Jeu de Rôles Libre
Bonjour !
Tu viens d'atterrir sur le forum du Jeu de Rôles Libre.
Ici, tu trouveras un jeu par écrit fonctionnant un système libre, intuitif et réellement amusant.
Viens vite découvrir tout ce que nous proposons sur ce lien !

En route vers l'Orient...

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Ven 7 Nov - 13:36

Kaolin fut relativement surprise par la répartie de Yoré, qui tentait de donner le change et de maintenir une posture digne. Elle manifesta un petit rictus d'agacement en se mordant la lèvre inférieure. Ses mains se figèrent sur place, mettant un terme aux caresses dérangeantes qu'elle dispensait à la Noctalienne. 

-"Ce ne sont pas tes affaires, quoi qu'il en soit - rétorqua sèchement l’impressionnante chasseuse - Que dirais-tu si je me faufilait dans les moindres recoins de la maison qui t'a vu grandir, pour y mettre à nu le moindre secret enfoui ? Appréciais-tu cette ingérence et ce voyeurisme ?"

Elle se mit à marcher de long en large dans la petite pièce, provoquant les grognements du spectre dont le visage accompagnait ses pas.

-"Tu dis vouloir m'aider ? Est-ce une plaisanterie ? Comment pourrais-je avoir besoin de quelqu'un comme toi ? Une voleuse ! J'ai toujours eu horreur des voleurs. Vous êtes de petits être fourbes et lâches... profitant de l'inattention et de la surprise pour prendre le dessus. Je vous déteste toi et ceux de ton genre... Il manque l'honneur dans vos âmes."

Poursuivant son petit manège, elle continua son discours sur un ton professoral

-"La situation est, comment dire... délicate. Tu es là, ici. Tu as vu des choses que tu n'aurais pas du voir... je suis... hmmm... extrêmement contrariée.."

De son côté le spectre s'agitait de plus en plus, comme s'il sentait la tension monter dans le corps de sa geôlière... comme si il en craignait les prochaines réactions. Kaolin dont l'attention fut attirée par ce dernier qui faisait tinter ses chaines d'acier dans un bruit insupportable se tourna alors vers lui, et enclencha un mouvement rageur du bras droit dans sa direction...

Il se dégagea alors de sa main une sorte de rayon de lumière éblouissante qui vint frapper de plein fouet le pauvre spectre. La chasseuse canalisa pendant près de trente secondes ce flux qui semblait avoir un effet extrêmement douloureux sur sa cible. Une fois la manœuvre achevée, elle délaissa le fantôme qui s'écroula au sol.

-"Ça le calmera un moment... bien ou en étais-je ? - demanda-t-elle en se grattant le menton - Ah oui... bien... que vais-je pouvoir faire de toi ?"

L’étrange représentante du clan Nobu, soupira bruyamment comme en proie à une grande tristesse.

-"J'ai peur que la situation m'oblige à te tuer. J'espère que tu ne m'en veux pas trop. J'essaierai d'être rapide, mais je ne promets rien. J'ai parfois du mal à me contrôler". Elle fut soudain prise d'un fou rire gênant.

-"Mais avant, j'aimerai quand même que tu m'expliques clairement ce qu'Itsusémi fait sur un bateau en partance pour une terre où elle est interdite de séjour, et ce que toi, peste, tu fais avec elle. PARLES !!!! Ou je te jure que tu mettras plusieurs heures avant de mourir...."

Elle ponctua sa phrase d'un geste si rapide que Yoré eut à peine le temps d'en percevoir l'ombre. La main de Kaolin se saisit du coup de la Noctalienne et la plaqua violemment contre le mur qui se trouvait dans son dos.
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Ven 7 Nov - 18:00

Malgré sa situation plus que périlleuse, Yoré eut un petit sourire sans joie. Si Kaolin croyait l'insulter en la traitant de voleuse et tout ce qui allait avec, c'est qu'elle ne savait vraiment pas grand-chose des Noctaliens. Cela pouvait-il s'avérer utile...?
Dans tous les cas, pas tant que la chasseuse d'esprits gardait dans l'idée de la tuer immédiatement, avec ou sans torture préalable. La jeune voleuse fut finalement sauvée par son mentor, bien que Saké ignore probablement tout de ce qui se passait là. Ce n'était pas une porte de sortie, mais un peu de temps gagné ne se refusait pas. Même s'il fallait passer ce temps à se faire étrangler... Yoré s'efforça de garder son calme, retenant furieusement ses réflexes de Noctalienne.
Elle cherchait une pirouette qui n'aggraverait pas encore son cas quand elle songea que si cette femme ne connaissait pas la philosophie Noctalienne, elle ne connaîtrait sans doute pas les pouvoirs qui allaient avec. Qu'elle l'ait repérée malgré son invisibilité ne voulait pas nécessairement dire qu'elle ne pouvait pas la surprendre.
C'était sommaire et plus ou moins suicidaire, mais de toute façon, ce ne serait pas mieux de rester là à attendre la mort.
Le bouclier était l'aspect qu'elle maîtrisait le moins, néanmoins elle pensait pouvoir créer suffisamment de fumée d'un coup pour que cela repousse Kaolin en se solidifiant. Une respiration laborieuse à travers la poigne de la chasseuse d'esprits, et elle tenta le coup. Un épais nuage de noirceur se déploya brusquement autour de la jeune fille, remontant jusqu'au coude de son ennemie, et se solidifia en quelques instants.
Si cela marchait, Yoré traversait le mur derrière elle et chercherait un avantage. Sinon... elle ne se laisserait pas tuer docilement.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Jeu 13 Nov - 11:24

L'étreinte de Kaolin se renforçait. Ses doigts se crispaient sur la gorge de la pauvre Noctalienne et entravaient grandement sa respiration. On pouvait clairement lire la nature malsaine de la chasseuse d'esprit dans son regard qui semblait vouloir percer Yoré de part en part.

Puis c'est la surprise qui se dessina contre son gré sur son visage blême. Paradoxalement, c'est au moment ou elle intensifiait son étranglement qu'elle vit sa proie se défaire sous ses yeux, par un mystérieux stratagème magique. Pire que cela, non seulement la petite voleuse venait de se libérer de sa poigne mais elle s’était en prime purement et simplement volatilisée en traversant le mur contre lequel elle était plaquée.

Alors une grand colère mêlée de folie s'empara de l'esprit tourmenté de Kaolin. Enragée, elle hurla littéralement de dépit, si fort qu'on pouvait probablement l'entendre dans chaque recoin de la jonque. Visiblement, elle n'avait pas apprécié qu'on fouine dans ses affaires. Il y avait probablement quelques intérêts en jeu. Après quelques instants de frénésie incontrôlée, l'étrange femme tenta de recouvrer la raison. Elle régula sa respiration qui s'était saccadée en inspirant et expirant bruyamment. Elle serra de rage son poing droit à s'en faire saigner la paume, comme pour canaliser et expier sa colère. En vain... à vouloir trop contenir sa folie, elle ne fit au final que l’accroître.

Son poing serré, rendu à présent écarlate par le sang qui le maculait, s'enveloppa alors d'une aura jaune vif. D'un geste d'une violence rare, elle frappa sans restriction le mur de planches qui lui faisait face. Ce dernier explosa littéralement sous la puissance de l'impact. Le bois se décomposa en des centaines de petits copeaux qui s'éparpillèrent dans l'air avant de venir recouvrir le sol humide de la pièce sécrète. 

Les yeux presque révulsés cherchant sous ses paupières mi-closes des traces de Yoré, elle se mit alors à murmurer.

-"Bien... tu as gagné, je suis fâchée à présent..."
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Jeu 13 Nov - 12:06

C'était difficile à croire, mais Yoré avait réussi à s'échapper. Elle avait filé entre les doigts de la terrible chasseuse d'esprits, et ce juste au moment où elle allait y passer. La jeune voleuse sentait encore la pression de ses doigts sur sa gorge meurtrie et réalisait mal qu'elle était encore en vie, et relativement libre qui plus est. Bon, vu le hurlement de Kaolin, ça ne durerait pas longtemps si elle ne trouvait pas une idée géniale pour s'en débarrasser, sachant que l'invisibilité était purement inefficace pour lui échapper. De plus, elle venait de dévoiler toutes ses cartes en réussissant à sauver sa peau.
Et voilà que la folle furieuse détruisait le mur qu'elle venait de traverser... Yoré ne perdit pas une seconde pour filer, direction le pont du bateau. Quitte à être grillée, autant retrouver une certaine liberté de mouvements. Ignorant à quel point ce serait inefficace, elle sortit ses dagues, au cas où.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Jeu 13 Nov - 14:35

Une course poursuite effrénée s’engagea entre les deux femmes et les mena jusque sur le pont de la jonque. Les bruits survenus plus tôt avaient rassemblés quelques matelots jusque là. Le Kumaneko qu'avait abordé Yoré en début de traversée était là aussi, visiblement sur ses gardes.

Yoré était fort rapide et démontrait une dextérité et une agilité telles qu'elles auraient probablement rendue sa sœur très fière d'elle, mais aussi terriblement inquiète si elle avait eut connaissance de ce qu'elle fuyait. Malgré tout, la folle qui la poursuivait gagnait du terrain à chaque instant. Ses yeux écarquillés ne clignaient plus et se contentaient de fixer sa proie, étudiant ses mouvements et essayant d'anticiper les prochains pour mieux choisir les siens en conséquence. Après un jeu qui dura quelques minutes, Kaolin parvint finalement à restreindre les déplacements de Yoré à un étroit périmètre dont elle contrôlait les contours.

La chasse était finie. Trop expérimentée pour la jeune fille, malgré son application, la chasseuse avait reprit l'avantage et s’apprêtait à mettre un terme à l'existence de la noctalienne. Kaolin, qui avançait lentement vers sa future victime souriait de manière satisfaite, sous l’œil inquiet des spectateurs qui malgré leur nombre, se gardaient bien d'intervenir. L'homme Panda, quant-à lui, rongeait son frein. Ses mains crispées sur son bâton de combat, il lui tardait de savoir les raisons de cet affrontement. Il se risqua donc à interpeller l'étrange femme au visage tatoué.

-"Chasseuse de Nobu - cria-t-il à l'attention de Kaolin - Suis Kom Tsui. Frondeur Royal Kumaneko. Chargé du respect des lois applicables au Pays du Thé. Pourquoi cette rixe ? Si l'enfant à fauté, procès doit être organisé. Ne peux te faire justice toi même".

Dérangée par cette nouvelle intrusion dans ses affaires, Kaolin fronça les sourcils et tourna son visage en direction du Kumaneko.

-"Je n'ai que faire de ton titre et encore moins de ses prérogatives... Je réglerais mes affaires comme je l'entends et à ma façon. Si tu interviens, ce sera à tes dépends, Panda."

Sur ces mots sans équivoque, la chasseuse adressa un puissant projectile constitué d’énergie pure en direction de Yoré. Si celui-ci la heurtait, nul doute que cela signerait sa fin. La matière instable se rapprocha de la noctalienne à une vitesse folle ne lui laissant quasiment aucune chance de l'esquiver ou de s'en protéger... C'est alors qu'un étrange bruit sourd retenti... POUF....

Une sorte de voile sombre enveloppa Yoré, comme un rideau noir brodé de calligraphies orientales qui serait tombé sur le monde à cet instant. Soudainement, la sœur d'Uri se retrouva agrippée par des bras fins mais toniques. Incapable de résister à cette emprise, elle sentit son corps brinquebalé comme si elle se trouvait dans l’œil d'un cyclone vaporeux. Lorsque finalement, la voleuse désorientée finit par reprendre ses esprits, elle se tenait tout en haut du mat de la jonque, installée sur sa vigie et la main de Saké judicieusement positionnée sur sa propre bouche... 

Celle ci lui adressa un clin d’œil complice et l'invita à observer la scène qui se déroulait en contrebas. Sur le pont, on pouvait clairement distinguer Kom Tsui et le reste de l'équipage. Bien sur Kaolin était là aussi, observant face à elle le cadavre d'un individu écroulé sur le pont, au milieu d'un impact circulaire encore fumant, probablement provoqué par le projectile de la chasseuse d'esprit.... Bizarrement, vu d'en haut, le cadavre disposait des traits de Yoré. Même corpulence, même taille, mêmes vêtements... 

Ainsi hautes perchées, la comédienne et son apprentie ne risquaient pas d'être vues et si elles parlaient suffisamment bas, ne seraient pas entendues non plus. Saké profita de cette instant de répit pour s'adresser à Yoré.

-"Bien bien bien... Alors qu'est-ce que ça fait de mourir pour la première fois ? Hmmm ? Tu verras, on s'habitue vite..."
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Sam 15 Nov - 17:13

Malgré sa panique quasi incontrôlable, Yoré parvint à rester silencieuse, apaisée par la présence de son mentor. Elle tremblait violemment, ce qui ne s'arrangea pas quand elle aperçut ce qui ressemblait à son propre cadavre.

-Merci, parvint-elle à articuler tout bas. Je vous demande pardon...

D'un côté, observer la scène de sa propre "mort" avait quelque chose de fascinant, et sur le plan de la stratégie, c'était idéal puisqu'elles pouvaient ainsi voir les réactions que cela causerait. Mais...

-Kaolin m'a sentie alors que j'étais invisible, murmura-t-elle, elle risque de savoir où on est.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Jeu 20 Nov - 12:01

Saké adressa un regard compatissant à sa jeune apprentie. La peur avait dû être vive, le lieu et le moment ne se prêtaient peut-être pas encore pour la réprimande. Elle lui avait pourtant demandé d'être prudente, mais certainement Yoré avait-elle voulu trop bien faire, ou l'impressionner.

On ne pouvait plus dire que la situation à bord était confortable à présent. La suite du trajet risquait d'être, dans le meilleur des cas, fort tendue.

La comédienne observait attentivement les échanges, qui se faisaient de plus en plus véhéments entre les passagers, notamment entre Kaolin et Kom-Tsui. Visiblement, le gros panda n’appréciait pas le remue ménage occasionné par la chasseuse d'esprit. Le ton montait dangereusement entre eux. Il sautait aux yeux que ces deux personnages haut en couleur ne s'appréciaient pas, et c’était peu dire.

Sans quitter des yeux le pont de la jonque, l'artiste commenta la réflexion de la noctalienne.

-"Peut-être sent-elle ta présence oui... Il faut prier pour qu'elle ait du mal à la localiser, ou que d'autres éléments viennent la distraire... Je compte sur ton nouvel ami poilu pour nous sortir de ce guêpier... Avec un peu de chance, il détournera son attention.."

Alors qu'elle commençait à avoir le début d'un plan en tête, Saké réchauffa le bout de ses doigts en soufflant délicatement dessus puis fit craquer ses phalanges bruyamment.

-"Et ce qu'il y a de bien avec la chance, c'est que souvent, ça se provoque"

Alors l'excentrique amie d'Uri fit un geste du bras, oblique de haut en bas. Du bout de son index se dessina le trait d'un fil translucide dont la présence n’était trahie que par les légers scintillements qu'il renvoyait en se reflétant au soleil. Le geste de Saké fut d'une précision telle, que l'extrémité du fil vint parfaitement frapper la tempe gauche de la tête de Kom-Tsui.

Aussitôt un sourire satisfait et joueur se dessina sur les lèvres de la comédienne qui allait pouvoir entamer une petite représentation dont elle avait le secret.
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Mer 26 Nov - 10:42

La jeune Noctalienne regarda, fascinée, la magie de son mentor à l’œuvre. Kom Tsui risquait-il de se rendre compte que quelque chose ? Et Kaolin ? Cela fit penser à Yoré qu'elle n'avait pas encore exposé ses découvertes à Saké. Le moment était peut-être mal choisi pour parler, mais des informations aideraient peut-être.

-J'ai appris des choses intéressantes, murmura-t-elle, dites-moi si je dois vous en parler...

Elle ne quittait pas des yeux la scène qui se déroulait en bas, attendant avec impatience de découvrir ce que préparait la comédienne...
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Jeu 27 Nov - 10:58

Saké était dans un état de concentration extrême. Les yeux fermés, elle prit soin de ralentir sa respiration et c'est tout son corps qui se fit immobile. En réponse à la sollicitation de Yoré, elle ne fit qu'un geste, celui de placer son index devant ses lèvres afin de lui intimer le silence. L'heure n’était plus à la parlotte mais bien à l'action.

Alors, étrangement, la comédienne prononça une phrase qui, si elle s'adressait à Yoré, n'avait aucun sens.

-"Il est hors de question que je te laisse semer le chaos sur ce navire, Kaolin."

Lorsqu'elle eut finit d'en prononcer les mots, le fil éthéré qui reliait Saké à Kom-Tsui sembla vibrer légèrement. Un instant plus tard, le Kumaneko répétait à l'identique la phrase de la maître illusionniste. Puis soudain tout s’accéléra, Saké ouvrit grand son œil et agita ses doigts en des mouvements précis et saccadés, murmurant parfois quelques mantras inaudibles pour Yoré.

Son regard fixait le pont et soudain, le Panda s'agita à son tour, comme si les geste de l'artiste en contrôlait les moindres mouvements. L'imposant individu, tout de noir et de blanc, fit virevolter au dessus de sa tête son bambou de combat qu'il rabattit avec rage sur la chasseuse d'esprit. L'assaut fut mené avec une telle dextérité et une telle fougue qu'il fendit l'air dans un bruit déchirant le silence tendu qui s’était installé. Le bambou, qui dégageait une aura de puissance magique importante, fut impossible à éviter, même pour une combattante affichant le talent de Kaolin. Cette dernière interposa donc son avant bras en opposition. L'impact ne tarda pas à arriver.


Et tout bascula...


L'onde de choc générée par la passe d'arme entre Kaolin et Kom-Tsu provoqua une véritable déflagration qui renversa tout sur son passage. Les planches de bois du pont volèrent en éclat au passage de ce vent destructeur qui se propagea en cercle autour du point d'impact à une vitesse folle. Plusieurs matelots, les moins robustes, furent expédiés par dessus bord. Les caisses entreposées explosèrent, quelques bagages s'envolèrent et les voiles de la jonques se déchirèrent. Sur leur perchoir, les deux observatrices furent ballottées de gauche et de droite et manquèrent de tomber plusieurs fois. Malgré tout Saké restait imperturbable.

Car ce n’était pas fini. Le nuage de poussière qui avait envahi le pont retomba, on pu voir alors surgir de celui-ci Kaolin, se projetant vers le ciel puis retombant le poing droit menaçant et enveloppé de son fameux halo bleuté vers Kom-Tsui. 

Le visage de Saké commençait à grimacer et quelques gouttes de sueur glissaient le long de ses tempes et sur son front. Visiblement, il n’était pas chose aisée que de contrôler ainsi les faits et gestes d'une tierce personne.

D'un mouvement anguleux de l'annulaire suivi d'un étirement du pouce, elle parvint à faire effectuer au Frondeur Royal une roulade de côté. Peu académique mais diablement efficace. Là encore, l'assaut fut évité. L'attaque rageuse de Kaolin ne trouva en réponse que le vide et s'écrasa sur le pont. Un genoux à terre et le bras à demi-enfoncé dans le plancher, la chasseuse releva la tête et fixa sa cible de derrière les mèches de ses cheveux en bataille.

Soudain, un grincement résonna aux oreilles de tous les passagers. Un grincement qui se transforma très vite en craquement... Le pont se fendait devant les yeux ébahis de tous les témoins du combat. Le pont se fendait, mais pas seulement, Kaolin venait simplement, par la force de son seul poing, de briser le navire en deux. Très vite, une faille énorme se créa sur le pont supérieur, divisant la jonque en deux partie distinctes séparées par un vide béant de cinq mètres de large. Déjà la cale s'emplissait d'eau... Un peu partout les marins commençaient à s'affoler. Le chaos prédit plus tôt s'empara du navire tout entier. La plupart des passagers se mettaient en quêtes de canots pour quitter la jonque, d'autres tentaient avant cela piller quelques marchandises intéressantes. Le Capitaine, lui, avait déjà prit la fuite depuis longtemps, sentant le vent tourner. Seule le Second tentait en vain de faire regagner le calme à son équipage....

Bien évidement, face à ce nouveau choc brutal, le mat céda à sa base et menaçait de s’écrouler... 
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Mer 21 Jan - 18:51

Le bateau se brisait dans un craquement sinistre. Soudain, le problème de Kaolin semblait quelque peu secondaire pour Yoré, qui commençait à se demander comment elle s'en sortirait cette fois. Saké était certes incroyablement habile en terme de manipulation, mais la situation actuelle semblait dépasser le cadre de ses compétences.
D'autant que la jeune voleuse ne savait pas nager.
Voyant quelques passagers affolés se précipiter soit sur les canots, soit sur quelque marchandise intéressante, elle reprit un peu ses esprits et se força à se mettre en mouvement. La chasseuse du clan Nobu devait être trop occupée par sa confrontation avec le Kumaneko et le désastre pour faire attention à la Noctalienne... Yoré se rendit invisible et chercha comment descendre de son perchoir sans faire définitivement céder le tout, puis se glissa sur le pont. Prudemment, elle se mit en quête d'un chemin à peu près sûr pour aller chercher en urgence ses affaires et celles de son mentor...
Elle n'avait aucune idée de la cohérence de ses actes, mais le plus important lui semblait d'agir.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Ven 23 Jan - 16:32

Yoré parvint avec une habilité déconcertante compte tenu de la situation, à se faufiler vers les quartiers du capitaine qu'elle et Saké avait investis peu de temps auparavant. Elle pu ainsi mettre la main sur leurs effets personnels. Malheureusement, le temps pressait et l'agitation ambiante devenait de plus en plus oppressante. Il lui fallait faire vite et rassembler à la hâte un maximum de choses.... quitte à en oublier certaines. De la même façon, elle allait devoir faire des choix, puisque elle ne serait pas en mesure de tout porter. 


Il fallait également penser à conserver un minimum de mobilité en évitant de s'encombrer d'objets trop volumineux ou trop lourds... Dans cette pièce remplie de trésors, les choix étaient donc multiples.


De son côté, Saké fut amenée, par la force des choses, à relâcher son emprise sur sa marionnette noire et blanche. Le navire se balançait bien trop et le perchoir sur lequel elle était installée ne lui permettait plus de maintenir le niveau de concentration adéquate pour maintenir son contrôle sur le pauvre guerrier panda qui se trouva tout décontenancé lorsqu'il retrouva son autonomie.


Sur le pont, l'anarchie la plus totale régnait. Des matelots se disputaient les dernières embarcations, d'autres commençaient à piller le navire en règle. Déjà quelques cadavres jonchaient le sol, dont certains finissaient à la mer, à la faveur des nombreuses fissures et crevasses qui avaient fleuries sur les planches défoncées de la jonque.


Lorsque Saké retrouva le niveau du sol, elle se mit avant tout en quête de retrouver Yoré, qu'elle avait perdu de vue. Le regard fixe et concentré elle se fraya un chemin parmi les nombreux individus qui s'agitaient à proximité d'elle, écartant les uns d'un raffut du bras et éloignant les autres à l'aide de quelques coup de pieds bien placés.
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Ven 23 Jan - 17:36

Yoré avait réussi à se décider assez vite sur ce qu'elle comptait emporter, bien qu'elle ait du faire quelques sacrifices. Elle avait peu d'effets personnels ayant assez de valeur pour qu'elle essaie de les sauver, son éducation lui ayant appris à privilégier l'utile et le pratique sur le sentimental. Les quelques objets restants tenaient amplement dans ses nombreuses poches. Le plus difficile fut de se décider au sujet du livre que lui avait offert Saké, qui était lourd et encombrant compte tenu de la situation. Sentant le plancher craquer sous ses pieds, elle le fourra précipitamment dans un sac qu'elle passa en bandoulière et fila retrouver son mentor. La jeune Noctalienne connaissait le chaos, mais à ce niveau-là, c'était quand même de l'inédit.
En même temps, qui se sortirait d'une telle catastrophe assez souvent pour trouver ça banal ?
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Mar 10 Fév - 11:47

Il ne faisait plus aucun doute que la situation échappait à tout contrôle. Le pont craquelé du navire était devenu le lieu d'un véritable carnage dans le cadre duquel certains cherchaient à s'attribuer la possession des biens transportés dans la cale, tandis que d'autres luttaient avec acharnement pour bénéficier d'une place dans le petit rafiot d'appoint dont disposait la jonque.

Il flottait dans l'air une odeur âpre, une odeur de sang frais qui se faisait de plus en plus insistante, mais pas seulement. Cela sentait également le brûlé. Ça et là, quelques débuts d'incendies s'étaient déclarés, en réactions aux torches et lanternes lâchées à la hâte par les matelots et passagers. Se mêlait à cette étouffante fumée noire, une odeur plus métallique et poivrée. Le feu commençait à se propager jusque dans les confins de la cale, à portée de la Sainte-Barbe, là où était entreposée une importante cargaison d'explosifs de contrebande...

Alertée par ce parfum caractéristique et dangereux, le sang de Saké ne fit qu'un tour. Elle attrapa Yoré par le col alors que la jeune apprentie passait dans sa proximité. Puis elle agrippa sa main, fermement dans la sienne avant de se diriger, sans mot dire et contre toute attente vers les appartements du capitaine. Cela pouvait de prime abord sembler saugrenu, dans la mesure où tenter de s’échapper du navire aurait pu paraître chose plus sensée que de se réfugier en son sein. Mais l'artiste n'était pas si folle qu'elle en avait l'air. Arrivée devant les appartements, elle fixa de son œil l'épaisse et robuste porte qui en barrait l'accès. C’était une porte massive, faite en bois d'ébène traité et finement sculpté. Elle était épaisse et dans l'esprit de l'artiste elle matérialisait la condition de leur survie. 

Alors que la chaleur se faisait de plus en plus intolérable dans le ventre du vaisseau promis à une lente descente dans les limbes, Saké dégaina son épée magnifique dont la large lame vint trancher d'un coup sec et précis les trois gonds de la grande porte. Celle-ci s'effondra alors au sol, dans un grand bruit sourd et en déplaçant un épais nuage de poussière mais aussi quelques cendres roussies. Après avoir mandé l'aide de Yoré, son apprentie et elle soulevèrent ce lourd morceau de bois et sur les consignes de l'actrice, remontèrent jusqu'au pont.

Une fois sur place, le stratagème de Saké n'eut guère le temps d'être élaboré plus finement. L'explosion de la soute, promise depuis plusieurs minutes, gronda et fit voler en éclat les derniers pans du navires encore intacts. Yoré et Saké, protégées derrière leur porte maintenue telle un immense bouclier furent alors violemment projetées hors du bateau par l'intensité du souffle. Le choc fut d'une violence folle, mais largement atténué par la protection de fortune brandie par les deux femmes. Dans le même temps, le vacarme de l'explosion mit à mal l’ouïe de la Noctalienne qui ne percevait plus qu'un pénible sifflement continu et sourd dans ses oreilles. A proximité d'elles, de nombreux marins à découvert furent engloutis par les flammes aiguisées et voraces...

Elles achevèrent leur chute à une vingtaine de mettre plus loin, en pleine mer, sonnées mais à priori indemnes. Leur premier réflexe fut d'agripper rapidement la porte qui leur assurait suffisamment de flottaison pour les maintenir à émergées. Cet épais morceau de bois se révéla même de suffisamment bonne facture pour permettre aux deux voyageuses de se hisser dessus et de s'en servir d'embarcation de fortune. Décidément, Saké avait une appétence particulière pour ce moyen de navigation peu conventionnel.

Enfin, alors que le péril ne les menaçait plus, elles observèrent avec une certaine mélancolie dans le regard le brasier qui s'étendait là, au dessus de l'océan, à quelques mètres d'elles et qui disparu quelques longues minutes plus tard, lorsque la jonque sombra définitivement sous l'onde.

Cet au terme de ce spectacle tant magnifique que désespérante que Saké brisa enfin de le silence que le contexte imposait.

-"Le pire dans tout ça, c'est que mon tabac est foutu..."
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Mer 18 Fév - 11:02

Étonnamment, la remarque de Saké fit partir sa jeune apprentie dans un incontrôlable fou rire. Après les catastrophes en chaîne et l'impératif de survie, le saugrenu de ces mots venait d'ouvrir les vannes pour évacuer la tension. Yoré avait beau essayer de se calmer, de se retenir, rien n'y fit. Pourtant, elle savait qu'elles étaient loin d'être tirées d'affaire, mais il serait temps de s'en inquiéter un peu plus tard.

-Désolée, parvint-elle à articuler.

Elle avait les larmes aux yeux et mal aux côtes à force de rire.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Ven 27 Fév - 11:24

Saké observa Yoré de son œil. Son visage marquait un air dont il était compliqué de dire s'il évoquait la réprobation ou l'amusement. L'artiste se plaisait souvent à prendre à contre-pied ses interlocuteurs et manier le second degré.


Alors qu'elle pressait ses cheveux noirs pour en extraire l'eau de mer elle commenta la situation

-"Se rire du malheur des autres. Il ne me semble pas t'avoir appris cela. Du moins pas encore..." maugréa-t-elle, avant de reprendre.

-"Voila des événements qui vont clairement bouleverser mes plans. Nous ne sommes sans doute plus très loin de la côte méridionale de mon Pays et le courant ascendant devrait nous y conduire sans effort, mais je ne sais pas trop ou nous allons tomber. C'est assez ennuyeux."

Alors le ventre de la comédienne se mit à geindre.

-"Et puis j'ai faim" ponctua-t-elle comme pour traduire la complainte de son estomac.

Saké observa ensuite un long moment son apprentie, à la faveur de la lumière des étoiles qui commençaient à paraître dans le ciel d'encre et d'une lune ronde et généreuse.

-"Nous allons passer un petit moment sur cette porte, en tête à tête. Je vois que tu as conserver le livre que je t'ai offert. C'est très avisé. Profitons en pour commencer ton apprentissage... Alors déjà, quels sont les enseignements que tu tires de ces premiers jours de trajet ?"
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Sam 28 Fév - 11:42

Yoré parvint enfin à maîtriser son fou rire, qui tenait en réalité plus de la crise d'hystérie que du véritable amusement. On sentait encore le rire prêt à sauter sur la moindre occasion de jaillir de nouveau, mais au moins il était à peu près sous contrôle pour le moment, ce qui était déjà un progrès.

-Je ne riais pas du malheur des autres, rectifia Yoré sans trop savoir si c'était là ce que son mentor voulait entendre, mais plutôt du mien. Enfin, plus exactement, de l'absurdité de la chance qui m'a permis de m'en sortir en un seul morceau.

Consciente de parler pour ne pas dire grand-chose, elle se tut et s'efforça de rassembler un peu de sérieux et de concentration. Ce n'est qu'en entendant Saké se plaindre de la faim que la jeune voleuse se rendit compte qu'elle aussi commençait à la ressentir. Si seulement il y avait quelqu'un à détrousser dans les environs... Mais elles étaient sur l'océan. Yoré se sentait désagréablement démunie dans cet environnement pratiquement inconnu, ce qui était d'autant plus dérangeant que c'était de sa faute si elle et son mentor se trouvaient dans cette situation inconfortable, elle le savait.
Elle inspira un grand coup et rassembla ses idées pour répondre à la question de Saké.


-Premièrement, apprendre à faire preuve d'un peu plus de prudence, énonça-t-elle d'un air contrit, particulièrement dans un environnement peu familier. Enfin, beaucoup plus de prudence, même.

Elle leva un regard timide vers Saké avant de se mettre à contempler la porte qui les menait vers la terre ferme.

-Deuxièmement, prendre le temps de rassembler toutes les informations possibles avant d'agir. Prendre le temps de comprendre le contexte et d'évaluer la situation avec un minimum de recul. Et se préparer à toutes les éventualités.


Elle serra le livre contre elle, comme pour montrer son respect renouvelé de la connaissance.


-Ensuite... que j'ai encore beaucoup de travail, conclut-elle.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Mar 3 Mar - 13:24

La fraîchement nommée au rôle de mentor de Yoré contemplait son élève avec un certain flegme lorsque celle-ci lui exposait ses réflexions.

Elle trouva, sans lui avouer, que tout ce qu'elle racontait tenait parfaitement la route et été plutôt avisé. Pour autant quelque chose la dérangeai malgré tout. 

Machinalement, elle tirait en vain sur sa pipe froide et humide, sans qu'aucune fumée n'en sorte. Au moins cela lui procurait-il le plaisir feint du geste du fumeur. Puis, une fois que son apprentie eut finit de présenter ses conclusions, elle lui fit part des siennes.

-"Bien c'est un bon début. Enfin, si l'on veut. Du moins... si tu envisages de faire carrière en tant que bibliothécaire. La prudence... c'est bon pour les enfants, les vieux et les bricoleurs du dimanche. Cites moi un grand aventurier de légende dont les récits vantaient la prudence. Ce genre de posture n'a jamais rien amené de bon. La prudence n’empêche pas le danger. La peur non plus. Non. Tu raisonnes encore bien trop selon les enseignements de ta sœur couplés au bonnes pratiques du Noctalien modèle. Ne pas faire de bruit, rester dans l'ombre, bien sagement. Quelle barbe que cette vie de moine."

L'artiste, volontairement provocante marqua une pause durant laquelle elle fixa de son œil rond le contenant de sa pipe. Puis elle reprit du même ton.

-"Je te rejoins néanmoins sur la nécessité de rassembler des informations. Mais je parle plus de rapidité d'analyse et d’exécution que d'enquête minutieuse. Un peu d'observation, beaucoup de jugeote, et des connaissances approfondies. Voila de quoi tu as besoin, bien plus que de prudence. Ici l'observation t'aurait permis d'identifier les tensions entre le capitaine et son second. La jugeote t'aurai aider à te servir de ce constat pour initier les prémices d'une mutinerie qui peut-être, nous aurait facilité la tâche pour prendre le contrôle du navire. C'est la voie que j'aurais empruntée. Les connaissances, culturelles ou sociales, t'auraient gardée de tout contact avec la membre du Clan Nobu mais aussi avec ton ami Kumaneko qui se serait empressé de te passer les fers aux mains s'il avait découvert ta véritable identité. Un modèle de vertu tel que lui ne s'entend guère avec les gens de notre espèce. Mais malgré tout, ce n'est pas si mal que ça. Rassure toi. L’exercice était compliqué. A présent nous allons travailler. Nous avons tout le temps pour cela, perdues que nous sommes au milieu de l'océan."

Un grand sourire se dessina sur les lèvres rouge de la comédienne qui se languissait de prodiguer son premier cours magistral.

-"Leçon numéro 2 : La calligraphie d'invocation."
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Mer 4 Mar - 20:19

-Je vous avouerai que "aventurier de légende" n'a jamais été mon projet d'avenir, grommela Yoré tout bas.

Un peu vexée par la provocation de Saké, la jeune Noctalienne se renfrogna, titillée par l'envie de répondre vertement. Mais elle se tut et écouta la suite, songeant pour la première fois à quel point elle allait radicalement changer de mode de vie et de pensée. C'était inquiétant, mais elle ne pouvait plus faire demi-tour.
Elle médita un moment tout cela, puis poussa un profond soupir un peu découragé. Cependant, l'annonce de la prochaine leçon lui permit de se remettre les idées en place, laissant à plus tard ses ruminations.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Ven 6 Mar - 11:42

-"Un peu d'ambition n'a jamais fait de mal à personne ! Si j'en avais manqué, je serai restée coincée dans ma province, mariée à je ne sais quel notable et cantonnée aux taches domestiques... Aujourd'hui, pourtant, je suis à des lieux de cette femme que j'aurais pu devenir si je m'étais résignée à ma condition initiale. J'ai visité des contrées fabuleuses, rencontré des gens étonnants, failli perdre cent fois la vie... bref ! Je ne regrette mon choix pour rien au monde. Mais passons, là n'est pas le débat, poursuivons notre étude... Prends ton livre page 425. Tu y trouveras les rudiments de l'alphabet du Thé ainsi qu'un article intéressant sur la calligraphie. Sa signification, son utilisation..."

Saké patienta un moment que Yoré parcoure les pages en question puis poursuivit

-"La calligraphie, en réalité, est considérée comme un art, là d'ou je viens, il ne s'agit pas uniquement d'écriture mais d'une forme d'expression personnelle à part entière. Elle requiert une concentration et une discipline maximale. Cet exercice est donc également propice à une certaine forme d'introspection et de recueillement personnel. On prend son temps, on s'applique, nos gestes sont lents et délicats. Le pinceau glisse sur le papier avec élégance..."

Alors qu'elle parlait, la comédienne avait extrait de son ample tunique un nécessaire à calligraphie qui semblait sortir de nulle part. Il était composé de pinceaux de plusieurs tailles, d'une petite fiole d'encre noire et d'un grand nombre de feuilles de parchemins. 

-"Mais ce qui nous intéresse va au delà de ce que je viens de t'expliquer. En tant qu'illusionniste, il existe une façon d'employer la calligraphie à des fins beaucoup plus amusante. Et utile surtout... Tiens donne moi ton livre."

Saké se tut alors et s'employa à une petite démonstration. Elle prit délicatement un pinceau fin entre ses doigts agiles et déplia un morceau de parchemin de petite taille et rectangulaire. Après avoir trempé la tige dans l'encre sombre, elle dessina avec grâce une série de caractères sur le papier.

-"Voilà. J'ai écrit LIVRE" dit-elle d'un air satisfait après avoir achevé son oeuvre.






Elle s'empressa ensuite de relier le parchemin recouvert d'encre encore fraîche au livre à l'aide d'un fil à coudre, si fin qu'il était presque invisible à l’œil nu. Elle épingla le bout du fil sur la tranche de l'ouvrage. Puis, l'artiste posa solennellement la main droite sur la couverture du livre, ferma son œil et récita quelques mots en langue du Thé. Alors comme par magie le livre se dématérialisa soudainement dans un grand "pouf", ne laissant comme seule trace de sa présence que le petit morceau de parchemin qui semblait à présent scintiller d'une aura magique.

-"Le livre est à présent révoqué. Il flotte maintenant dans un lieu hors de l'espace et du temps. Son poids ne t'importunera plus et surtout, impossible d'en être démunie, de te le faire voler ou de le perdre. Tant que tu conserves précieusement le parchemin d'invocation associé, évidement".

Saké joint le geste à la parole et fit glisser un doigt sur la surface du papier, prononçant une nouvelle fois quelques mots et le livre resurgit aussitôt de nulle part.

-"Tu vois c'est simple. Allez, à ton tour à présent... Les formules d'invocation et de révocations sont les mêmes quel que soit l'objet concerné. Il te suffira de calligraphier avec précision le mot représentant l'objet choisit."

Le mentor de la noctalienne tendit alors pinceaux et parchemins à son apprentie.

-"Il est plus facile de commencer par de petits objets. Certains des plus grands calligraphes d'invocation sont parvenus à révoqué des objets forts volumineux, tels que des coffres, des chariots ou des familiers de compagnie. On dit même que l'un d'entre eux aurait réussit l'exploit d’expédier une ville entière dans le néant pour la protéger d'un assaut... Hmmm... tu devrais commencer modestement. Tiens, ta dague me parait être un bon début pour t’exercer. Idéalement tu devras apprendre le langage du Thé pour calligraphier de façon autonome. Mais dans un premier temps, je vais te montrer comment l'on traduit "dague" dans notre langue."

En quelques secondes elle traça les courbes du mot choisit.

-"Voila, reproduit ces symboles sur ton parchemin puis, tente de révoquer ta dague... Aller, au travail !"
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Lun 9 Mar - 19:46

En cet instant, toute l'inquiétude, la tension, le doute qui tenaillaient Yoré s'évanouirent pour laisser place à l'émerveillement. Combien auraient payé les Noctaliens pour apprendre cette technique ? Quelles possibilités pouvait ouvrir une telle capacité ? N'importe quel cambrioleur aurait vendu son âme pour pouvoir transporter son butin ou ses outils sous la forme d'une liasse de papier. Si jusque là l'intérêt de Yoré avait certes été éveillé par ce que lui offrait Saké, ce ne fut qu'en cet instant qu'elle se prit de passion pour l'enseignement qu'elle lui prodiguait. Sans dire un mot, elle prit pinceaux et parchemins et s'attaqua à la reproduction des symboles avec toute la concentration dont elle était capable, oubliant jusqu'à son environnement pourtant difficile à ignorer.
Il lui fallut plusieurs essais pour réussir à recopier de façon satisfaisante les caractères de "dague", encore que cela reste maladroit, mais elle était plutôt fière de son travail. Cela fait, elle fixa le parchemin à sa dague, respira un grand coup et prononça fébrilement la formule.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Mar 10 Mar - 16:07

Saké observait avec une affection touchante sa petite apprentie qui se démenait avec ses courbes et ses déliés. L’exercice était compliqué et elle le savait. Elle n’espérait d'ailleurs pas grand chose de son premier essais sinon de lui faire prendre conscience du travail à accomplir pour obtenir un résultat parfait. 

Elle fut néanmoins assez surprise de l'application que mettait Yoré. Un petit bout de langue pointait le bout de son nez, à la commissure de ses lèvres alors qu'elle faisait glisser le pinceau sur le parchemin, en tremblant très légèrement.

Une fois la formule prononcée, contre toute attente, la dague se volatilisa de façon saccadée, avant de reparaître devant la noctalienne comme pour lui signifier son échec. 

La comédienne chercha toutefois rapidement à couper court à toute démotivation potentielle et commenta le résultat sans attendre 

-"Mais ce n'est pas mal du tout ça pour une petite serveuse ! Je n'en attendais pas tant je dois dire et je suis plutôt contente de moi ! Cela me prouve que j'ai eut le nez fin en t'emmenant avec moi ! Mais ne t'enflamme pas... Vous les jeunes avez une propension assez formidable à prendre la grosse tête. Attends, je vais te montrer d'où viennent tes erreurs"

L'artiste se leva avec élégance et marcha d'un pas agile et équilibrée sur la planche de bois flottante, comme s'il s'était agit d'une terre ferme et stable. Elle s'installa en tailleur, dans le dos de Yoré, passa ses bras autour de son corps recourbé au dessus de son ouvrage. Sa main droite s’empara de la sienne et du pinceau qu'elle tenait encore. Alors qu'elle repassait les traits griffonnés sur le parchemins pour en corriger les imperfections, elle susurrait quelques conseils à l'oreille de son apprentie.

-"Là, plus souple sur le poignet. Ton cercle là, est imparfait. Ici, ton trait est trop grossier. Cela manque de raffinement. Respire moins fort, cela affecte ton ouvrage. Un peu plus de calme et de sérénité." 

Elle posa alors sa main gauche au creux du ventre de Yoré, comme pour en sentir les mouvements respiratoires.

-"Ton souffle doit se faire imperceptible. Je ne dois rien sentir bouger. Là, voila, c'est un peu mieux. Détends toi, tu es raide comme un piquet ma fille... Allez, relâche donc ces muscles. Rahh c'est Noctalien et leur discipline de fer... Le temps que nous allons perdre à te faire désapprendre tout cela... Je sais que je t'agace... ce n'est pas un jugement de valeur. Mais tu n'es pas faite pour cette vie. Toi et ta sœur êtes différente. Toi tu as une âme d'artiste, je le sais."

Lorsque Saké acheva son discours, la calligraphie exposait à leurs yeux toute sa perfection.

-"Tu vois quand tu veux. A présent la formule ! Allez !"

L'apprentie s’exécuta et la dague disparu. Pour de bon. Saké exulta de plaisir et parti dans des applaudissement fournis. Elle serra si fort Yoré dans ses bras qu'elle manqua de faire chavirer leur embarcation de fortune.

-"Ton premier sort d’illusionniste ! Te voila dépuceler !!! Il faut fêter ça !!! Enfin.. dès que nous toucherons terre nous festoierons comme il se doit !"
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Mar 10 Mar - 18:52

Devant son arme qui semblait clignoter, la jeune voleuse ne sut si elle devait sauter de joie ou pleurer de dépit. Avoir un résultat, c'était déjà bien ; en même temps, ce n'était pas exactement celui attendu... La réaction de Saké mit fin à cette hésitation, lui faisant comprendre qu'elle avait fort bien réussi pour un premier essai.
Elle regarda de tous ses yeux la démonstration magistrale de son mentor pour corriger sa calligraphie disgracieuse, songeant avec une certaine contrariété au temps qu'il lui faudrait pour apprendre toute la langue écrite. En même temps, l'idée de l'apprendre la faisait sourire d'avance. Elle était tellement concentrée sur la tâche qu'elle ne releva même pas les commentaires sur les Noctaliens.
Enfin, elle prononça la formule devant le symbole désormais parfait et s'émerveilla de voir disparaître proprement la dague. Saké était visiblement tout aussi joyeuse qu'elle de cette réussite, car elle prit son élève dans ses bras avec une force propre à lui broyer les côtes. Peu habituée à ce genre d'effusions, Yoré ne sut pas trop comment réagir, d'autant que la porte qui les menait sur la mer se mettait à tanguer dangereusement.

-Je crois qu'un festin sera bienvenu, fit Yoré qui revenait tout juste à la réalité, surtout après un tel voyage !

Elle se tut un instant, avant de reprendre, hésitante.

-Alors vous pensez que je peux vraiment apprendre ce que vous m'enseignerez...?

Bien qu'elle garde le silence là-dessus, elle mourait aussi d'envie de poser une autre question, qui aurait plombé l'atmosphère joyeuse qui venait de s'installer : "vous pensez que vous arriverez à me débarrasser à temps de la faiblesse ?" La jeune femme s'inquiétait plus qu'elle ne voulait l'admettre à ce sujet. Toutes ces rencontres, toute l'attention qu'elle avait déjà attirée sur elle, et ça ne risquait pas de se calmer avant longtemps...


-Dommage qu'on ait pas au moins une bouteille de vin, commenta-t-elle avec dépit.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Mer 11 Mar - 15:17

Alors que Yoré regrettait l'absence de vin, Zabuza, la petit cruche fit soudainement son apparition, flottant avec une certaine nonchalance à quelques encablures de la porte sur laquelle étaient installées les deux jeunes femmes.

Saké haussa son sourcil d'un air désabusé en observant ce petit être de céramique qui comme toujours, se rappelait à elle, comme surgissant de nulle part. Rêveuse et perdue dans ses pensées, alors que le couchant embrasait un ciel à présent presque rouge, elle parvint malgré tout à reprendre le fil des interrogations de sa jeune apprentie.

-"Ta question est étrange. Je ne suis pas vraiment du genre à perdre mon temps. J'apprécie ta présence, mais de là à faire du baby-siting sans raison, il y a un monde. Les noctaliens ont un don inné pour la magie. Il circule en vous une sorte de fluide intéressante et indescriptible. Cette matière noire que vous manipulez... Cette aptitude raciale me laisse croire que tu as effectivement les qualités requises pour recevoir mes enseignements, car, en effet, tu n'es pas étrangère à la canalisation de flux magiques ou énergétiques. Mon art est différent du tiens, bien sûr, mais nous devons travailler sur tes forces. J'ai toujours privilégier cette voie. Pourquoi tenter de s’améliorer ses faiblesse si ce n'est que pour atteindre un niveau tout juste acceptable. Renforcer ses qualités, c'est bien plus amusant. Exceller dans un domaine, inspirer l'admiration ou la crainte... C'est assez transcendant. Nous allons travailler là dessus. Sur ta maîtrise des flux. C'est cela même qui t'a permit si vite de révoquer ta dague. C'est ce qui te permettra de donner des formes différentes aux objets que tu manipules ou exposes, ou encore de modifier la perception des gens qui sont à proximité. Le plus dur sera certainement de prendre le contrôle de ces mêmes personnes, mais nous avons le temps."

A mesure que la comédienne expliquait ses plans et ses attentes envers Yoré elle ne put s’empêcher d'observer l’inquiétude qui se dessinait sur le visage de la jeune femme. Comme si elle était préoccupée par un soucis particulier.

-"On s'occupera du mal qui te ronge en temps voulu. Tu ne survivras pas à mon entrainement sinon. Tiens d'ailleurs, il va te falloir les vêtements adéquats. Je pensais te les remettre en grandes pompes mais bon... après tout, on n'est pas si mal ici, avec ce coucher de soleil".

Elle tira alors un parchemin de sa manche, pareil à ceux sur lesquels elles s'étaient exercées il y a peu. Celui là était déjà griffonné. Elle en effleura la surface et apparu alors un kimono finement ouvragé. Une oeuvre de grand maître à n'en pas douté, cousu avec raffinement et tissé des matières les plus nobles. Le vêtement était simplement magnifique.




-"Avec ça, tu dénoteras moins dans le paysage. Ah et il faudra aussi travailler un peu tes cheveux...tout cela manque un peu d'élégance" déclara-t-elle très sérieuse alors qu'elle même affichait son habituelle dégaine élégamment négligée.
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Melkerah le Sam 14 Mar - 11:40

Le discours de Saké parvint à apaiser un peu son élève, qui était de toute façon trop excitée par sa première réussite pour se laisser aller à broyer du noir. De plus, cela lui avait donné matière à réfléchir, par exemple au sujet des pouvoirs noctaliens et des flux énergétiques, toutes ces choses qu'elle apprendrait à manier... Malgré tout, cette petite note d'angoisse restait nichée au creux de l'esprit de la jeune apprentie, mais au moins elle était reléguée à l'arrière-plan pour le moment.
D'autant que Saké abordait un sujet des plus exotiques aux yeux de la Noctalienne : se faire belle. Certes, l'art d'adapter sa tenue aux circonstances faisait partie de l'apprentissage des Noctaliens, et Yoré trouvait un attrait certain à l'idée de soigner son apparence. Mais quand même. En même temps, même si la tenue était splendide, il s'agissait de se fondre dans la population locale. C'était un peu comme s'habiller en noir pour une sortie nocturne finalement...
A quoi ressemblerait-elle, vêtue de ce kimono sublime et coiffée avec élégance ?
Elle tendit une main hésitante pour toucher l'étoffe, comme on s'essaierait à caresser un fauve.

-Vous... vous m'aiderez à me préparer ? demanda-t-elle d'une voix où l'on sentait vibrer une émotion difficilement contenue.
avatar
Melkerah
Audacieuse


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Mortelune le Jeu 19 Mar - 14:39

Saké cru percevoir un sens caché à l'interrogation émise par Yoré. L'aider à se préparer ? Quelle drôle d'idée que de se permettre d'en douter. Il ne s'agissait pas bien sûr, que d'une histoire de vêtement. 

-"N'est ce pas le rôle d'un mentor ?" se contenta-t-elle de répondre, un peu mystérieuse.

Le reste de la nuit se passa sans heurt ni tracas, comme le reste du voyage d'ailleurs. 

Yoré poursuivit son apprentissage sommaire des rituels d'invocation. Ses calligraphies, au fil du temps se firent plus assurées, moins hésitantes. La jeune noctalienne profita de ces quelques jours de naufrage pour apprendre quelques rudiments en langues du thé, suivant les enseignement  de la très sévère mais très juste Saké.

A ce stade elle était capable d'exprimer des idées simples telle que la faim ou la soif, demander son chemin et quelques autres notions. Il lui était par contre encore très compliqué de comprendre ses interlocuteurs en retour. Elle devrait encore parfaire son oreille et son écoute pour cela.

Elles accostèrent le matin du quatrième jour, affamées et exténuées. Sur la plage qui les accueillit, nulle trace du passage d'autres naufragés. En bordure de l’étendue sablonneuse se dressait une foret dense et humaine, de type tropicale qui semblait impénétrable.

-"J'ignore totalement où nous sommes. La priorité reste de nous trouver un abris pour la nuit. Au vue du climat local, les orages doivent être monnaie courante. Il ne faudrait pas être prises sous l'un d'eux."

Le petit couple suivit alors un discret sentier qui déambulait au cœur de l'inhospitalière jungle. Elles y progressèrent tant bien que mal pendant près de trois heures, au prix de moult griffures et piqûres d'insectes.

Elles finirent par s'extraire de ce cachot végétal et progressèrent dos au soleil qui commençait à se coucher. Elles parvinrent finalement à localiser ce qui semblait être un hameau en repérant un filet de fumée qui montait vers le ciel, témoignant de la présence humaine.

Après une heure de marche supplémentaires, elles gagnèrent le centre d'un petit groupement de maisons sommaires, construites en bambou. Alors que tout semblait désert à leur arrivée, de nombreux habitants sortirent le bout de leur nez lorsque les deux femmes posèrent leurs paquetage et soupirèrent de lassitude.

Saké sollicita Yoré d'un mouvent du menton, lui indiquant une vieille femme, au dos courbé, marquée par le poids des ans, qui semblait être la doyenne des lieux.

-"Présentes nous à elle et essaye de savoir ou nous sommes et surtout si elle peut nous héberger pour la nuit... Soit polie et respectueuse"
avatar
Mortelune
En formation de Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: En route vers l'Orient...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum