Jeu de Rôles Libre
Bonjour !
Tu viens d'atterrir sur le forum du Jeu de Rôles Libre.
Ici, tu trouveras un jeu par écrit fonctionnant un système libre, intuitif et réellement amusant.
Viens vite découvrir tout ce que nous proposons sur ce lien !

En route vers l'Orient...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Sam 9 Aoû - 0:18

Saké fit preuve de sa nonchalance habituelle lorsqu'elle prépara son attirail en vue du départ imminent qui se profilait. Sa bourse à tabac, ses pipes, son shamisen et quelques bricoles de plus virent remplir la besace qu'elle jeta sur son épaule avant de claquer la porte de son nouveau logement mis à disposition par la maison Umbra.


Le reste n’était que superflu à ses yeux et si quelque chose venait à manquer, elle compterait sur sa jeune apprentie pour lui sauver la mise. Au pire, elles trouveraient certainement leur bonheur dans l'un des nombreux comptoirs commerciaux présents aux frontières du Pays du Thé. Car là était l'objectif. La terre natale de la comédienne, terre que celle-ci n'avait plus foulée depuis son exil forcé.


Pensive, la jeune orientale était partagée entre l'excitation du départ, la joie de retrouver les paysages qui avaient marqués son enfance ainsi que l'appréhension du retour vers un lieu où beaucoup souhaitaient sa mort.


Malgré tout son insouciance naturelle l'aidait à occulter ces éléments d'autant que son esprit trouva rapidement à s'occuper lorsqu'elle finit par rejoindre les docks de Clantor, le lieu de rendez-vous fixé à Yoré. L'agitation régnait ici et Saké avait toutes les difficultés du monde à progresser entre les pêcheurs, négociants, dockers et autres badauds en mal de voyages vers des terres lointaines. Le bruit ambiant était lui aussi propice à désorienter, tant il était omniprésent et dérangeant, sans parler des fortes odeurs qui se dégageaient des caisses de poissons et fruits de mer qui patientaient souvent plusieurs heures à l'air libre sur les quais, avant de trouveur preneur.


Ici, Saké envisageait de trouver un moyen de rallier rapidement les terres exotiques de l'orient, situées à plusieurs miles à l'Est des rives de la Capitale. Elle ne mit finalement que peu de temps à trouver son bonheur en la présence d'une jonque qui faisait chaque mois la traversée vers Hizashô, emblématique ville portuaire et capitale de la province du Thé Jaune, le Yuang Tsé. L'artiste ne tarda pas à s’enquérir des conditions du Capitaine, un certain Wong, pour permettre à Yoré et elle même d'effectuer la traverser à bord de son navire.


Sans même s'inquiéter de savoir si Yoré serait en mesure de la retrouver au milieu de ce tohu-bohu (et c’était volontaire de sa part, dans la mesure où elle souhaitait déjà mettre à l'epreuve la débrouillardise de son apprentie), Saké entama les négociations auprès du marin, en langue du Thé. Ce dernier, ne semblait visiblement pas très enclin à reprendre le large de si tôt... lui qui était arrivé à Clantor depuis moins de deux semaines et qui n'avait pas encore fait le plein de denrées à rapporter dans ses cales. Il faudrait probablement user de moyens plus... persuasifs.
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Sam 9 Aoû - 12:01

Yoré avait mis beaucoup plus de soin que son nouveau mentor pour faire ses bagages. C'était une des règles des Noctaliens, toujours avoir le nécessaire sur soi. Mais l'autre règle compliquait un peu les choses : toujours voyager léger afin de ne pas être gêné dans ses mouvements et de ne pas attirer l'attention sur ce qu'on transporte. Autrement dit, la jeune Noctalienne eut énormément de mal à se préparer au voyage.
Quand ce fut fait, elle portait une besace bien remplie à l'épaule, et toutes les poches caractéristiques des vêtements Noctaliens étaient pleines. Elle fila dire au revoir à sa famille puis rejoignit le port où elle devait retrouver Saké. Contrairement à cette dernière, la foule ne posait aucun problème à Yoré. Quel meilleur moyen de passer inaperçu que de se perdre dans le nombre ? C'était le plus souvent dans la cohue qu'elle avait exercé ses talents de voleuse et elle maîtrisait presque à la perfection l'art de se faufiler sans se faire remarquer.
Par contre, elle eut un peu de mal à retrouver Saké. Le port n'était pas immense, mais il n'était pas petit non plus, et il y avait suffisamment de bateaux pour qu'il soit difficile de deviner lequel la comédienne allait approcher. Heureusement, si la Noctalienne maîtrisait la discrétion, ce n'était pas vraiment le cas de son mentor.


-Excusez-moi, je suis en retard, lui glissa-t-elle tout en regardant le capitaine avec qui les négociations semblaient entamées.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Mer 27 Aoû - 13:41

- "Ah te voila ! Parfait ! Ne perdons pas plus de temps. Je te présente Wong, le capitaine de la jonque sur laquelle nous allons embarquer sous peu et qui nous permettra de rallier Hizashô." Lança Saké à Yoré sans prendre la peine de la regarder.

Par ailleurs, si l'on observait le dénommé Wong, visiblement agacé par la présence de l'envahissante actrice et qui ne réserva en conséquence pas d'accueil chaleureux à la jeune Noctalienne, on pouvait facilement deviner que les dires de la comédienne ne correspondaient pas tout à fait à la façon dont lui même voyait les choses.

Bien conscient du différend qui les opposait, Saké se fit de plus en plus proche de son interlocuteur renfrogné. Jusqu'à lui faire l'accolade, contre le gré du marin, comme à un ami de vingt ans, tout en abreuvant son oreille d'un ramassis promesses intenables et de sornettes toutes plus invraisemblables les unes que les autres. Rien d'étonnant aux yeux de Yoré jusque là venant de l'excentrique orientale, jusqu'à ce que celle ci ne s'attarde sur le visage de Wong. Celui-ci semblait alors différent, comme apaisé. Son regard, tantôt déterminé avait laissé place à une expression béate et crédule, presque niaise. Plus étrange encore fut la teinte bleutée que prit l'index de Saké lorsque celle-ci en caressa légèrement la tempe du marin bourru. 

Le tour était joué. Un fil fin et translucide, presque imperceptible aux yeux de la Noctalienne, reliait alors le doigt de l'artiste à la conscience du pauvre homme, qui se retrouvait alors dans l'incapacité de raisonner et d'agir par lui même. Saké finit alors de chuchoter quelques mots au creux de l'oreille de Wong avant de lui demander pour finir si l'affaire était entendue.

Ce dernier, acquiesça d'un hochement de tête sans conviction et prononça un triste "Oui m'dame, c'est entendu".

-"Parfait !!! - Hurla presque Saké dont l'entrain jurait de façon manifeste avec le comportement d'autiste observé par Wong - En ce cas, veuillez faire porter nos bagages à bord. Nous logerons dans votre cabine Capitaine, je pense que de toute façon, votre galanterie légendaire vous aurait poussé à nous la proposer ? N'ai-je point raison ?"

-"Oui" répondit le capitaine tel un automate avant de transmettre quelques consignes à ses matelots puis de prendre congés des deux femmes. Le fil de domination mentale se dématérialisa alors, dans un scintillement aussi splendide que discret. Wong tituba alors quelques instants, perdant l'équilibre et manqua de tomber avant de se rattraper in extremis au bastingage de son bateau et de reprendre ses activités.

Saké daigna enfin se tourner vers son apprentie toute neuve et s'adressa à elle d'un air enjoué, qui trahissait son excitation et la faisait grandement ressembler à une enfant impatiente.

-"Ah, Yoré, je suis ravie de te voir ici !!! Comment se sont passés tes adieux avec ta famille ? Uri a-t-elle versé sa petite larme ? - demanda-t-elle sans laisser à Yoré le temps de répondre - Je suis sûre que oui, c'est un petit cœur d’artichaut derrière sa carapace de chef de clan !!! Alors tu es fin prête ? J'espère que tu as prévu quelques vêtements chauds car les nuits seront fraîches pendant la traversée.. Comme je suis impatiente de prendre la mer ! Tu as déjà navigué toi ? Nous en avons pour près d'une semaine de trajet, c'est un peu long mais rassures-toi, j'ai prévu de quoi t'occuper... Dans cette malle là..."

Volontairement mystérieuse, elle désigna une vieille malle usée qui trônait non loin, au bord du quai. Elle était incroyablement volumineuse et nécessiterait probablement plusieurs matelots pour être transportée à bord de la jonque, et ce même dans l'éventualité ou celle-ci n'aurait été qu'à moitié pleine.

-"Mais avant de t'en dévoiler le contenu, nous allons jouer à un petit jeu toutes les deux ! Une devinette ! Hi-hi ! Bien. La réponse à cette devinette est contenu dans ce coffre. Ah ah !"

Telle un professeur un peu fou, Saké se complaisait dans ce nouveau rôle de mentor qu'elle incarnait à merveille. Elle exultait véritablement, en proie à quelques tics nerveux qui la poussaient à se frotter les mains sous le coup de l'excitation. Elle fut interrompue dans son énoncé à son plus grand damne, par quelques audacieux marins qui avaient entreprit de s'attaquer au chargement à bord de la dite malle. Fort mauvaise idée dans la mesure ou Saké en avait décidé autrement.

-"Ne touchez pas à cette malle !!!... ou vous aurez affaire à moi. Vous vous en occuperez plus tard" Ordonna-t-elle sèchement, d'un ton qui n'avait plus rien à voir avec celui qu'elle usait il y a encore quelques secondes. Son visage même, à présent sérieux et menaçant, semblait appartenir à une femme différente.

Les quatre hommes rebroussèrent chemin face aux réprimandes de l'artiste dérangée.

- "Bien, revenons à nos moutons, très chère ! - reprit-elle en adressant à Yoré son plus beau sourire - Je disais donc que la réponse à ma devinette se trouve être le contenu de cette énorme malle qui se trouve devant toi. La règle du jeu est simple, très simple même ! Ce coffre contient une arme. Une arme extrêmement puissante, probablement l'une des plus puissantes au monde. C'est mon arme de prédilection, celle qui m'a permit de devenir celle que je suis aujourd'hui. Si tu parviens à trouver la nature de l'arme qui se trouve dans ce coffre, tu en deviendras la nouvelle propriétaire et je t'apprendrai à t'en servir au mieux. En revanche, si tu échoues, je conserve l'objet en question... et m'en servirais contre toi aussitôt, sans remords ni regrets puisque ne pas trouver son nom aura prouvé que tu n’étais pas digne de la manier. Bien... je t'écoute. Quelle arme se trouve dans le coffre ?"

L'oeil de Saké, fixé sur Yoré, semblait ne pas vouloir plaisanter. Sa bouche pincée et sa mine sérieuse indiquait que la devinette proposée n'avait rien d'un jeu entre nouvelles amies. 
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Dim 31 Aoû - 20:06

Durant toute la "négociation", Yoré était restée en retrait, retenant à grand peine une exclamation d'incompréhension quand l'attitude du marin changea du tout au tout. Elle ne vit pas le fil de manipulation de Saké mais comprit que son nouveau mentor avait usé de magie sur lui pour le plier à ses exigences. Ensuite, quand la comédienne se lança dans un long monologue décousu, elle resta silencieuse, souriant vaguement, contaminée par l'enthousiasme de Saké bien que légèrement mal à l'aise.
Enfin, vint la devinette. Il était évident, à l'expression de l'Orientale, qu'il ne s'agissait pas d'une blague innocente, mais plus ou moins d'une sorte d'épreuve. Il y avait une arme dans cette malle, elle devait deviner de quoi il s'agissait pour la gagner sans quoi elle en serait la victime.

-Une arme ? s'étonna-t-elle tout haut.

La malle était énorme, quoi qu'elle contienne, ce n'était certainement pas une bête dague, d'autant qu'elle n'avait jamais vu Saké avec une dague. Elle possédait bien de superbes épées, mais cette réponse semblait trop simpliste pour une femme si peu conventionnelle. Peut-être n'était-ce pas une arme au sens courant du terme, mais plutôt quelque chose de plus subtil ? Ou peut-être se prenait-t-elle la tête pour rien.

-Ai-je droit à des indices ? demanda-t-elle finalement. Est-ce que je peux poser des questions ?
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Lun 1 Sep - 10:59

Saké fut quelque peu surprise des demandes formulées par Yoré. Cependant, elle comprenait aisément l'appréhension de cette dernière et mettait ses doutes sur le compte de son flagrant manque de conscience en elle. Saké comprit alors que la route serait longue pour faire de la petite serveuse de la Taverne du Loup Hurlant, une véritable maître assassin.

La belle orientale, dont les mèches de cheveux décoiffés virevoltaient au rythme de la brise marine, sourit alors avec bienveillance à sa jeune apprentie et passa une main dans ses cheveux les ébouriffer, comme une mère taquine le ferait avec sa fille. Elle approcha alors son visage rayonnant de l'oreille de Yoré et chuchota dans celle-ci un seul mot.

-"Non".

L'artiste se redressa aussitôt et son aspect se fit de suite moins rassurant et conciliant. 

-"Par contre, moi je vais t'en poser une, de question. Penses-tu que l'adversaire que tu affronteras au combat te renseignera volontiers sur ses faiblesses si tu lui poses la question ? Penses-tu que le gardien d'un objet que tu souhaites dérober t'indiqueras précisément sa localisation et l'emplacement de chaque piège tendu ?"

Saké secoua la tête pour exprimer la négation.

-"Non, rien de tout cela n'arrivera. Il va donc falloir que tu apprennes à faire des choix et à les assumer, comme une grande personne. Uri n'est plus là pour te couver, ni aucun autre Noctalien."

L'excellente comédienne qu'elle était n'avait guère de difficulté à jouer la rigueur et la sévérité. Saké savait bien au fond d'elle que ces enseignements serviraient tôt ou tard à Yoré. Elle était persuadée que l'endurcir un peu serait une bonne chose. Elle était à ses yeux, restée trop longtemps lovée dans le confort du cocon clanique. Malgré tout, tenir ce discours ne lui faisait pas plaisir, sans pourtant rien en laisser transparaître de ses sentiments. Une fois de plus elle n'expliquait pas le peu de détachement dont elle faisait preuve lorsqu'elle traitait avec la jeune noctalienne. Elle ne l'avait pourtant pas plus cotoyé que les autres membres de la Maison Umbra... mais elle avait définitivement quelque chose de spécial à ses yeux...

Quelque chose qui l’empêchait d'être la Saké insensible et imperturbable, capable de vous enfoncer une lame dans le ventre en vous souriant et vous regardant droit dans les yeux. Un je-ne-sais quoi qui un jour ou l'autre, la mettrait certainement en danger.

Un cri de mouette plus aigu que les autres rappela la comédienne sur terre et la décrocha des songes auxquels elle était agrippée.

Yoré était là face à elle, silencieuse, probablement en proie aux doutes et à l'incompréhension. C'est là que Saké abdiqua en grommelant...

-"Bon... Une question... mais pas une de plus. Compris ?"
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Lun 1 Sep - 12:06

Le côté apparemment lunatique de son nouveau mentor commençait à inquiéter sérieusement Yoré. Elle avait appris, comme tout Noctalien, à cerner un minimum les gens afin de savoir comment réagir, mais Saké échappait à cette science, ou tout du moins à ce qu'en maîtrisait la jeune Noctalienne.

-Évidemment qu'aucun adversaire ou aucun pigeon ne me répondrait, mais je ne crois que vous soyez l'un ou l'autre ? Je sais comment m'y prendre pour voler leurs biens aux gens, je l'ai appris, mais justement vous m'avez prise avec vous pour que j'apprenne quelque chose de nouveau, non ?

Yoré faillit s'énerver en entendant qu'Uri la "couvait", mais elle se retint. Après tout, ce n'était peut-être pas faux, depuis que le clan s'était rassemblé à Clantor sous la bannière d'Uri. Elle s'apprêtait à se résigner quand, contre toute attente, Saké lui autorisa une question. Soulagée, Yoré se remit à réfléchir un peu plus sereinement. Une seule question, donc. Il fallait la choisir avec soin.

-D'accord, alors voilà ma question : s'agit-il d'une arme au sens commun du terme, physique, type épée, hache, gourdin, etc ?
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Lun 1 Sep - 13:34

Le soleil était haut dans le ciel à présent. La matinée était passée et l'agitation des docks commençait doucement à s’éteindre à mesure que la plupart des transactions marchandes se réglaient aux alentours. Un grand nombre d'embarcations, chargées à bloc, avaient déjà reprit la mer vers d'autres cieux. Seules deux personnes persistaient au milieu des quais sales et jonchés de détritus en tout genre. Deux personnes et une grosse malle.

L'artiste fronça les sourcils lorsque la jeune noctalienne marqua quelques signes de nervosité qui laissait présager de son stress latent. Peut-être l'orientale en demandait-elle trop, trop vite.

Cependant, la question posée par Yoré eut pour effet de faire sourire celle a qui elle était adressée. Visiblement, elle suivait une piste intéressante, c'est du moins ce que suggérait son interrogation.

-"Non - répondit alors Saké - La plupart des gens ne perçoivent pas cet objet de la sorte et n'estiment pas à sa juste valeur son pouvoir intrinsèque."

Après avoir déclamé cette phrase sur un ton qui visait à la rendre mystérieuse, Saké pris place sur une large caisse de bois, et commença à bourrer sa pipe d'un tabac brun et odorant. Si ses doigts s’affairaient à séparer les brins les uns des autres, son œil, en revanche, restait fixé sur sa jeune apprentie, espérant secrètement qu'elle trouverait la bonne réponse.
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Lun 1 Sep - 19:37

La jeune apprentie fut ravie de voir que sa question était pertinente. Elle avait un peu craint d'être ridicule. A présent, elle devait en déduire le contenu de cette fameuse malle. Elle pourrait peut-être utiliser ses pouvoirs noctaliens pour aller voir par elle-même, mais elle doutait que Saké apprécie.
Elle résuma mentalement les éléments dont elle disposait pour deviner. Donc, une arme, mais une arme qu'on ne perçoit généralement pas comme telle, et dont Saké raffole. Vu le personnage, il s'agissait sans doute d'un objet servant à manipuler les gens d'une façon ou d'une autre. Le tout qui emplisse une malle aussi grande... Et dont Saké puisse user contre elle. Si on lui avait demandé son avis, Yoré aurait préféré ne rien répondre tant qu'elle n'avait aucune certitude, mais elle n'avait visiblement pas le choix. Elle se lança, craignant l'erreur.

-Je dirais qu'elle contient un moyen d'obtenir ce qu'on veut des gens, de les tromper... fit-elle d'un ton hésitant. Comme...

Elle se tut, trop inquiète à l'idée de se tromper pour poursuivre. Si elle avait raison, elle n'avait rien à craindre. Mais si elle se trompait, que lui arriverait-il ? Elle ne le saurait qu'en essayant.

-Comme des costumes, ou ce genre de choses ? finit-elle par dire d'une toute petite voix.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Lun 1 Sep - 21:17

Ainsi vint la réponse. Un air grave qui en disait long se dessina alors sur le visage de Saké. Celle-ci était visiblement déçue. Elle ferma alors sa seule paupière visible et inspira profondément, comme si elle s’apprêtait à faire quelque chose qu'elle répugnait au plus profond d'elle. Après quoi, elle alluma sa pipe et se mit à fumer.

-"C'est une mauvaise réponse, Yoré." dit-elle simplement. Sa voix était semblable à celle d'un juge annonçant une sentence de mort imminente. L'artiste, la mine sinistre, se leva alors lentement avant de marcher d'un pas processionnaire vers la grosse malle. Elle semblait porter sur elle toute la misère du monde tant elle courbait l'échine sous le poids invisible des responsabilités qui lui incombaient à présent.

-"Comme annoncé plus tôt, je me dois de... sanctionner ta médiocrité. Il n'y a malheureusement pas d'échappatoire possible. Je ne puis me résoudre à me montrer clémente en pareille occasion. Je sais que tu dois me trouver dure, probablement ignoble même mais... J'espère qu'avec du recul, tu comprendras mon geste."

Saké serra les dents comme en proie à une colère indicible mêlée d'une grande frustration. Elle semblait victime de tourments qu'elle seule pouvait percevoir.

-"Je suis d'autant plus triste de devoir en arriver là que ta réponse, bien qu'erronée, résulte d'un raisonnement qui lui, était le bon." maugréa-t-elle alors qu'elle arrivait à proximité de la malle pour en ouvrir le loquet.

Le couvercle du coffre pivota alors en grinçant légèrement. Un grincement qui résonnait étrangement sur les quais comme si tous les autres bruits ambiants avaient subitement disparus. Le bras de Saké se perdit alors dans le large contenant pour réapparaître quelques instants plus tard...

... un livre à la main.

-"Le SAVOIR, Yoré." dit-elle en insistant lourdement sur le second mot.

Le livre que Saké tenait à présent fermement contre sa poitrine était une épaisse reliure imprimée. L'édition semblait avoir vécue tant son aspect était usé et ses couleurs passées sous l'effet du temps. 

-"Ne dit-on pas que le SAVOIR est une arme, Yoré ? Cette maxime t'aurait-elle échappé alors que tu nettoyais les chopines des ivrognes de la Taverne ?" continua-t-elle en se rapprochant de la noctalienne, son œil de démente fixé sur elle.


A mesure que son Mentor progressait vers elle, Yoré pouvait percevoir plus clairement l'intitulé de l'ouvrage. "Encyclopédie Sociale et Culturelle du Monde Connu : Précis Empirique à l'Usage des Voyageurs Précautionneux"


Lorsqu'elle fut à moins d'un mètre de son apprentie, Saké teint alors parole et usa de "l'arme" contre celle-ci.


Boum... un bon coup de livre sur le front. 

-"Leçon numéro un : Toujours se méfier des apparences, de ce qui semble évident, de ce qui saute aux yeux. Cette malle par exemple, disproportionnée par rapport à ce qu'elle contenait réellement, a altéré ton jugement, semé le doute et l'incertitude dans ton esprit. Ton raisonnement était excellent mais tu as laissé des leurs biaiser ta réflexion. La personne qui te tend un piège en placera toujours un autre avant, facilement repérable, afin qu'en l'évitant tu te précipites joyeusement sur l'autre"

Evidemment, l'artiste, comme à son habitude, avait tout prémédité et avait largement surjoué son rôle en conséquence afin de donner à la situation une atmosphère dramatique et étouffante. Elle tendit alors le livre la jeune fille, en souriant. Un sourire ouvertement sincère cette fois-ci.


-"Leçon numéro deux : Le savoir est une arme. Il te permettra de connaitre tout de ton ennemi. Ses habitudes, ses coutumes, son langage, les éléments qui animent sa fois, les interprétations à donner à son comportement. Pour faire court, ses forces et faiblesse. Ainsi, mieux armé que ton ennemi, tu pourras le tromper, le duper, le charmer, le surprendre, ou que sais-je d'autre encore ! Le manipuler de mille et une façon et en tirer exactement ce que tu souhaites...."

Son œil se baissa alors vers l'ouvrage et en parcourra une dernière fois la couverture.

-"Ce livre m'accompagne depuis mon départ du domaine Itsusémi. Il était mon bien le plus précieux à l'époque et l'est toujours, même après tant de cycles solaires. Tant d'années à en explorer chaque paragraphe, lus et relus jusqu'à les connaitre par cœur, ou presque. Il est à l'origine de la naissance de Saké. Tu y trouveras des descriptions précises concernant les contrées principales de notre monde et leurs peuplades. Son apprentissage est la pierre angulaire sur laquelle repose le succès de ta future formation".

Même fermé, il était évident que les pages du livres avaient été manipulées plus d'une fois. A l’intérieur, Saké y avait griffonné de nombreuses annotations, rédigées en langue du Thé et glissé plusieurs marque-pages de fortune, feuilles d'arbres, fleurs séchées, parchemins d'invocation vierges de runes, etc... afin de se rappeler des passages les plus importants.

-"A présent, ce livre est tien. Je te le donne car comme moi à l’époque tu quittes aujourd'hui ton domaine. Je te le donne afin que, comme pour moi, il te permette de grandir et de devenir une autre personne. Une personne différente de la petite serveuse craintive et peu sûre d'elle que tu es actuellement".

Saké ébouriffa une fois de plus les cheveux de Yoré et lui tourna le dos avant de monter à bord, ne souhaitant pas offrir à son apprentie la vision des larmes qui lui montaient en ce moment même aux yeux.
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Mar 2 Sep - 12:27

Durant toute la scène de Saké, Yoré avait hésité à disparaître pour échapper au regard terrible de son mentor. Elle se sentait furieusement ridicule de s'être trompée ainsi, surtout que les Noctaliens accordaient beaucoup d'importance au savoir dans le cadre de leurs activités. Comment avait-elle pu rater cette évidence ?
Mais à présent, elle devait assumer...
Elle se prit le livre sur la tête. Stupéfaite, elle releva les yeux et se remit à écouter Saké avec une attention renouvelée. Quoiqu'on puisse croire par ailleurs, la comédienne était loin d'être une idiote, ainsi qu'elle le prouvait en ce moment même. Bien qu'un peu inquiète, Yoré sentit son impatience de commencer la formation proprement dite revenir en force. Elle prit le livre avec des gestes précautionneux, comprenant l'importance et le respect dû à cet objet, puis suivit son professeur sur le bateau.

-J'imagine que la première étape sera de me pencher là-dessus ? lança-t-elle à Saké. Est-ce que je peux faire autre chose ?
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Mar 2 Sep - 15:40

-"Ce serait fort avisé de ta part... en effet. D'ici peu de temps, toutes les conversations auxquelles tu assisteras et devras prendre part se feront en langue du Thé... Tu trouveras dans le livre de quoi te débrouiller pour te faire comprendre. Tu as quelques jours devant toi pour y parvenir. Je te conseille également de te concentrer sur les chapitre concernant le Pays du Thé. C'est un contrée... particulière, pour le moins. Les coutumes y sont très différentes de celles que l'on observe à Clantor et ses environs. Il serait souhaitable que tu t'y familiarises afin d'éviter les impairs une fois sur place."

Les deux femmes montèrent alors à bord de la jonque en partance. Saké fit un rapide tour d'horizon du spectacle offert sur le pont. Les matelots s'employaient énergiquement à charger dans la cales les dernières caisses à transporter. Le navire n’était pas le plus gros présent sur le port, mais sa taille était déjà honorable, si bien que l'équipage au complet comptait près d'une vingtaine de personnes, capitaine et second compris.



Le second, était d'ailleurs une "seconde", puisqu'il s'agissait d'une femme, que Saké et Yoré ne tardèrent pas à croiser sur les planches grinçantes mais robustes du bateau. Elle était, et de loin, bien plus charismatique que Wong, le Capitaine qui, bien que n'ayant pas encore largué les amarres, semblait déjà pressé d'accoster à nouveau pour se reposer sur la terre ferme.


Pour sa part, son adjointe était une navigatrice née. Cela se voyait. Elle n'était pas directement issue du Pays du Thé, mais d'un archipel proche situé au large des côtes méridionales des terres de Saké. Un archipel qui de tout temps avait engendré les plus grands marins et pécheurs de la région. Son teint, la forme de ses yeux, son accent mais également les tatouages tribaux qui ornaient l'intégralité de son corps, jusqu'à son visage, permirent à Saké de rapidement faire le lien avec ses origines évidentes. Bien qu'elle n'en rajoutait pas, elle dégageait une aura qui invitait ses collègues hommes et tout autre personne à éviter de plaisanter avec elle. Son visage était fin et plutôt gracieux pour une personne qui avait passé plus de la moitié de sa vie en mer, mais il inspirait volontiers à la prudence et au respect.



Woo'jin était son nom, ou peut-être son surnom. Elle accueillit l'artiste et son apprentie avec autant de froideur qu'un blizzard fouettant les terres du grand nord. Saké s'y attendait quelque peu dans la mesure ou le départ imminent qu'elle avait provoqué les obligeait à lever l'ancre les cales à moitié vide, ce qui n’était pas bon pour les affaires. Aussi avait elle dans la hâte, informé les docks de leur départ imminent afin de prendre à bord quelques passagers payants de dernières minutes. Suite à cette tentative désespérée de faire un peu d'argent, deux étranges personnages avaient accepté l'offre. Le premier appartenait à la race des Kumaneko, sorte de gros pandas humanoïdes dont les représentants étaient plutôt nombreux au Pays du Thé. Le dit panda semblait être une véritable force de la nature tant la puissance qu'il dégageait était palpable. Son équipement laissait présager de son état de combattant aguerri. Par ailleurs, les blasons qu'il portait fièrement indiquait qu'il appartenait à une famille noble de son espèce. 



Le seconde passager embarqué inquiéta Saké plus que n'importe lequel autre présent à bord. Il s'agissait d'une chasseuse d'esprit du Clan Nobu. Cette organisation était une sorte de milice d'inquisition opérant en Pays du Thé et qui, sur demande d'un village ou de notables de la région, débarrassait une zone de la présence de fantômes, d'esprit, ou de morts vivants. Saké s’était toujours méfiée de ce clan, qu'elle considérait comme une bande de voleurs et qu'elle soupçonnait d'invoquer eux mêmes les esprits pour les chasser ensuite moyennant de grosses sommes d'argent...


La comédienne reconnu tout de suite l'appartenance de la jeune femme au Clan Nobu par le tatouage caractéristique que celle-ci portait sur le le front. Chaque chasseur d'esprits en possédait un dans le même genre. On raconte que c'est dans ces tatouages que les chasseurs emprisonnent les esprits vaincus.



A mesure qu'elle passait en revue la population du navire, Saké commentait discrètement ses observations et conclusions à Yoré, dans le creux de son oreille et en attirant son regard vers les différents personnages décrits. A partir de maintenant son destin et celui de la noctalienne étaient liés, faire profiter à Yoré de son expérience servait ses propres intérêts.


L'artiste se fit soudain pensive. Elle n'avait pas anticipé le fait de se retrouver avec de tels "spécimens" à bord... Voila qui allait quelque peu compliquer ses plans.


Elle tira une longue bouffée sur sa magnifique pipe en bois laqué, puis se pencha à nouveau vers son apprentie.

-"Ah... oui et pour répondre à ta deuxième question. En effet, tu peux faire quelque chose. Tu peux m'aider à voler ce bateau."

Le visage de Saké comme toujours ne dévoilait rien de ses véritables intentions. S'agissait-il encore d'un délire excentrique et passagé ou bien envisageait-elle vraiment de prendre le contrôle de la jonque de Wong ?
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Mar 2 Sep - 20:23

La jeune apprentie s'efforça de mémoriser tout ce que lui expliquait Saké, ce qui n'était pas simple vu le volume d'informations. La faune de la jonque était variée et surprenante, particulièrement l'homme-panda, un "kumaneko" avait dit Saké. Cependant, la femme au visage tatoué semblait inquiéter Saké bien plus que le gros ours, aussi Yoré décida de s'en méfier elle aussi. S'il s'agissait d'une simple voleuse comme le soupçonnait son mentor, elle ne voyait pas le problème, mais un chasseur d'esprits...
Saké interrompit les réflexions de la Noctalienne avec une demande particulièrement douteuse. Fallait-il la prendre au sérieux ? Yoré serait prête à faire de son mieux pour parvenir à cet objectif, après tout elle était une voleuse-née, mais s'il ne s'agissait que d'une sorte de plaisanterie, elle risquait de faire une grosse bêtise en essayant. Elle scruta le visage de sa professeur, cherchant un indice, en vain.

-J'aimerais avoir un moyen de déterminer si je dois prendre ce genre de choses au sérieux ou non. Je n'arriverai pas à grand-chose si je ne comprends pas ce que vous attendez de moi...
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Mar 2 Sep - 22:36

Saké sembla quelque peu surprise et intriguée par la demande de sa disciple qui pour le coup, faisait montre d'une incrédulité dérangeante. Elle en fut presque vexée et son sourcil se fronça légèrement sous l'effet de l'agacement. Cependant la comédienne parvint à se contenir. Il était dangereux de poursuivre la conversation à la vue et aux oreilles du reste des passagers, aussi agrippa-t-elle Yoré fermement par le bras et la força-t-elle à la suivre de façon assez rude.


Alors qu'elles progressaient sur le pont en direction de la poupe, où se trouvaient, au bout d'un escalier de bois, les quartiers du capitaine Wong, elle passèrent à proximité de la Chasseuse d'Esprit. Cette dernière ne quitta pas Saké des yeux, elle qui de son côté, s’efforçait de ne pas croiser son regard. L'instant sembla durer une éternité, comme figé dans le temps, avant finalement de leur permettre de reprendre leur progression vers un lieu plus calme et discret.

-"Elle nous a sondé..." dit simplement Saké à l'attention de Yoré.

Elles pénétrèrent alors dans la cabine de Wong, une vaste pièce décorée avec gout et qui disposait de tous les attributs d'une chambre de marin. Meubles vernis, table en bois précieux jonchés de cartes marines et d’ustensiles de navigation, ainsi qu'un lit assez large pour deux personnes. A l'opposé était dressée une autre table, sur laquelle étaient entreposées plusieurs coupelles de fruits ainsi que quelques bouteilles d'alcool non identifiées. Au fond de la pièce, dans un petit recoin, escamotée derrière un paravent se trouvait un magnifique baignoire faite d'ivoire et de dorures fines, remplie d'une eau encore chaude comme en témoignait la vapeur qui s'en dégageait dans l'air. Finalement le boulot d'un contrebandier rapportait gros à en croire le contenu de cette chambre tout confort.


Saké poussa un bruyant soupir de soulagement lorsqu'elle prit connaissance des quartiers dans lesquels Yoré et elle séjourneraient durant leur voyage.

-"Parfait !" s'exclama-t-elle.

La jeune femme était visiblement ravie de ne pas avoir à supporter la crasse et la moiteur des dortoirs communs situés plus bas et évoluait dans les lieux comme si ils lui étaient familiers depuis longtemps. Bien décidée à profité de ce luxe inespéré, la comédienne excentrique entreposa son paquetage non loin du massif scriban en acajou situé près de la baie vitrée qui donnait sur la mer, disposa ses épée à proximité avec un soin particulier et commença à ôter ses vêtements de voyage. Le tout, comme on pouvait s'y attendre sans une once de gêne vis à vis de son apprentie.


Son kimono usé mais raffiné tomba au sol, dévoilant des courbes fines et harmonieuse qui dessinaient les contours d'un corps svelte et tonique. Elle ôta ensuite les artifices qui maintenaient (plus ou moins), son épaisse chevelure en un chignon de fortune. Deux baguettes d'acier affûtées, une épingle et ce qui ressemblait à un minuscule couteau de lancé heurtèrent le sol en émettant un bruit métallique. Ses longues mèches ébènes cascadèrent alors jusqu'au milieu de son dos, à mi chemin entre des épaules menues et des fesses de fort belle tenue. L'artiste, derrière ses airs peu apprêtée, son visage sale et son air peu concerné par les choses relevant de l'esthétisme, cachait une fois de plus bien son jeu. C’était en un mot comme en cent, un véritable déesse incarnant la beauté naturelle qui se déplaçait alors avec légèreté et élégance devant la Noctalienne. Seule ombre au tableau venant gâcher le spectacle qui aurait fait tomber à la renverse n'importe qu'elle homme venu se rincer l'oeil, le nombre incalculable de cicatrices et d'hématomes qui parcouraient sa peau. Un véritable carnage. Pas un seul centimètre carré ne semblait épargné. Lacérations, cicatrices résultants de fractures ou foulures, irrégularités, plaies plus ou moins récentes et même quelques sutures datant visiblement de quelques jours... une carcasse de bœuf passé par un abattoir ou un soldat mort à la guerre n'auraient pas pu présenter à eux deux plus de stigmates que l'orientale, nue comme un ver, qui pénétrait dans l'eau chaude et relaxante de la luxueuse baignoire.

-"Aaaaaah" fit elle comme si elle venait d'être touchée par la grâce. Elle passa alors ses mains mouillées sur son visage puis ses cheveux qu'elle plaqua en arrière, dévoilant, peut-être pour la première fois son œil à la pupille blanche, aveugle et mutilé à sa jeune apprentie.

-"Bien... revenons à ta question. Question que je ne comprends que difficilement. A quel moment t'a-t-il semblé que je faisais preuve d'humour ?". demanda-t-elle tout en passant une éponge sur sa nuque endolorie et en tentant de la soulager par quelques mouvements circulaires de sa tête.


Sans laisser à Yoré le loisir ni le temps de répondre elle poursuivit son interrogatoire.


-"Sais-tu seulement où nous conduit ce bateau ? Hizashô. Que sais-tu au juste de cette ville ? C'est la capitale de l'une des plus puissantes des quatre provinces du Pays du Thé. Et que trouve-t-on dans une capitale de province du Pays du Thé. Hé bien... je vais te le dire ! On y trouve une armée régulière de quinze mille hommes, une milice locale de près de sept mille conscrits, sans compter plusieurs dizaines de mercenaires et une bonne cinquantaine de gardes du corps assurant la protection des familles nobles et des doyens de la cité. Et bizarrement sais-tu ce qu'une Saké, en exil forcé et interdite de séjour en Pays du Thé n'a pas envie de croiser à l'instant ou elle foulera sa terre natale ??? Précisément ce ramassis de joyeux troufions qui, crois moi ne nous accueillera pas avec des colliers de fleurs un verre de jus de fruits frais..."

L'orientale parlait durement, mais plus sous le coup du stress que lui inspirait la situation qu'en raison de l’innocente question de Yoré. Elle tenta néanmoins de se calmer afin de paraître moins acariâtre. Elle inclina la tête en arrière et la posa sur le rebord froid de la baignoire avant de fermer ses paupières, du moins sa paupière, l'autre œil restant désespérément ouvert.

-"Saisis-tu à présent l'objet de ma requête et son caractère impératif ? Accessoirement ce sera un excellent exercice pour toi. Mais rassures-toi, je t'observerais et serais à tes côtés en cas de pépin." Elle tourna ensuite son visage vers Yoré.

-"Apportes moi ma pipe veux tu... Elle doit être quelque part dans mon sac de voyage. Ah, et trouve moi Zabuza à l'occasion et sers toi un verre, car nous allons trinquer !!!"
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Mer 3 Sep - 11:58

L'angoisse étreignit l'esprit de Yoré. L'interrogatoire sévère de son mentor la mettait mal à l'aise, affligée de ne pas mieux comprendre Saké et leur situation complexe. Encore une fois, elle écouta tout attentivement pour mémoriser tout ce qu'elle devait retenir. La jeune Noctalienne manquait de confiance en elle, mais elle était une élève attentive qui ne demandait pas mieux que d'apprendre et progresser. Elle se douta que Saké parlait durement en partie à cause de l'accueil qu'elles risqueraient de trouver à l'arrivée mais comprenait aussi son agacement envers elle.
Elle se leva pour aller chercher la pipe et la cruche, plus une bouteille et deux verres, pour les apporter à la comédienne. Yoré s'efforçait de ne pas regarder le corps nu de son professeur, qui cependant s'en moquait visiblement, mais ne put s'empêcher de regarder les cicatrices et l’œil aveugle de Saké. D'une certaine façon, elle trouvait que ces marques imposaient le respect bien plus qu'elles n'inspiraient de dégoût ou de pitié. Elles prouvaient son expérience et sa force.

-Je suis désolée, j'avais mal compris, s'excusa-t-elle, mais j'ai saisi. Je pense que je devrais y arriver. En tous cas, je ferai de mon mieux.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Mer 3 Sep - 13:09

-"Parfait" murmura la comédienne avant de se saisir de Zabuza et de se délecter du nectar qu'elle contenait. Elle alluma ensuite sa pipe pour apprécier encore plus ce petit moment de calme qui précédait souvent la tempête.

-"Tu as, à ta disposition, plusieurs éléments qui te permettront de parvenir à tes fins. Plusieurs acteurs, des jeux de pouvoirs évidents, des dissensions, bref, un tas de leviers sur lesquels agir pour emporter la mise finale. Je te laisse le choix de la méthode... Charmer le capitaine, ou le renverser à l'aide de son second ou en poussant l'équipage à se mutiner... Tu peux aussi tuer tout le monde, si tu t'en sens capable, mais ce n'est pas trop le type de jeu auquel j'aime jouer. Je préfère largement les approches plus subtiles...Dans tous les cas, j'ai confiance en toi. Je sais que tu t'emploieras à cette tâche au mieux de tes capacités"

Saké tira une bouffée de sa pipe et regarda la fumée se propager dans l'air avant de plonger la tête sous l'eau... et la ressortir quelques instants après.

-"Bien j'en ai finit avec ses ablutions" commenta-t-elle en sortant de la baignoire.

Elle se sécha rapidement avec une serviette épaisse posée sur le paravent et enfila le premier vêtement qui traînait non loin... Une sorte de veston de la marine royale qu'elle passa sur ses épaules sans le boutonner afin de protéger un minimum son corps humide du froid pendant qu'il séchait. Après quoi elle se saisit à nouveau de sa pipe et sa cruche magique avant de s'installer confortablement dans un fauteuil en velours qui faisait face à Yoré.

-"Je suis contente que tu aies accepté ma proposition Yoré. Sincèrement. Je pense que tu as fait le meilleur choix" lui dit-elle soudain, sans prévenir, d'un ton grave mais bienveillant.
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Jeu 4 Sep - 14:23

Yoré sourit. Son mentor lui faisait assez confiance pour lui laisser carte blanche concernant la méthode à employer pour s'approprier le bateau. Elle espérait juste en être digne. Il faudrait qu'elle y réfléchisse sérieusement.


-De combien de temps est-ce que je dispose ? interrogea-t-elle.

La jeune Noctalienne se détourna de la nudité de Saké fort peu dissimulée par la veste qu'elle venait d'enfiler. Elle ne se ferait pas à ce genre de comportement. Après une courte hésitation, elle se servit un verre d'alcool pour accompagner la comédienne.

-Je suis aussi contente que vous m'ayez choisie pour devenir votre élève, j'espère que votre décision était judicieuse. Quant à moi... Je ne vois pas en quoi ça aurait pu être un mauvais choix de vous suivre. Je n'avais pas grand-chose à y perdre et tout à y gagner.

Elle but doucement le contenu de son verre, l'alcool étant trop fort pour qu'elle puisse prendre de large gorgée sans qu'elle s'étouffe. Hésitante, elle reprit.

-Vous pensez que je pourrai devenir comme vous ? Enfin, aussi compétente dans votre domaine je veux dire ?
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Jeu 4 Sep - 15:43

Les lèvres brunes de Saké se trempèrent une nouvelle fois dans l'alcool qu'elle seule pouvait boire. 

-"Tu as une petite semaine devant toi, disons quatre jours. Après quoi nous serons trop proche du port d'Hizashô. Il va donc malgré tout falloir te hâter. Je te conseillerai d'y aller par étapes, la priorité étant avant toute chose de déterminer chaque détail de ton plan. Il y a certaines situations dans lesquelles l'improvisation est permise, mais pas dans celle-ci, nous maîtrisons trop peu l'environnement pour nous le permettre. Ah et une dernière chose, je t'interdis formellement de t'approcher de la Chasseuse. Ne lui adresse pas la parole, même pour répondre à ses questions. Ignore là"

Alors qu'elle fixait Yoré en lui répondant, la pudeur et la gêne ressentie par son apprentie face à son corps dévêtu eut tôt fait de l'amuser. Elle n'en jouait pourtant pas et ne cherchait pas à provoquer de malaise. Mais elle pouvait malgré tout comprendre sa posture. Ce n’était qu'une enfant après tout. Ainsi, pour mettre fin au supplice, elle fit montre de sa bonne volonté et boutonna le veston militaire afin de dissimuler sa poitrine puis croisa ses jambes toujours nues et ruisselantes.

Après ce petit manège elle réagit à la déclaration de la jeune Noctalienne.

-"Pas grand chose à perdre ! Tu veux dire, à part ta vie ?" Saké partit alors dans un fou rire à peine exagéré. La fraîcheur de Yoré lui faisait un bien fou en cet instant. Sa remarque pleine de naïveté lui provoqua une vision d'elle même une quinzaine d'années plus tôt. Finalement, elle lui ressemblait plus qu'elle ne voulait bien le croire.

L'artiste compris néanmoins l'allusion à peine déguisée au mal noctalien. Sa simple évocation mentale lui fit regagner calme et sérieux. Comme toujours, Saké avait le don pour souffler chaud et froid à quelques secondes d'intervalle, ce qui déconcertait souvent ses interlocuteurs

-"Ecoute Yoré... J'ai un grand nombre de défauts. D'aucuns te diraient que je suis une personne dont il faut se méfier, instable et imprévisible. Et ils auront raison. Néanmoins si j'ai une qualité, c'est bien celle de tenir parole. J'ai fait à ta sœur une promesse, et je compte bien m'employer à l'honorer. La malédiction qui te ronge et pourrit ton existence ne sera bientôt plus qu'un souvenir."

L’œil gauche de l'orientale brûlait d'une ferveur qui en disait long sur sa motivation à respecter ses engagements et sur sa certitude à y parvenir. Elle se sentait comme investie d'une mission qui visait à combattre une situation d'une injustice extrême.

Comme elle se plaisait souvent à le faire, Saké se perdit une nouvelle fois dans les yeux de Yoré, qu'elle observait avec affection, alors que la jeune fille s’étouffait à moitié avec son verre de tord-boyaux. La question que lui posa ensuite son apprentie eut l'effet d'un violent coup de poing en pleine face tant elle la déstabilisa au plus profond d'elle même.

Se pouvait-il qu'on voit en elle, Saké, autre chose qu'une meurtrière alcoolique, folle à lier ayant jeté la disgrâce sur sa famille et provoqué la mort de ses parents ? Se pouvait-il qu'en dépit de cela, une personne pouvait la considérer comme un exemple à suivre ?

Ne sachant trop que répondre à cela, elle se contenta au début, de légitimer son silence par l'absorption d'une grande quantité d'alcool. Après quoi, elle se sentit la force de répondre.

-"Non... je ne pense pas que tu deviennes un jour comme moi, Yoré. Du moins, je ne te le souhaite pas. Quand à savoir si tu seras aussi compétente que moi dans l'art de la désillusion... Je ne le pense pas non plus. Non... en vérité, je pense qu'un jour, tu me dépasseras."
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Jeu 4 Sep - 20:35

L'attitude changeante et instable de Saké commençait à donner mal à la tête à la jeune Noctalienne. Elle avait une relative habitude des gens hors-norme, mais là elle était un peu dépassée. Comment devait-elle réagir ? Elle eut un discret soupir et décida de laisser ce sujet de côté pour se concentrer sur le plus important. Le temps rendrait le caractère de Saké plus naturel pour la discrète jeune fille.

-Je vous crois, je sais que vous voulez m'aider à me débarrasser de... C'est en grande partie pour ça que j'ai décidé de vous suivre. A quoi bon être en vie s'il faut rester seul et caché ? Je préfère prendre le risque d'essayer de devenir votre apprentie, et tant pis si c'est une erreur, au moins, j'aurai fait quelque chose de nouveau dans ma vie.

Vu la tournure de la conversation, Yoré vint s'installer par terre en face du fauteuil de Saké, verre plein et bouteille à la main.

-Vous dépasser ? J'ai du mal à l'imaginer. En fait, j'ai déjà du mal à m'imaginer devenir autre chose qu'une voleuse...

Elle but une petite gorgée prudente, puis sortit un morceau de papier et un crayon d'une de ses poches.

-Bon, si j'ai quatre jours et qu'en plus je dois étudier ce livre, je vais m'y mettre tout de suite. Il faudrait déjà que j'arrive à cerner l'équipage et les passagers...

Elle inscrivit "chasse infos". Puis, après quelques instants de réflexion, elle ajouta "étude fonctionnement équipage", "relations" et "inspecter bateau". Enfin, elle tendit le papier à son maître et l'interrogea du regard.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Ven 5 Sep - 11:15

Lorsque Yoré expliqua les raisons qui l'avait poussée à accepter la proposition de mentorat de Saké, l'artiste fut surprise de son discours qui ressemblait étrangement aux arguments qu'elle même avait opposés à Uri lors de la traque de Romias. A l’époque elle ne savait pas que le comportement des Noctaliens était régit par les conséquences d'une malédiction et non par la volonté propre de ne pas exister aux yeux du monde.

Elle ne pouvait donc qu'approuver la vision des choses de son élève en hochant la tête pour lui montrer qu'elle la comprenait. Puis elle réagit aux doutes de Yoré concernant son propre potentiel.

-"Je n'étais guère plus vieille que toi lorsque, à ton instar, j'ai décidé de changé de vie. Les raisons qui m'y ont poussé sont différentes des tiennes mais, au final, la Keira Itsusémi de ton âge te ressemble en de nombreux points. La volonté de ne pas se résigner, de ne pas se montrer fataliste face à son destin... ce que j'ai ressenti à l’époque je le retrouve un peu en toi. Bon évidement, tu à un côté beaucoup plus rationnel et pragmatique que moi... nos caractères sont presque diamétralement opposés mais... quand même. Tout ça pour en venir au fait qu'à cet époque rien ne laissait présager de mes capacités futures. Tout est une question d'opportunités, de rencontre, mais aussi de potentiel et d'investissement personnel".

Saké accueillit avec une certaine surprise le rapprochement de Yoré vers elle, qui venait de s'installer juste devant elle, quasiment à ses pieds. Elle eut un léger mouvement de retrait, peu habituée qu'elle était à ce genre de démarches. Mais finalement elle accommoda facilement de la situation, qui démontrait que son élève commençait à se sentir plus à l'aise en sa présence.

L'orientale fut ensuite intriguée lorsque Yoré griffonna quelques mots sur son bout de papier. Elle examina ensuite avec attention le document proposé par son élève, tout en fumant de longues bouffées sur sa pipe. Son œil bougeait au rythme des mots couchés sur les lignes du papier. Après un instant, elle fixa Yoré et sourit légèrement, du coin de ses lèvres lisses. Après quoi, elle reproduisit une fois de plus sa nouvelle manie et la décoiffa affectueusement.

-"Mademoiselle Yoré, vous êtes de la graine de racaille ! C'est un bon début. Bien voici ce que je te propose. Va prendre l'air sur le pont, observe un moment ce qu'il s'y passe. Discute avec les uns et les autres, de la pluie et du beau temps, de tout et de rien, raconte leur ce que tu veux... et tente de faire bifurquer les conversations vers des sujets pouvant te servir. Revient ensuite vers moi avant le dîner de ce soir pour me faire part de ton avancement. Nous mangerons un morceau ensemble et ensuite tu passeras quelques heures à étudier ton nouvel ouvrage à la lueur d'une chandelle. De mon côté je reste ici, si tu as besoin de moi. Des questions ?"
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Sam 6 Sep - 15:39

Yoré sourit avec fierté en recevant l'approbation de son professeur. Au moins, elle avait un minimum l'expérience de ce genre de choses et commençait à penser qu'elle avait des chances de devenir vraiment compétente.

-Non, pas de question, répondit-elle.

La jeune Noctalienne se releva, vérifia le contenu de ses poches, en vida quelques-unes dont elle laissa le contenu dans un coin et se dirigea vers la porte. Puis elle inspira un grand coup pour se donner du courage et sortit se mettre au travail.
Une fois sur le pont, elle s'appuya sur le bastingage et fit mine de contempler le paysage tout en tendant l'oreille pour essayer de capter des conversations. Aller directement parler aux gens aurait sans doute paru étrange, c'est pourquoi elle préférait rester à l'écart dans un premier temps. En plus, si elle avait de la chance, quelqu'un viendrait peut-être engager la conversation.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Sam 6 Sep - 23:37

Les mouvements du bateau qui prenait le large commençaient à se faire sentir alors que Yoré observait d'un œil distrait le quai, toute concentrée qu'elle était sur ce qu'il se passait et se disait sur le pont de la jonque. Bien qu'il fut assez large, sa taille ne pouvait malgré tout éviter les conséquences d'une promiscuité avérée.


Un avantage donc pour la noctalienne qui au détour de quelques bribes de phrases et conversations entre les membres de l'équipage eut tôt fait de comprendre qu'il y avait de l'eau dans le gaz entre le Capitaine Wong et Woo'Jin, son second aux allures d'amazone. Malheureusement, les matelots ne restèrent pas suffisamment proches de Yoré pour que celle-ci puisse en apprendre plus pour le moment. Il serait surement possible d'en apprendre plus ultérieurement ou par d'autres biais.


Le pont commençait doucement à se vider, la plupart des matelots avaient gagner leurs quartiers pour se reposer quelque peu après le chargement qui avait été aussi rapide qu'éprouvant. Seuls quelques uns restaient d'astreinte pour assurer les manœuvres de navigations ordonnées par le capitaine basé sur le promontoire de navigation qui surplombait le reste du bateau.


Le soleil était haut dans le ciel, et de nombreuses mouettes accompagnaient le sillage de l'embarcation qui déchirait l'onde scintillante. Au moins auraient-ils une météo clémente pour le premier jour de trajet.


Dans un recoin sombre du pont, assise sur un empilement de caisses, Yoré remarqua la chasseuse dont Saké l'avait clairement mise en garde et un peu plus loin, rongeant un bâton d'eucalyptus, l'imposant Kumaneko qu finissait semble-t-il son repas.


Lorsque ce gros ours noir et blanc remarqua la discrète noctalienne, il ne put s’empêcher de fixer celle-ci, comme si s présence sur la jonque l’intriguait. D'un mouvement de mâchoire sec, dévoilant des dents nombreuses et acérées, il arracha les dernières feuilles de la branche qu'il tenair fermement en main, avant de jeter celle-ci à la mer. Il s’avança alors vers elle, en roulant des épaules tant sa carrure le contraignait à marcher ainsi. Son pas était lourd et faisait grincer les planches à chacun d'entre eux.


Il arriva finalement à proximité de Yoré et s'inclina face à elle respectueusement, comme il arrivait à Saké d'en faire de même lorsqu'elle côtoyait quelqu'un envers qui elle éprouvait un profond respect, ou lorsqu'elle voulait le faire croire...


L'ombre du panda géant, avait complètement recouverte Yoré, qui faisait office de crevette face à lui. Malgré tout, il ne semblait pas lui vouloir du mal. Son visage était plutôt jovial et il s'adressa alors à la noctalienne d'une voix aussi grave que mélodieuse...


... dans des mots que Yoré ne comprenait pas mais qu'elle devina être issus de la Langue du Thé. Le Kumaneko ne mit que peu de temps à se rendre compte de son erreur et se révéla assez surpris que Yoré ne maîtrise pas son langage.


Il rectifia alors le tir et s'exprima donc dans un commun hésitant mais correct, aux notes accentuées qui fleuraient bon l'orient.

-"Respect, jeune fille. Suis Kom Tsui. Frondeur Royal Kumaneko. Rentre au pays. Parti un an. Toi. Qui es tu ? Que faire sur la jonque ? Qui être la femme avec toi ?"
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Dim 7 Sep - 0:07

Yoré se tourna vers l'imposant panda humanoïde qui venait engager la conversation, un sourire amical aux lèvres. Un léger découragement la prit quand il se mit à parler la langue du Pays du Thé, mais le Kumaneko était visiblement plein de ressources car il reprit en langage commun. Sa connaissance de la langue semblait limitée, mais au moins elle le comprenait. La voix de la créature était étonnamment mélodieuse, la Noctalienne s'était attendu à quelque chose de plus rude, mais elle était assez consciente de son ignorance pour ne pas être trop surprise.


-Bonjour monsieur... Kom Tsui, c'est bien ça ? Je m'appelle Yoré, enchantée. Je me rends au Pays du Thé pour étudier, avec mon professeur. Je dois apprendre la langue, et le peu que j'ai pu apprendre de ce pays m'intrigue, alors elle s'est proposée de m'y emmener.

Elle parlait avec enthousiasme, exactement comme le ferait le personnage qu'elle avait choisi d'incarner pour l'occasion. Ce n'était pas exactement un mensonge qu'elle venait de lui servir, mais plutôt une version revisitée de la vérité, qui s'avérait souvent plus facile à gérer.

-Excusez mon ignorance, mais qu'est-ce que c'est qu'un "frondeur royal", comme vous avez dit ?
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Dim 7 Sep - 1:17

Le kumaneko semblait très intéressé par ses paroles de la noctalienne, qu'il tentait de décrypter au mieux en fixant ses pupilles sur ses lèvres. Yoré parlait un peu vite pour lui, visiblement, mais il parvenait semble-il à suivre le fil malgré tout. Il ouvrit de larges yeux ronds lorsque Yoré expliqua sa situation d'apprentie, en arrangeant quelque peu la réalité et omettant volontairement quelques détails qu'il n’était pas bon de révéler à de parfaits inconnus. 


En Pays du Thé ces situations de mentorat étaient assez fréquentes, aussi Yoré avait-elle bien joué le coup. Malgré tout, le concept en orient différait quelque peu de la façon dont il était parfois pratiqué à Zaerod. Aussi le panda curieux et plein de bonhomie ne put se résoudre à ne pas en savoir plus.

-"Toi. Parents être nobles pour payer instructions du professeur ? Toi. Héritière, princesse ? Elle. Quelle instruction ? Religieuse ? Militaire ?"

En effet, sur les terres de Saké l'instruction sous cette forme était un luxe que peu de personnes pouvaient se permettre, le plus souvent dispensé sous forme d'enseignements religieux. Après quoi le géant poilu se souvint de la question posée par Yoré et bomba le torse, visiblement fier de la réponse qu'il allait fournir.

-"Moi. Frondeur. Moi. Responsable recouvrement. Intervient sur ordre du Roi des Kumaneko. Récupération de dettes, respect d'engagements dûs, exécutions de verdicts des tribunaux et décrets royaux. Moi. Pars de Clantor après longue traque depuis Pays du Thé."

Il sortit alors d'une petite sacoche qu'il portait en bandoulière un petit batonnet d'eucalyptus qu'il se mit à ronger non sans en certain plaisir avant de le tendre vers Yoré.

-"Toi. Vouloir ? - puis de reprendre - Toi. Destination ? Étrange. Peu à Clantor aiment notre pays. Eux. Méfiants".
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Dim 7 Sep - 1:47

Yoré comprit qu'elle devait trouver quelque chose de convaincant à répondre au kumaneko au sujet de son apprentissage auprès de Saké. Elle nota mentalement tout ce qui ressemblait de près ou de loin à une information utile et réfléchit à toute vitesse, puis répondit à Kom Tsui en prenant soin de parler plus lentement et d'articuler.

-Non, je ne suis pas noble, à Clantor ce n'est pas nécessaire pour apprendre, mais ma famille est assez riche pour me le permettre. Et comme j'étais très curieuse sur votre pays, mon professeur a accepté de me prendre comme apprentie. Elle va m'apprendre la langue et tout ce qu'elle pourra sur le Pays du Thé.

La jeune voleuse remarqua la fierté du kumaneko et écouta donc attentivement, puis prit un air admiratif quand il eut fini de lui expliquer son activité.

-Alors vous avez voyagé jusqu'à Clantor pour vous assurer que la justice serait respectée ? Waouh...

Il lui proposa une branche d'eucalyptus comme il en mâchonnait un peu plus tôt. Hésitante, Yoré accepta le bâtonnet, songeant qu'essayer ne lui coûterait sans doute rien. Elle regarda comment il s'y prenait et goûta. Les feuilles n'étaient pas mauvaises, mais elle n'osait pas s'attaquer au bâton lui-même. Ensuite, il fit remarquer qu'il était rare qu'un Clantorien veuille se rendre dans son pays et qu'il était étrange qu'elle y aille.

-C'est vrai, certaines personnes m'ont trouvée bizarre de vouloir aller au Pays du Thé, mais je ne vois pas pourquoi ils s'en méfient. C'est différent, c'est sûr, mais justement c'est pour ça que ça m'intéresse. C'est toujours bien de découvrir des choses, non ?
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Lun 8 Sep - 10:49

Kom Tsui exprima sa satisfaction devant le comportement admiratif de Yoré par un ronronnement bruyant tout en poursuivant la mastication des feuilles vertes de son bâtonnet.

Par ailleurs, le panda géant était ravi du fait que la jeune noctalienne s'adonne elle même à la tradition séculaire de la mâche des feuilles d'eucalyptus. En général, celle-ci était plutôt limitée aux clans kumaneko et ne se diffusait que rarement parmi les humains.

Ce simple geste eut un effet positif sur la posture observée par le colosse vis à vis de la jeune fille. Plutôt bourru de prime abord le Frondeur se révélait finalement être d'une compagnie assez agréable, derrière ses airs de grosse brute. Son attitude et la grâce avec laquelle il se déplaçait ou bougeait renforçait encore ce sentiment de quiétude qu'il provoquait autour de lui. Malgré son embonpoint évident, tout n'était qu'harmonie chez lui. Ne serait-ce que la façon dont son poil noir et blanc était balayé avec style par les embruns qui se faisaient de plus en plus présents depuis que le navire avait pris le large.

Son accoutrement était également raffiné, alliant avec justesse et équilibre esthétisme et praticité. Il portait une luxueuse tunique de soie bleue aux liserés blancs, par dessus laquelle étaient fixées de lourdes plaques de métal ouvragées qui protégeaient ses épaules et avant bras. Une épaisse ceinture rouge était enroulée autour de sa taille et fermée par une boucle métallique frappée du sceau des Frondeurs. A cette ceinture, pendaient harmonieusement quelques fioles et sacoches desquelles dépassaient des feuilles vertes. Il ne portait pas d'armes conventionnelles, mais ne quittait pas un long et visiblement robuste bambou.

Après avoir humé l'air de sa truffe humide, Kom Tsui se décida à répondre à Yoré, un large au sourire rehaussant ses pommettes rebondies.

-"Moi. A Clantor pour justice. Oui. Honneur, droiture et respect. Valeurs cardinales du Kumaneko. Moi. Au bout du monde pour mon Roi."

Après quoi il approuva la seconde remarque de l'apprentie de Saké.

-"Pays de Kom Tsui. Étrange pour œil neuf. Pleins de mystères. Faire peur, un peu. Impressionne le voyageur de Clantor. Moi. D'accord Yoré. Voyager toujours. Découvrir, rencontrer, apprendre."

Suite à cette phrase le gros panda humanoïde détourna son regard vers la zone où était assise la Chasseuse. Quelque chose venait d'attirer son attention. Son regard se fit moins bienveillant que celui qu'il portait sur Yoré jusqu'à lors. On pouvait observer la détermination du Frondeur Royal dans ses pupilles. Visiblement, le fait que la Chasseuse ne soit plus dans son champs de vision à cet instant le perturbait légèrement. Elle n’était plus sur le pont. 

ll tenta ensuite de masquer sa contrariété et retrouva un semblant de sourire lorsqu'il fixa à nouveau Yoré.

-"Moi. Temps de repos. Nous. Se revoir avant l'arrivée à Hizashô. Avec plaisir. Manger un morceau. Discuter."

En faisant preuve d'une politesse infime, alors qu'il la connaissait à peine, le Kumaneko prenait à présent congé de Yoré, non sans lui prodiguer une dernière courbette et lui offrir un présent qu'il venait de sortir de sa besace de voyage. Une sorte de petite bourse marron, en cuir de qualité, sur laquelle étaient brodés de fils d'or quelques calligraphies en langue du Thé. Cette bourse avait vocation à être fixée à la ceinture à l'aide du cordon associé pour être accessible rapidement.

-"Toi. Prendre. Herbes médicinales de Kom Tsui. Pour voyages."
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum