Jeu de Rôles Libre
Bonjour !
Tu viens d'atterrir sur le forum du Jeu de Rôles Libre.
Ici, tu trouveras un jeu par écrit fonctionnant un système libre, intuitif et réellement amusant.
Viens vite découvrir tout ce que nous proposons sur ce lien !

Le vieux marais

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le vieux marais

Message par Melvinn le Mer 22 Mai - 15:26

Le marais est une petite réserve naturelle de boue et d'eau. Les arbres sont souvent dénudés et grincheux. Le temps est orageux, déversant des fines gouttes légères sur ce terrain argileux. Les animaux sont plutôt discrets ou bien disparus.

Une légende raconte qu'une sirène s'est échoué sur les bords de ce vieux marais. On n'a jamais su comment et pourquoi elle s'était aventurée dans cette endroit reculé et pas très fréquenté.
Elle s'est sentit horriblement seule. Et triste de cette mauvaise qualité de l'eau qu'elle s'est fait enfermé dans une bulle d'illusion.
Tout le marais était sous l'effet de cette malédiction.
On dit que les gens qu'y entrent, ne ressortent jamais. Les sirènes ont tendance à dévorer les autres espèces ou bien les dresser comme des animaux farouches.

Dans les livres, les sirènes adorent le beau temps, et les longues plaines d'eau de mer qui s'écoulent entre les rochers, produisant des petites torrents. La mousse s'accumule au bords des plages rocheux. Elles adorent prendre l'air sur leur rocher et tremper leur queue dans cette délicieuse eau de vie.
Elles chantent pour attirer les bateaux qui s'échouent sur le rivage. Elles mangent les marins ou les garde comme prisonniers.
Les sirènes ne savent pas et ne peuvent pas sortir de leur prison aquatique, sinon elles périssent après plusieurs jours. Elles rêvent de liberté, alors elles demandent à leurs toutous humanoïdes de réaliser leur rêve. Ils partent souvent en aventures, découvrant des endroits exceptionnels, puis reviennent voire leur maître pour lui divulguer ce qu'ils ont trouvé et vu.
Une sirène vie très longtemps et on dit qu'elle est une déesse réincarnée, tellement qu'elle est belle.


avatar
Melvinn
L'Architecte


Fiche de personnage
Nom: Berjorak
Race et classe: Ensorceleur-Barde
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Dim 26 Mai - 22:10

Uri avait entendu de vagues rumeurs sur ce marais soi-disant hanté par une créature malfaisante qui perdait quiconque osait pénétrer son territoire, un marais boueux, vaseux et puant où quelques arbres rabougris s'acharnaient à pousser sous un ciel aussi gris qu'une vie de noctalien. Intéressée par cette créature mystérieuse qui s'avérerait peut-être la solution à son problème, elle s'était renseignée un peu plus, mais rien de très concluant n'en était ressorti, aussi elle avait décidé de se rendre compte par elle-même.
Elle arpentait donc le sinistre marais sous sa forme de louve noire, humant l'air à la recherche de la trace olfactive d'une être vivant autre que des grenouilles, serpents et autres petits habitants sans grand intérêt du lieu. L'odeur de l'eau croupie lui agressait les narines, mais elle avait depuis longtemps appris à s'accommoder des désagréments pour se concentrer sur un but précis.
Et malgré tout, malgré sa préparation, ses sens de lycanthrope et sa concentration sur l'exploration, elle devait se rendre à l'évidence : elle était perdue. Était-ce la faute de cette fameuse créature ? Elle n'en avait pas la moindre idée. Toujours est-il qu'en plus de chercher cette dernière, elle cherchait à présent son chemin.
Elle voulut cracher un juron, mais sa forme inadaptée à la parole ne lui permit qu'une vague approximation perdue dans une sorte de jappement aigu.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melvinn le Dim 26 Mai - 22:43

(Beau rp Very Happy)

Ravilla volait sous forme d'oiseau, luttait contre Dame-nature depuis un long moment pénible. Elle était de mauvaise humeur, crachant ses venins sur ce pauvre griffon, aux plumes gracieuses et brillantes.
Une aura maléfique ou bien déprimante avait peut-être une influence dérisoire sur le climat.

Les tempêtes de grêlons lui brouillaient son radar animal. Ravilla se promenait à l'aveuglette, sentant des centaines, voir même des milliards de couteaux lui tailler sa belle carcasse.
Le vent renforçait cette situation dramatique, soufflant à contre sens. Ravilla battait des ailes pour ne pas se faire emporter par ses bourrasques puissantes. La bataille était longue et éprouvante. Le courage avait gagné contre le temps et Ravilla pouvait enfin voir une lumière au loin, divisant cette masses obscure.

Plus l'oiseau s'en approchait, plus elle devenait grande et magnifique. Comment le temps pouvait changer d'un point à l'autre ?
Au début, il y avait un temps sec et ensoleillé, après un temps merdique, puis un temps trop parfait pour être vrai.

C'était un présage plutôt mauvais pensait-il. Il pénétra dans ce monde de paradis, puis rechercha un endroit pour se poser et reposer, car son voyage l'avait complètement détruit ...
avatar
Melvinn
L'Architecte


Fiche de personnage
Nom: Berjorak
Race et classe: Ensorceleur-Barde
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Andar Nerland le Dim 26 Mai - 23:19

Dans la brume nauséabonde qui envahissait les marais de cette région, un lieu sacré y était caché. Sous ce ciel sombre et insipide se trouvait la clé qui manquait à Marik. Les histoires sur ce lieu obscure étaient nombreuses, décrivant l'horreur qui habitait cet endroit maudit. C'est avec l'une d'elles en tête que Marik avançant dans l'eau boueuse et malodorante de cette dévastation. Il était déterminé et chaque pas dans qui s'enfonçait dans la boue le rapprochait de son objectif. L'atmosphère était lourde et porteuse d'une certaine angoisse, mais le Tieffelin ne s'en préoccupait pas, regardant devant lui, la capuche sur la tête avec une véhémence sans borne.

L'histoire qu'il avait entendue était celle d'une région fleurie et d'arbres emplie de la force de mère nature commémorant à juste titre le temple d'une divinité autrefois vénérée de tous, aujourd'hui corrompue par le mal. Ce n'était pas cela qu'il cherchait. Cette histoire banale n'avait rien d'extraordinaire à ses yeux. Ce qui lui semblait avoir de l'importance était la source de cette corruption. L'histoire racontait la venue peu propice de créatures aux allures démoniaques chassant les priants pour y instaurer leur culte hérétique. C'est depuis cette époque que les vertes plaines qui faisaient cette région sont devenus ces marécages pourris et maudits.

Le silence qui y régnait était oppressant, stressant pour Marik qui, malgré son courage ne pouvait pas s'empêcher de regarder autour de lui, sa main à la garde de son cimeterre. Il lui était difficile d'avancer correctement et ne pouvait se repérer qu'aux maigres indices que lui laissait la nature desséchée. Il connaissait les risques. La sirène pouvait très bien le prendre à revers à n'importe quel moment. Ce risque hantait son esprit comme un corbeau au-dessus d'une porte vous fixant avec obstination.

Soudain, il entendit un bruit rompant le silence qui s'était installé. Courant aussi vite qu'il le put vers la source de ce bruit l'arme à la main, il produisit un vacarme monstrueux se répercutant dans toute la zone. Ce n'est qu'après quelques minutes de course qu'il tomba nez à nez avec une louve... Étonné, il ne s'attendait pas à voir des mammifères dans cet endroit putride. Sans doute cette pauvre créature était perdue dans ce gigantesque cauchemar. Rengainant son arme, il s'approcha de la louve, en murmurant quelques mots apaisant.

"Alors, tu es perdue? Ne t'inquiète pas."

Sortant un morceau de viande séchée de son sac-à-dos, il s'accroupit et tendit le morceau à l'animal afin de l'appâter.
avatar
Andar Nerland
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Dim 26 Mai - 23:32

D'un air presque humain, la louve haussa ce qui lui tenait lieu de sourcil. Puis sa tête sembla se déformer, le museau se raccourcit, les crocs devinrent plats comme des dents humaines, et la louve... parla.

-Tu peux arrêter ton manège, je ne suis pas un animal. Mais un morceau de viande ne serait pas de refus, mes galettes de voyages commencent à me lasser.

Après un petit instant de réflexion, Uri décida de reprendre sa forme de noctalienne. En quelques instants, la louve noire prit l'apparence d'une jeune femme au teint très pâle, aux cheveux et aux yeux noir de jais. Elle était vêtue d'une cuirasse de cuir noir et portait un sac plein de tout le nécessaire pour voyager, un sabre et deux dagues pendaient à sa ceinture.

-Puis-je vous demander ce que vous faites dans les environs ?
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melvinn le Lun 27 Mai - 0:32

Le griffon vit une belle forêt s'étendant à des kilomètres à la ronde. Des nuages de fumée se formaient par dessus les cimes. La vie était bien présente et ça lui rassurait un peu l'esprit. Il pensait qu'il était paumé dans un monde de Bisounours, un monde illogique, car le climat et les paysages étaient un peu trop parfait pour son goût.

Il avait plutôt le pied marin et il préféra continuer sa route pour trouver refuge près de la mer. Il sentait une odeur de poisson pané un peu plus loin. Une tâche bleue apparaissait maintenant dans son viseur. Elle était transparente comme l'eau de roche, s'achevait sur une crypte jaune, déposant ses écumes. Ou bien, elle frappait contre des gros récifs, ruisselant entre les multiples fissures.

Ravilla entendit un bruit beau et mélancolique, attristé par ce son, descendit en direction de la crypte. Plus il s'en approchait, plus ça devenait une sorte de drogue.
Il sprinta sur le sable fin sous sa forme animal, galopant comme un lion farouche. Ses ailes battirent un peu l'air pour lui donner encore plus de vitesse.

Il vit un drôle de poisson avec un corp de femme, perché sur un morceau du récif. Elle avait une harpe à la main et elle chantait des chansons tristes d'amour.
Ravilla se transforma en humain et oublia de se rhabiller. Son sac était perdu dans la crypte, près de la sirène.

Son corps était à l'air. Il était musclé, fin et sec. ça lui donnait une belle allure de Don Juan. Ses rastats pendaient le long de son dos, touchant la raie de ses fesses.
- Pourquoi êtes-vous triste belle enfant ? Et qu'est-ce que vous êtes ? je n'ai jamais vu un tel poisson. Je n'ai pas envie de vous offenser, mais quand je suis face à un tel miracle de la nature, je perds ma raison et je deviens un peu, un animal. Je dis des bêtises, sourit-il.

La sirène était toute rouge. Les mots de l'homme lui avaient remonté le moral.
- Je suis une sirène. Je mange des hommes. Je contrôle les hommes. Je fais ce que j'en veux d'eux. Ce sont des choses.

Ravilla avala sa salive. Il aurait du fermer son clapet. Il voulait partir, mais ce chant était magique, pensait-il.
- Je suis votre chose, je me soumet à vous.
#Merde qu'est-ce que je dis PUTAIN ! Je ne suis et je ne serais jamais un serviteur !
- J'ai changé d'avis. JE NE SUIS PAS VOTRE CHOSE. JE SERAIS TOUJOURS LIBRE. TOUJOURS tonitrua-t-il.

Il avait quitté son chez lui, pour devenir libre. Il avait choisi d'être pirate, car ça symbolisait ce qu'il a toujours rêvé d'être, une personne libre. Ce n'est pas une sirène qui lui mettrait du bois dans les roues.

(comme je dois vous attendre, j'éditerai en même temps que vous. Je raconterai sa relation avec la sirène)
avatar
Melvinn
L'Architecte


Fiche de personnage
Nom: Berjorak
Race et classe: Ensorceleur-Barde
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Andar Nerland le Lun 27 Mai - 13:20

Marik ne s'y attendait pas. Le pauvre animal qu'il avait rencontré quelques secondes plus tôt n'était autre qu'une jeune femme au teint étrangement pâle. Les yeux écarquillés par l'émotion, il resta bouche bée quelques secondes face à la transformation qui faisait effet. Il connaissait bien la magie et savait ces prodiges possibles, mais il ne l'avait jamais vraiment vu à l’œuvre. Son premier réflexe à la fin de sa stupéfaction fut de retenir les caractéristiques de la transformation. C'était toujours utile de voir et de comprendre ce genre d'effet.

Lorsque Uri se présenta à lui entièrement "humaine", il pu comprendre. Celle-ci n'était pas humaine. Les traits caractéristiques qu'elle affichait étaient formels. C'était une Noctalienne. rares étaient ces créatures à voyager dans le monde entier et rare était la chance pour un magus tel que Marik d'en rencontrer. Se relevant, capturant tous les traits spécifique à cette race afin de les mémoriser, il écouta attentivement ce qu'elle avait à dire. Il avança ensuite de quelques pas et tendit le morceau de viande séché tout en retirant sa capuche. En dévoilant son anatomie, je jeune Marik semblait gêné. baissant le regard et parlant sur un ton grave, mais assez bas.

"Je... Je ne savais pas. Vous ne sembliez pas humaine." Il se reprit ensuite "Je suis ici à la recherche d'information concernant un vieil édifice corrompu. Un ancien temple maintenant plongé dans l'oubli de ces marécages puants."
avatar
Andar Nerland
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Lun 27 Mai - 15:10

Uri prit le morceau de viande et se mit à le manger tranquillement, presque en savourant cette nourriture pourtant très simple. La viande lui faisait toujours un effet particulier depuis que Kheirest l'avait contaminée, et elle n'avait jamais perdu l'habitude de se nourrir de galettes de céréales insipides.
Elle fut très intéressée par ce que lui expliqua l'homme à propos de ce marais, espérant que c'était relié à ce qu'elle même y cherchait.

-Un temple corrompu, ici ? A vrai dire, je suis moi-même ici à la recherche de quelque chose de... maléfique, selon mes sources, dans ces marais. Peut-être est-on sur la même piste ? On m'a raconté un certain nombre de versions souvent abracadabrantesques, mais j'en ai retenu qu'une créature mauvaise vivrait ici et perdrait quiconque ose pénétrer son territoire, sûrement avec des sorts d'illusion ou de confusion.

Elle ne craignait pas de partager le peu qu'elle en savait puisque apparemment cet homme n'était pas plus avancé qu'elle dans ses recherches. Dans cette situation, une collaboration était tout à fait envisageable.

-Et, je ne sais pas vous, mais je crois que cette magie m'a atteinte. Je suis complètement désorientée depuis un moment.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melvinn le Lun 27 Mai - 19:01

La sirène lui montrait des dents en grognant comme un animal désinvolte.
Elle s'approcha de l'homme nu, le caressant d'une de ses griffes, montant le long de son buste.
Ravilla frissonna d’exaltation.
# A quoi elle joue ?
Il préféra se taire, ferma les yeux et se laissa aller.
# Que c'est bon ! pensait-il.
Elle continua son charme, sa griffe de déplaça vers son dos, gardant toujours un contact physique et bestial. Puis, entre ses omoplates, elle ajouta ses quatre autres griffes et ferma son poing.
Toutes les griffes lui arrachèrent un bout de peau, saignant comme un porc. Elle lécha le sang qui coulait comme du vin.

Le coeur du pirate battait la chamade, son corps était ébranlé. C'était bizarre, mais il adorait ce faire martyriser. C'était à cause d'une oeuvre magique ? pensait-il.

Après, sa main l’agrippa par devant, l'attirant vers elle. Ses ongles s'enfoncèrent un peu au niveau de ses côtes. Ravilla fit un petit cris.
Elle descendit à petit feu sa main vers le bas.
Le pirate était complètement paralyser par son pouvoir de séduction.

Elle lui chuchota : "Personne ne me résiste. Personne !". Elle lui caressa la tête de l'autre main et lui donna un bisous sensuel sur la lèvre supérieur, près de la jointure des lèvres.
Le pirata tremblait de plus en plus. Il était proche du 7ème ciel.
avatar
Melvinn
L'Architecte


Fiche de personnage
Nom: Berjorak
Race et classe: Ensorceleur-Barde
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Andar Nerland le Mar 28 Mai - 15:24

Regardant la désolation qui les entourait, seul la mort semblait capable d'innerver cet endroit. L'horizon ne ressemblait qu'à un vaste champ de gris formé par les innombrables arbres cassants et la terre boueuse et stérile de ces marais. Seule une ligne noir formant la séparation terre/ciel semblait indiqué qu'ils étaient encore dans le plan matériel. Marik avait chercher longtemps, s'aventurant à ses risques et périls dans ces terres en y mesurant les conséquences. Il les avait jugées moins périlleuses qu'elles ne l'étaient au final et ce n'était que maintenant qu'il s'en rendait compte, grâce à Uri. Tournant son regard dans toutes les directions, il cherchait avec avidité une lueur qui lui permettrait de retrouver son chemin. Un indice, une vision.

Pris d'une panique passagère, il se retourna, oubliant complètement Uri l'espace d'un instant et chercha des traces de ses pas dans l'eau moisie. Ce n'était malheureusement pas facile, pour ne pas dire impossible. Très vite, il se releva et se retourna sur sa compagne. Soufflant avec résignation.

"Vous avez raison... Je ne m'en étais pas rendu compte, mais je ne sais plus du tout dans quelle direction je dois me rendre..."

S'approchant d'Uri, il déposa son sac à proximité, sur un petit tertre qui lui servirait de camp éphémère, au sec. Mettant son sac à dos devant ses pieds, il commença à fouiller à l'intérieur à la recherche de quelques chose.

"Vous venez tuer cette créature démoniaque ?"
avatar
Andar Nerland
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Mar 28 Mai - 22:08

Uri soupira quand elle comprit que Marik était au moins aussi désorienté qu'elle dans ce marais putride et pour tout dire cauchemardesque.

-Laissez tomber, dit-elle d'un ton résigné, même les odeurs sont brouillées, alors des traces de pas dans une vase pareille... Ce n'est pas avec ça qu'on trouvera notre chemin. Et le paysage est si monotone qu'il n'y a pas le moindre point de repère.

Elle s'accroupit pour se reposer un peu sans se recouvrir de boue et observa son compagnon d'infortune, n'étant pas encore très sûre du degré de confiance à lui accorder.

-Non, la tuer n'est pas mon objectif, mais je le ferai si ça s'avère nécessaire. Et vous, vous êtes là pour "purifier" ce temple corrompu?

Machinalement, elle sortit ses griffes de lycan et les fit sur sa cuirasse qui y résistait étonnamment bien.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melvinn le Mar 28 Mai - 22:16

Le charme avait gagné contre la volonté de l'homme. Le pirate la suivait comme un bon toutou à son maître.
Elle le guida vers la profondeur des eaux d'un ongle pointue.
- Si je te dis, noies- tu, tu le ferais pour moi, ma chose ?
- Oui, je ferais tout pour vous, ma reine.

L'eau monta très vite à hauteur de sa tête. Il marcha comme un zombi dans le fond marin. Puis, il y avait une grande crevasse et le corps coula comme une pierre dans l'eau.
Il manquait un peu d'air, mais sa vie n'était pas encore en danger.
avatar
Melvinn
L'Architecte


Fiche de personnage
Nom: Berjorak
Race et classe: Ensorceleur-Barde
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Andar Nerland le Mar 28 Mai - 22:49

Sortant de son sac une tige de Belan séchée qu'il avait conservé depuis bien longtemps, il se redressa en regardant Uri dans les yeux. Il n'avait pas manqué de remarquer sa différence bien qu'il ne le fit pas remarquer. Celle-ci lui importait peu à vrai dire. Tant qu'elle restait pacifique, il avait tout à gagné à avoir un loup garou avec lui. Surtout s'ils tombaient sur cette créature démoniaque qui hante ces lieux.

"Je ne suis pas si différent de toi à vrai dire. Purifié un temple oublié depuis des générations n'est pas vraiment mon objectif. Je n'y vois d'ailleurs aucun intérêt. Quel serait l'idiot qui voudrait faire renaitre un dieu qui a été incapable de protéger son culte..."

Prenant la tige entre ses deux mains, il commença à la préparer, nonchalamment. Il écrasait celle-ci entre ses doigts avant de la mélanger à une crème qu'il sorti également d'un vieux pot en cuivre qui se trouvait dans son sac. En même temps, il continuait la discussion.

"Non, je suis ici pour retrouver des artefacts. Et pas n'importe lesquels. Si je m'intéressais aux artefacts mineurs qui attirent tous ces imbéciles dans des morts inutiles, je ne me serais probablement pas jeté dans la gueule du loup."

Se relevant, il se plaça légèrement sur le côté, prenant soin de ne pas faire directement face à Uri. Dans ses mains, une petite bille de cette plante était maintenant devenue sèche et sans aspérité. Il souffla l'espace d'un instant en regardant autour de lui, vérifiant quelque chose avec une certaine minutie.

"Ce que je recherche me permettrait de découvrir l'origine même de ma race, mes descendances et sans doute ce pourquoi nous sommes dans ce monde, si vous voyez ce que je veux dire."

Il tourna la tête vers Uri et lui sourit l'espace d'un instant, l'air d'un gamin farceur. Il prit ensuite appuis dans l'eau, écartant les jambes pour plus de stabilité. Ses mains se séparèrent de la bille de Belan qui flottait dans l'air à l'exacte centre du segment formé par ses mains. Soudain, ses yeux luisirent d'une lueur claire bleutée et autour de lui résonna d'obscure parole.

"Mrith wer vers di shio arcaniss, origato sia saurivic ocuir dout trekis."

Ses pieds lévitèrent tandis que la bille brilla d'une intense lumière qui était absorbée par les yeux de Marik. Quelques secondes plus tard, la bille se consuma et Marik retourna les pieds sur terre. Dans un mouvement rapide, il tourna les yeux dans toutes les directions, regardant au loin avec cet air autoritaire et sérieux sur le visage.

Soudain, ses yeux s'écarquillèrent et sa bouche s'entrouvrit. Tournant la tête vers Uri et tendant un bras vers le nord, il ajouta.

"C'est par là !" Un air grave sur le visage...

(désolé, j'ai fait beaucoup d'action, mais notre pauvre Melvinn va mourir si on n'agit pas. xD)
avatar
Andar Nerland
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Mer 29 Mai - 22:15

La noctalienne observa silencieusement l'opération de Marik, fascinée que l'on puisse tirer un tel effet d'une tige, de crème et d'un pot de cuivre. Bien sûr, les paroles aussi devaient être cruciales, mais Uri n'avait jamais vraiment songé que l'utilisation d'ingrédients correctement préparés puisse donner de la magie, peut-être même en épargnant la fatigue du sort à son lanceur... Elle se promit d'étudier la question.
Dès qu'il eut fini et indiqué la direction à suivre, la voleuse se mit en marche à sa suite.

-Je ne sais pas ce que vous venez de faire, mais j'espère que c'est efficace : c'est notre seul moyen de trouver un chemin ici... commenta-t-elle. Et j'espère aussi que ce que nous cherchons respectivement est lié, ça nous simplifierait certainement les choses. Et puis à vrai dire, votre objectif m'intéresse beaucoup.

Ils avancèrent un moment, jusqu'à ce que la vue perçante d'Uri distingue quelque chose d'étrange au loin...

-Il y a... un superbe soleil, là-bas... fit-elle, stupéfaite. J'imagine que c'est bon signe dans le sens où on doit approcher de quelque chose d'intéressant, mais... en fait ça m'inquiète.

Nerveuse, Uri mourait d'envie de se rendre invisible ou d'invoquer sa noirceur, mais elle ne connaissait qu'à peine Marik, et qui sait jusqu'où leur ennemi pouvait les surveiller... Dans le doute, elle se contenta d'exprimer la tension de ses nerfs en jouant avec ses griffes.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Andar Nerland le Mer 29 Mai - 22:25

"Ce n'est que de la magie simpliste à vrai dire." Dit-il en suivant Uri. "Il me sert à augmenter grandement mon acuité visuelle et à repérer les flux magique avec mon regard. ce que j'ai vu par la-bas est une énorme concentration magique. Cela ressemble à de l’illusion à première vue, mais on peut se tromper."

Marchant aussi vite qu'il le pouvait, il vit bien vite le soleil percer au dessus des nuages gris et des branches d'arbres mortes qui recouvraient maigrement le ciel. Mais il savait que ce n'était pas réellement un soleil. Cette magie puissante ne venait pas d'un homme, il en était sur. Arrêtant du bras Uri qui s'avançait, il ponctua son engouement.

"Je ne crois pas que ce soit notre salut. Au contraire. Il s'agit d'un effet magique puissant... Nous touchons sans doute à notre but. Que fait-on?"
avatar
Andar Nerland
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Mer 29 Mai - 22:41

Uri réfléchit. Que faire pour trouver quelque chose dissimulé par une puissante illusion ?

-J'ai rarement eu affaire à des illusions, fit-elle, et jamais de si puissantes. En général, il y a des failles, par exemple un des cinq sens ignoré ou ce genre de choses... Mais si c'est si puissant que ça, je doute qu'on ait cette chance. Tu as un moyen de savoir si l'auteur de l'illusion peut nous surveiller ?

S'ils n'étaient pas encore repérés, les talents d'Uri pourraient se montrer utiles. Sinon, peut-être trouveraient-ils un moyen d'échapper à son regard. Et si la discrétion était définitivement écartée... eh bien elle y réfléchirait à ce moment-là.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Andar Nerland le Mer 29 Mai - 22:50

Marik regarda la jeune femme avec une expression de légère surprise. Elle semblait connaitre certains secrets magiques connu seulement de magicien. C'était intriguant. Cependant, ses questions dénotait avec cette connaissance. Il avait toujours été difficile de donner une provenance exacte aux flux magique et encore plus difficile de savoir qui la contrôlait.

"Je ne peux pas le savoir. Mais, à priori, nous ne sommes pas repéré. Par contre, je ne pourrais pas en dire autant quand nous serons rentré dans la zone d'effet... Tu as une idée?"
avatar
Andar Nerland
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melvinn le Mer 29 Mai - 23:05

Ravilla continua de couler et le manque d'air se faisant sentir. Il s'étrangla la gorge, un réflexe de survie. Les bulles d'air devenaient de plus en plus nombreuse.

La sirène rigola de situation, le regardant se secouer dans tous les sens. Puis, il s'approcha et lui fit du bouche à bouche. Ses lèvres pulpeuses et sa langue à l'arôme fruitier, calme instantanément le pirate.

Elle le tira vers les profondeurs comme un chien amoureux. Elle jouait avec lui, nageant autour de lui pour produire un mini siphon parfumé d'amours illusoires.

Ravilla avait l'impression de vivre un rêve. Il cherchait depuis longtemps son paradis, un lieu où tout serait beau, tout serait parfait. Il pensait l'avoir trouver, avec sa bien aimée, la sirène du vieux marais.
Elle était tellement fascinante.
avatar
Melvinn
L'Architecte


Fiche de personnage
Nom: Berjorak
Race et classe: Ensorceleur-Barde
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Jeu 30 Mai - 13:26

La noctalienne réfléchit encore un peu, puis exprima ce qu'elle avait en tête.

-Rester inaperçue est ma spécialité, et je pense que ça vaut le coup d'essayer. Si ça marche, le créateur de l'illusion ne la modifiera pas en fonction de ce que je fais et ça devrait nous laisser une marge pour s'y retrouver. Si on a cette chance, je peux alors partir en avant et à partir de là te guider jusqu'à... eh bien jusqu'à tomber sur quelque chose, quoi que ce soit. Si je suis repérée, il ne nous restera plus que la logique : traverser l'illusion en usant d'esprit critique. J'admets que c'est maigre, mais ça me parait valable.

Son éternelle habitude de cacher ses capacités diverses ne tenait pas dans le cas présent, aussi elle ignora la petite voix qui lui hurlait qu'elle était inconsciente de se dévoiler ainsi et qu'elle devait fuir au plus vite ou même neutraliser celui qui en savait déjà trop. Malgré tous les efforts du monde, son éducation resterait à jamais ancrée en elle, elle s'en était rendu compte. Mais au moins, elle gardait des réflexes et des manies qui se montraient souvent utiles.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Andar Nerland le Jeu 30 Mai - 23:00

"Je vais vous surveiller de loin. Si je vois quelque chose d'étrange, je vous rejoindrai."

Marik ne savait pas vraiment quoi faire d'autre. La situation était pourtant à leur avantage. Mais, la magie qu'il pouvait ressentir n'était pas anodine. Il leur fallait faire très attention.
avatar
Andar Nerland
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Ven 31 Mai - 13:08

Uri acquiesça sans rien dire, rassemblant sa concentration avant de passer à l'action. La plupart des cambriolages ne lui demandaient plus d'attention particulière depuis déjà fort longtemps, mais elle faisait en sorte de ne jamais sous-estimer une situation nouvelle ou peu habituelle. Or, c'était ici une situation totalement nouvelle et hors de son champ d'expérience.
Au bout de quelques secondes, elle se lança. Elle prit une forme à mi-chemin entre le loup et la noctalienne, avec un centre de gravité plus bas afin d'éviter tout maladresse, puis disparut du monde visuel. Songeant qu'elle devait être tout de même repérable par son coéquipier de circonstance, elle émit un petit filet de noirceur et le compacta afin de laisser une petite sphère nébuleuse flotter au-dessus d'elle en guise d'indicateur. Enfin, elle se dématérialisa afin de neutraliser son odeur et de traverser sans encombre tout obstacle inerte comme s'ils n'existaient pas. Sauf, bien sûr, le sol : c'était une règle qu'on lui avait fait apprendre "à la dure" quand ses pouvoirs s'étaient manifestés lorsqu'elle était enfant.
Elle ne put s'empêcher de songer que peu de cambrioleurs et d'espions pouvaient se vanter de posséder un tel arsenal en matière de furtivité, même parmi les siens. Elle les avait surpassés, et de loin, quand elle avait reçu un supplément de puissance par cette entité...
Enfin, elle avança prudemment vers ce qui semblait la limite de la puissante illusion, pour enfin s'y immerger totalement...
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melvinn le Ven 31 Mai - 13:36

Au loin, Ravilla vit une petite base sous-marine naturelle en roche et en calcaire.
La sirène continua de l'entraîner dans son manège. C'était plutôt facile pour elle, car l'homme était complètement hors de contrôle de lui-même. Il était hypnotiser par sa beauté et son charme magique.

Il entra dans la petite bulle d'air, pouvant enfin inhaler de l'oxygène. Il était un peu triste que le voyage était si court. Sa bouche demandait encore des baiser fruitiers.
La sirène l'invita à le suivre, traversa de multitudes de couloirs, puis entra dans une pièce bien étrange.

La sirène lui demande de l'attendre pour qu'elle nettoie un peu sa prison de corail. Il accepta sans rouspéter avec le même sourire amoureux à ses lèvres.
De l'eau s'écoula au sol, produisant une petite boue.

Après, un petit temps d'attente, elle l'invita à entrer dans sa nouvelle maison. Elle lui sourit et lui déposa un bisous.
- Tu viens ma chose, je vais te faire découvrir le monde que tu as toujours cherché sourit-elle.
# Je vais te torturer et te voler tes pouvoirs, chien galeux hahaha
pensait-elle. Quand j'en aurais fini avec toi. Je te jetterai dans la gueule des requins, comme les autres porcs de ton espèce.
Elle ricana comme un démon, dos au pirate.

Ravilla avança pour la rejoindre, mais il glissa légèrement sur la traîné de boue. Son regard avait enfin fuit celle de l'allumeuse et fut surpris par cette découverte.
- Depuis quand, une sirène peut matérialiser des jambes humaines ?
avatar
Melvinn
L'Architecte


Fiche de personnage
Nom: Berjorak
Race et classe: Ensorceleur-Barde
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melkerah le Ven 31 Mai - 14:27

Quand la noctalienne pénétra dans la zone de l'illusion, il ne lui sembla rien ressentir de suspect. La température et l'odeur de l'air avaient changé pour devenir agréables, et même presque enivrants, elle marchait dans une herbe grasse et verdoyante, mais ses pieds la traversaient, preuve qu'elle était dénuée de vie et donc de réalité ; le soleil brillait d'un éclat généreux qui la mettait un peu mal à l'aise. Elle avança prudemment, guettant le moindre signe de danger, et finit par accélérer un peu.
Au bout d'un temps qu'elle n'aurait pu mesurer, elle vit un lac, qui sembla apparaître soudainement dans son champ de vision. Prudente, elle reprit sa forme habituelle et s'accroupit pour tâter le sol de sa main. Il semblait qu'il y avait effectivement de l'eau, sa manche en resta mouillée. Elle se retourna pour voir où en était Marik et modifia la petite sphère de signalisation pour qu'elle ait la forme d'un symbole "attention" afin de signaler qu'il y avait quelque chose.
Quand elle se retourna, il n'y avait plus qu'un sol herbeux face à elle.
Fronçant les sourcils, elle chercha une incohérence. Il lui fallut un moment pour se rappeler sa manche qui avait trempé dans l'eau. Elle la toucha : elle était bien mouillée. Fermant les yeux, elle replongea sa main là où elle avait vu le bord du lac et sentit clairement les vaguelettes lui caresser la peau. En ouvrant les yeux, le lac était réapparu.
Plus sûre d'elle, elle attendit Marik pour la suite des opérations.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Andar Nerland le Ven 31 Mai - 15:05

Marik regardait attentivement les effluves magiques qui ondulaient au loin dans cet espèce de dôme gigantesque. Ses yeux percevaient chaque mouvement de cette magie autant que chaque contrariété auxquelles elle était confrontée. Il ne savait pas dire, cependant si Uri s'en sortait bien. C'était difficile à analyser. Elle semblait en pleine forme et ne semblait pas faire face à un quelconque danger. Pourtant, Marik ne pu s'empêcher de s'approcher de quelques pas, restant caché comme il le pouvait.

Lorsque le symbole d'attention se montra, Marik s'interrogea sur le danger qu'elle pouvait bien avoir repéré. Marik calcula alors les risques. Il connaissait bien les illusions. Il en était lui-même un maitre. Observant attentivement l'environnement, il tenta de méditer quelques secondes avant de pénétrer dans l'espace illusoire qui avait été créé.

Ses premiers pas furent, comme il l'attendait, l'exacte représentation de ce que la maitresse de celle-ci voulait. Un environnement tout à fait différent. C'était stupéfiant de voir la puissance que pouvait acquérir une illusion et la force d'imposition qu'elle pouvait manifester quand elle se retrouvait entre les mains d'une créature aussi puissante qu'une sirène. Marik regarda ce paysage avec dédain, se concentrant à outrance pour le faire disparaitre. Que l'illusion s'impose à lui ou non, cela n'avait pas la moindre importance car il savait. Cela n'allait que rendre plus facile la tâche qu'il tentait d'accomplir.

Soudain, sous ses yeux, Le décors se fissura et se défit comme un linge que l'on détricote. La réalité virtuelle s'évaporait sous les yeux de Marik, laissant place devant lui, à Uri devant l'une de ses étendues marécageuses, accroupie la main dans l'eau. Le soleil n'était pas brillant, l'herbe n'était pas verte non plus. Seul perdurait cet horrible marais encore plus dégoutant qu'avant. Non loin, il pouvait voir une bâtisse en ruine, détruite par les ravages du temps et de la magie noire qui en ressortait. Elle semblait grande et devait sans doute s'étendre bien au delà de cette simple construction, sous terre.

De l'autre côté, les eaux boueuses avait pris le dessus, s'étendant à perte de vue. Elles ne devaient pas être profondes, mais aucun chemin sec ne permettait de les traverser.

S'avançant rapidement sur Uri. Marik la pris par les épaules, dos à elle et, tout en la tournant vers la droite, là ou se trouvait l'étrange bâtisse, il la rassura.

"Ce que tu vois n'est pas la réalité. Ne te laisse pas avoir par cette magie ou elle te bouffera. Concentre toi, déchire l'illusion qui s'impose à toi !"
avatar
Andar Nerland
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Melvinn le Ven 31 Mai - 19:16

Ravilla avait repris un plus ses esprits, repensant à tout ce qui s'était passé. Il était vraiment dans la merde. Il préféra jouer le et voir où voir ce qu'il y avait au bout de son nez.
Est-ce que tout le monde a connu le même sort que moi ? Si je comprends bien, il n'y a personne dehors. Donc il sont tous cloisonné à l'intérieur de cette prison naturelle.

La sirène revint à la t'attaque. Mais, ce n'était pas pareille. Il commençait à s'endurcir, car c'était la troisième qui se faisait charmer par elle.
- Viens ! ma chose, elle le guidait dans les entrailles d'une très grandes pièces, découpée en plusieurs prisons en corail, très luxueuse, comme elle avait cité tout à l'heure.

Il avait 10 000 questions, mais il ne voulait pas se trahir, car il n'avait pas jamais hausser la voix, sauf pour lui répondre comme un zombie.
- Entres ! Tu dois te sentir comme chez toi ici ? Que je suis trop bonne avec toi sourit-elle.

- Oui, maîtresse. Je vous suivrai partout, partout.

Ravilla pénétra cette petite cellule. Son sang bouillait dans ses veines. Il avait juste envie de lui fermer le clapet.
La sirène s'approcha de lui, l'embrassa et devint toute chaude, comme un objet sexuelle qui était créé pour faire plaisir à l'autre.
Le pirate jugea mettre ses problème de côté, car il avait très envie de profiter, maintenant de cette chose. Il se laissa aller dans le fond du panier sans armé d'un grain de riz pour avoir un sujet de discussion. Il sauta dans le piège comme un vulgaire imbécile. Comme quoi, les femmes sensuelles et le sexe font des ravages sur l'homme.

C'était une grossière erreur de sa part, car son enfer était sur le point de commencer. Il avait mal calculé le problème. Tout remettre au lendemain, tout le monde le sait, ce n'est pas la meilleur chose à faire ! ça a toujours des conséquences.
avatar
Melvinn
L'Architecte


Fiche de personnage
Nom: Berjorak
Race et classe: Ensorceleur-Barde
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le vieux marais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum