Jeu de Rôles Libre
Bonjour !
Tu viens d'atterrir sur le forum du Jeu de Rôles Libre.
Ici, tu trouveras un jeu par écrit fonctionnant un système libre, intuitif et réellement amusant.
Viens vite découvrir tout ce que nous proposons sur ce lien !

Morgane, Maudite des dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Morgane, Maudite des dieux

Message par Nocktambule le Mer 12 Fév - 18:56

Nom: Morgane Rixiana

Sexe: Femme

Age:28 ans

Race: Humaine

Classe: Simple humaine à l'origine, qui a appris à manipuler la magie noire

Taille: 1m68

Poids: Environ 60 kg

Alignement: Esprit libre


Particularité:

 Maudite par le Dieu de l'amour et de la beauté Dyodès Elle a du grandir seule en volant sa nourriture et en haïssant les hommes.

Physique:

Elle a le pouvoir de changer d'apparence physique à volonté, il est donc difficile de la décrire mais il y a cependant une apparence qu'elle aime plus que les autres. C'est celle d'une jeune femme aux cheveux noirs et très longs, les yeux gris et un tatouage noir représentant un cercle magique sur le bras. Elle porte un haut noir, un foulard et une capuche noirs ainsi qu'un pantalon de tissu noir assez souple pour faire des mouvements rapides et agiles.

Caractère:

 Même si elle ne déteste pas réellement les hommes, elle se méfie toujours d'eux et les évite au maximum. La magie noire ayant affecté son esprit durant de longues années, elle est assez agressive parfois mais reste une bonne personne que la vie endurcit, trop peut être.

Pouvoirs:

Ses pouvoirs se distinguent en deux parties, ceux issus de la malédiction du Dieu et ceux qu'elle a appris à manipuler pour se défendre contre l'effet des premiers.

Malédiction du Dieu Dyodès:

Les hommes de tout age et de toute race sont physiquement attirés par la jeune femme à la vue de son visage. Ce pouvoir est constamment actif, elle ne le contrôle pas et aucun homme ne peut y résister ou s'en libérer. Les hommes qui voient son visage, même brièvement dans la rue, sont soudain pris d'un puissant désir physique qu'ils souhaitent assouvir immédiatement et par tous les moyens.

Elle peut changer d'apparence physique à volonté et comme elle le souhaite. Cela n'annule pas la malédiction pour autant. Elle peut changer son visage, ses cheveux et un peu sa taille. Ses formes s'adaptent en conséquences. C'est le coté "avantageux" de la malédiction du Dieu. Elle change régulièrement de physique pour tromper le monde, cependant elle ne peut pas changer de sexe ni d'apparence raciale ( elle reste une humaine, femme )

Compétences de combat:

Magie noire: Permet d'envoyer des boules de ténèbres ou des ondes de choc pour blesser ou projeter les ennemis à quelques mètres. C'est une magie destructrice, optimisée pour l'attaque et le combat offensif.

Umbrokinésie: Permet de matérialiser des armes ou des outils composés de ténèbres purs. Son arme préférée est la faux, qu'elle utilise souvent pour les combats de proximité. Elle peut également se transformer en ombre au sol et voyager dans l'ombre pendant une vingtaine de secondes, ensuite elle se rematérialise là ou elle le souhaite. Elle ne peut voyager que dans les ombres déjà existante, à une très grande vitesse. Une bande de lumière lui bloquera le chemin, mais en pleine nuit elle peut parcourir presque 200m sous cette forme. (CoolDown: 5 Minutes)

Camouflage: Ce pouvoir lui permet de se rendre invisible pendant une dizaine de secondes, elle est seulement invisible, pas inodore ni inaudible. Autant dire qu'elle laisse ses empreintes de pas dans la neige ou que quelqu'un peut facilement la sentir ou l'entendre marcher, si il y prête attention. (CoolDown: 2 minutes)

Ses pouvoirs sont naturellement plus efficaces la nuit ou dans les endroits sombres ( grotte, caverne, sous-terrains non éclairés etc...).

Équipement:

Seulement une petite bourse et deux dagues. Elle n'emporte rien d'autre avec elle lors de ses voyages.

Histoire:
Chapitre 1:


Quand elle était bébé, ses parents répétaient sans cesse qu elle sera la plus jolie, que tous les garçons l adoreraient et qu elle aurait une belle vie. Un jour le dieu de la beauté et de l amour en eu marre de l arrogance de ses parents et lança une malédiction sur le bébé:
"Tout homme regardant son visage sera instantanément pris d un désir charnel sans limites envers la jeune fille, elle pourra cependant changer de visage et de corps à sa guise a partir de ses 15 ans." Les premières années de sa vie furent calmes, jonchées de petites amourettes enfantines, mais la malédiction n'était pas assez développée pour affecter les hommes. Ce fut lors de son 10e anniversaire que tout bascula. Ce soir là, elle se réveilla en pleine nuit, totalement nue dans son lit. Un homme allongé sur elle, lui tenant les poignets pour ne pas qu elle bouge. Dans la clarté lunaire qui venait de la simple fenêtre, la jeune fille distingua les traits de son père. Elle tenta de crier et de se débattre, mais il était trop fort et, les lèvres posées sur celles de sa fille, l'empêchait de crier. Ce moment dura pour elle une éternité, elle se sentit souillée, salie et déshonorée. Ne pouvant rien faire pour se débattre, elle supporta douloureusement les actes de son père, en pleurant à grosses larmes.

Sa mère, réveillée par le grincement du bois, entra dans la chambre et, horrifiée devant la scène qui se déroulait, attrapa le chandelier de la table de chevet pour frapper son mari sur la tête. Une violente bagarre éclata dans la chambre, la jeune fille, sanglotant, se recroquevilla, choquée et trempée par toutes les larmes de son corps, sous sa couverture. Elle ne sortit la tête qu'en entendant un cri de douleur de sa mère, provenant de la cuisine. Puis un cri animal, un cri de son père, et le bruit de deux corps qui s écroulent. La jeune fille s'enroula dans sa couverture et se leva, marchant péniblement, s appuyant sur un mur, une table, une rampe d escalier pour atteindre la cuisine et voir ses deux parents allongés dans une marre de sang. Morts. L'homme lui avait donné un coup de poing fatal, et dans un dernier souffle la femme avait attrapé un couteau tranchant. S'écroulant sur le père, la mère de la fillette avait tendu le couteau vers lui, qui se planta dans son estomac. Elle resta enfermée des jours dans sa chambre par la suite, n'allant plus à l'école, ni même manger dans la cuisine ou se trouvaient encore les deux cadavres. Elle restait dans son lit, son lit aussi souillé qu'elle, son lit que son père avait sali de son corps nu la nuit de son anniversaire, pleurant comme si ses larmes pouvaient soigner sa douleur.

Elle sortit de sa chambre trois jours plus tard pour se nourrir. Le sang collait au parquet et elle resta un moment en sanglot devant les corps de ses parents, sa mère, sa sauveuse. Et son père, pour qui elle développa une haine féroce, ainsi que pour tous les hommes. Elle mangea un morceau de pain avant de boire beaucoup d'eau, puis, prenant son courage à deux mains, souleva le corps de sa mère, l'emmena dans le jardin et l'enterra dignement, semant quelques fleurs autour de la terre retournée. Elle traina le corps de son père par les pieds et le brûla au milieu des ronces et des mauvaises herbes, le couteau encore planté, qui brillait d un rouge qu on ne voyait que dans les forges. Quelques jours plus tard elle reprit des couleurs et du poids, qu elle avait perdu et qui l affaiblissait durant ces trois longs jours. Elle retourna a l'école 15 jours après la mort de ses parents.

Chapitre 2:

L'école était dure, beaucoup de garçons allaient lui parler dans la cour, à cause de la malédiction mais aussi de son absence prolongée. Étant jeunes ils n'avaient pas les mêmes idées en tête que son père, mais ils tentaient toutefois d'approcher doucement la jeune fille, qui les repoussait d un coup de pied, le temps de courir auprès de sa professeur qui la protégeait souvent. Les autres professeurs, hommes, ressentaient également ce désir physique dû à la malédiction, ils essayaient souvent de garder la jeune fille a la fin de la journée mais sa professeur veillait sur elle et n'hésitait pas à frapper en cas de besoin. A l'age de treize ans, ses formes commençaient à apparaitre et les garçons de son age a devenir de plus en plus entreprenants. Elle en envoya plusieurs à l'infirmerie, et se fit renvoyer de son école. A l'age de quinze ans elle retrouva une école qui l'acceptait, une école de magie. Un jour son professeur de pyromancie lui demanda de monter sur l'estrade pour une démonstration de magie. Le vieux mage la fit approcher et instantanément des flammes jaillissèrent autour d eux. Les élèves, effrayés, sortirent de la salle en courant. La jeune fille tenta de s'échapper mais les flammes étaient trop grandes et elle ne maitrisait aucune magie.

Le professeur incanta alors un sortilège, et a partir de ce moment la elle ne se souvient que de peu de chose. Son corps déshabillé, les mains du professeur sur elle... Et elle se réveilla dans une salle de classe vide en pleine nuit, en petite tenue, ses vêtements a coté d elle. Elle se rhabilla rapidement et commença a fouiller dans les affaires du professeur. Elle y dégota des livres sur l'Umbrokinésie, la magie noire et le camouflage et autres artifices pour se cacher. Une fois de plus souillée, elle jura de ne plus obéir ni écouter un seul homme, jeune ou vieux, puissant roi ou pauvre villageois, et d'étudier seule, chez elle, grâce aux livres volés.

Elle a donc 15 ans lorsqu'elle décide de se retirer dans sa maison et de vivre seule sans contact extérieur, le temps d apprendre à se défendre grâce aux manuels de magie. Elle ne sort que pour voler de la nourriture, c'est son entrainement au camouflage, voler sans se faire voir. C est à cette époque qu elle découvre qu elle peut changer d'apparence physique à volonté, mais que toutes ses apparences attirent les hommes de la même façon. Elle développe aussi une haine folle envers les hommes de toutes les races. Certains diraient qu'elle sombrait peu à peu dans une folie meurtrière, animée par sa peur de la malédiction et ses pouvoirs de plus en plus importants au fil des années. Elle connaissait toute l'histoire du Dieu, de la malédiction, sa mère lui avait autrefois raconté dans les moindres détails. Mais étrangement elle n'en voulait pas au Dieu, mais aux hommes, d’être si facilement manipulables ? Si faibles ? Quoi qu'il en soit la magie noire eut des répercussions sur son esprit et ses pensées.

Chapitre 3:

Aux alentours de ses 20 ans, c est à dire après 5 ans de haine, de colère, de douleur et d'entrainement acharné, alors que ses provisions venaient à manquer, elle décida de sortir voler de la nourriture. Acte devenu aussi facile qu'habituel car ses pouvoirs de camouflage étaient parfaitement entrainés. Alors qu elle refermait sa porte et enfilait sa capuche, un homme d'un certain age l'attendait devant chez elle. Elle n'eût aucune difficulté à reconnaitre son professeur de pyromancie d'il y a quelques années. Le deuxième homme l'ayant salie, déshonoré, qui l'a fait souffrir, dont elle a dû endurer les actes sans même s'en souvenir. Sans un mot elle disparut, et avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche elle était réapparue derrière lui, dans son ombre, et l'avait attaqué avec une faux constituée de ténèbres purs, aussi noirs que tranchants. Le vieillard coupé en deux tomba au sol, d'abord le buste, avant que les genoux ne plient et que la moitié inférieure de son corps ne goute la terre. Toute la colère de la jeune femme, accumulée pendant 5 longues années, s'était focalisée dans ce coup, et avait ensuite disparue. Elle redevînt sereine, même si la malédiction l'affectait encore et pour toujours, ce court instant lui avait prouvé qu'elle pouvait se défendre. Elle ôta donc sa capuche, dépouilla la moitié d'homme de sa bourse d'or et partit en ville, faux à la main, dagues à la ceinture, acheter de la nourriture.

Elle en profita pour acheter quelques tissus pour se fabriquer différents vêtements avec le cuir et les plaques qu'il lui restait de son père. Son père, elle lui en voulait, et lui en voudrait toujours, mais il était une simple victime de la malédiction, comme cette douzaine d'hommes qui lui emboitait le pas, tous proposant des situations plus excitantes que le précédent. Excitantes pour une fille de joie, mais pas pour elle, qui les repoussa d'une onde de choc noire, les projetant quelques mètres derrière. Elle ferma a double tour la porte de sa maison, mais ils savaient désormais où elle habitait. Elle n'avait donc d autre choix que de s'en aller discrètement et partir loin de cette ville, trouver un moyen de convaincre le Dieu d'annuler sa malédiction. Elle partit donc plusieurs années en quête d'un moyen efficace de convoquer le Dieu, le premier fut l'offrande, quelques hommes trop collants périrent sur l'autel, sans succès. Elle tenta de l'invoquer par la prière, en vain, ou la méditation, une perte de temps. Un jour alors qu elle s'entrainait dans sa nouvelle maison de Clantor, le Dieu apparut dans un coin sombre de sa chambre. La jeune femme surprise, lui demanda comment faire pour rompre la malédiction. L'être divin lui répondit qu elle paierai à jamais l'arrogance de ses parents, et ce avec tous ses visages, mais que si toutefois elle parvenait à le trouver et le vaincre elle obtiendrait l'intégralité de ses pouvoirs et annulerait elle même la malédiction. Chose vraie mais bien évidemment improbable, puisque les Dieux vivent dans un endroit particulier, cachés du reste du monde mais d'où ils peuvent tout voir et contrôler. Il disparut avant qu'elle ne puisse lui porter une attaque.

La jeune femme avait appris à user de ses charmes pour obtenir tout ce qu elle voulait des hommes, a partir de fausses promesses de récompenses physiques, y comprit de l'un des bibliothécaire de Clantor, et elle put fouiller dans les divers livres réservés qui parlent des croyances et des religions. Elle en trouva un particulièrement intéressant sur ce fameux Dieu qui l'avait banni, Dyodès, et elle y découvrit qu'il vivait dans un plan caché de Zaerod, qui selon les croyances, ne possède qu'une seule entrée, au sommet du pic le plus escarpé des montagnes au nord. Ce passage serait gardé par plusieurs golems divins, qui jugent si la personne a le cœur assez pur pour entrer ou pas. Le lieu est extrêmement difficile d'accès puisque la magie y est limitée, la plupart du voyage se fait a la force des bras, et de l'esprit. Une fois cette porte passée, elle se retrouverait dans un plan caché de Zaerod, sans aucune forme de vie présente, uniquement le Dieu, caché quelque part.

Chapitre 4:


Le livre était très détaillé sur comment entrer et sortir, une fois passé les golems divins, il faut plonger dans un puits dont on ne voit pas le fond, et aller le plus bas possible. Une fois en bas, un petit mécanisme s'active et une trappe s'ouvre au fond, il suffit de sortir de l'eau par cette trappe et le voyageur est arrivé dans le plan caché. Ce plan parallèle est exactement le même que le plan "normal" de Zaerod, à l'exception qu il n'est habité que par ce Dieu, et aucune autre créature. Dieu qui peut se cacher n'importe où dans ce monde, à Clantor, dans une petite maisonette, dans une forêt, un lac à l'autre bout du monde. Ce plan est sa maison et il y est chez lui, il peut donc être n'importe où. La jeune femme referma le livre, sortit en se camouflant pour échapper au bibliothécaire attendant son "remerciement", et rentra chez elle. Un voyage comme celui ci se prépare, tout comme le combat qu elle allait livrer. Il lui fallait donc plus d'entrainement, de force, de détermination, et de pouvoir. Elle passa plusieurs années à s'entrainer, parfaire ses techniques, ses enchainements et toutes ses attaques. Gardant en tête son nouvel objectif, elle s'entraine, encore et encore chaque jour, chaque nuit. Elle achève son entrainement à l'age de 26 ans, et se lance dans les petites missions de groupe pour s'exercer sur de vraies cibles. Lorsqu'elle se sentira prête, elle ira affronter Dyodès dans son antre géant.

La jeune femme se fixe pour objectif de connaitre tous les recoins de Zaerod, afin de pouvoir dénicher le Dieu une fois dans le plan caché. Cela fait donc deux ans qu'elle explore le monde, l'enregistre dans son esprit, observe comment elle pourrait se déplacer et attaquer dans chaque lieu, chaque endroit où pourrait se trouver Dyodès. Elle a 28 ans, 28 ans de souffrances à cause de la malédiction que ce Dieu lui a infligé, 15 ans à supporter les désirs des hommes sans pouvoirs se défendre, 5 ans de solitude et d'entrainement acharné pour se défendre des agressions physiques des hommes, 6 ans d'entrainement intensif et pour vaincre ce Dieu, 2 ans d'exploration et de missions, avec des dizaines d'aventuriers différents, de toute race, de tout sexe. 28 ans de calvaire, que la jeune femme compte faire subir à Dyodès en moins de temps qu'il ne faut pour dire le sort qu'elle lui réserve. Mort.



Dernière édition par Nocktambule le Mar 25 Fév - 17:42, édité 1 fois
avatar
Nocktambule
Maître


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morgane, Maudite des dieux

Message par Mortelune le Mer 12 Fév - 20:45

Quand tu disais vouloir creer des personnages avec une vraie histoire pour te demarquer de tes anciens perso, tu ne mentais pas hein ! C'est extremement bien tourne et complet ! Bravo !

J'ai juste une remarque a faire. D'experience je sais sue les perso qui ont une competence passive de type malediction hypra charismatique qui influnce de facon permanente les comportement de tous les pj ou pnj croises est extremement chiante a jouer et a assumer. 
 
Rends toi compte que tu ne seras jamais tranquille et que tu n'auras aucune interraction normale avec les pj ou pnj masculin. Ca risque vraiment de te gonfler au bout d'un moment. Et accessoirement etre aussi un peu chiant pour les pj qui t'accompagnent si tu ne peux absolument pas controler cette malediction. 

Apres ca n'est que mon avis !
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Morgane, Maudite des dieux

Message par Nocktambule le Mer 12 Fév - 20:52

Merci ^^'
En fait, j'ai déjà expérimenté cette caractéristique sur un de mes anciens personnage, un vampire qui plus est, qui alliait charisme surdéveloppé de source naturelle à vieillissement ralentie. c'est pour ça d'ailleurs que dans la description physique Morgane porte un foulard et une capuche, pour masquer son visage. Effectivement ça ne marchait pas bien à visage découvert, les interactions étaient trop compliquées mais là ça va permettre d'avoir une interaction plus ou moins normale ( les yeux sont encore visibles ) et à peu près contrôlée ( je ne suis pas à l'abri qu'un coup de vent ou un ennemi retire la capuche de mon personnage ). D'un autre coté on pourrait se dire " Il va retirer la capuche de Morgane à chaque ennemi masculin un peu chiant " mais si je fais ça tout l'intérêt de l'aventure disparait, et puis ça reviendrait à mentir sur le fait que c'est un inconvénient, alors que c'en est un.
avatar
Nocktambule
Maître


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morgane, Maudite des dieux

Message par Mortelune le Mer 12 Fév - 21:07

Ah oui ok, je n'avais pas percu la relation avec le foulard ! Du coup en effet ca semble un peu moins contraignant ! 

C'etait surtout pour etre certain que tu ne t'arraches pas les cheveux a jouer ce perso !!!
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Morgane, Maudite des dieux

Message par Nocktambule le Mer 12 Fév - 21:52

Merci de t'inquiéter :p je devrais me débrouiller ^^'
avatar
Nocktambule
Maître


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morgane, Maudite des dieux

Message par commender003 le Sam 15 Fév - 11:11

Un personnage très sombre: j'aime bien ^^
C'est sûr qu'avec elle il va falloir jouer fin pour pas que le rp devienne impossible mais ça rajoute du challenge. Tu voulais un personnage à l'histoire développée? C'est réussit!

Bon son objectif risque d'être un poil compliqué à réaliser...
avatar
commender003
Apprentissage terminé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Morgane, Maudite des dieux

Message par Nocktambule le Sam 15 Fév - 17:33

compliqué oui, mais pas impossible ^^' on verra si elle réussit ou pas ( pas confirmation ou de validation de perso ? )
avatar
Nocktambule
Maître


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Morgane, Maudite des dieux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum