Jeu de Rôles Libre
Bonjour !
Tu viens d'atterrir sur le forum du Jeu de Rôles Libre.
Ici, tu trouveras un jeu par écrit fonctionnant un système libre, intuitif et réellement amusant.
Viens vite découvrir tout ce que nous proposons sur ce lien !

La taverne du Moine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La taverne du Moine

Message par Zodiac le Sam 20 Sep - 22:41

            La taverne du Moine n'est peut-être pas l'un des lieu de rencontre des plus coquets et le plancher est souvent marqué de traces de boues du fait que les rues du village ne soient pas pavées. Cependant, le tenancier et sa femme sont des vétérans de la restauration, capables de nourrir des dizaines de personnes avec peu de moyens. Le papa du père du grand-père du tavernier était en quelque sorte un chercheur culinaire, usant de toute son ingéniosité pour concocter de bons petits plats qui tiennent au corps sans pour autant laisser de coté le plaisir de manger. Sa femme est l'arrière-arrière petite fille d'une brasseuse presque légendaire, la bière qu'elle brasse avec le fruit des récoltes de houblons est produite en grande quantité, mais son goût robuste et sa mousse onctueuse font qu'elle soit si appréciée ici-bas. De plus, la tenancière est capable de distiller de la chintrovodka artisanale à laquelle est ajoutée des plantes de la région. Et dieu merci, les deux ancêtres ont laissé des livres contenant toutes leurs recettes ! L'héritage génétique a fait le reste...

             La taverne en elle-même est séparée en quatre parties, la porte d'entrée donne sur la première, une vaste salle pourvues de nombreuses tables rondes avec des tabourets de bois, où la cheminée est allumée en permanence avec des pièces de viande sur la broche qui suintent leur succulente graisse sur les flammes. C'est d'ailleurs dans cette pièce que se trouve le comptoir, où Béterwin, le fils des tenanciers, sert les bières et prend les commandes. La seconde partie, passé une petite arche à droite du comptoir, est nettement mieux meublée. Les tables y sont rectangulaires avec des chaises à dossiers. Aux murs sont accrochés des tableaux, peints par le seigneur Shaydeh'n. C'est dans cette salle que se retrouvent ceux qui cherchent plus qu'une simple rigolade, ce serait plutôt le genre de salle où l'on fait des réunions sérieuses. Ici officie Bradwenne, la fille des tenanciers, qui s'occupe de prendre les commandes, les apporter à son frère, puis amener les plats. D'où viennent les plats ? De la troisième partie pardi ! Le royaume de Bratwick Van Kawël et sa femme, Braswine. Ce n'est que pure merveille de voir ce solide couple, cuisiner de concert, chacun corrigeant les petits oublis de l'autre dans un plat. Pour quelqu'un qui n'était pas habitué, il aurait du commander une des préparations anti-migraine tellement ces deux amoureux bavardaient en permanence, discutant cuisine la plupart du temps, parfois philosophant ou faisant des jeux de mots. De temps en temps, ils font un passage dans la première partie de la taverne pour retrouver de vieux amis, mais ils n'oublient jamais un plat sur le feu. La quatrième partie se trouve à l'étage, c'est là où l'on peut réserver une chambre, sauf les trois réservées aux tenanciers et à leurs enfants. Les chambres sont plutôt confortables, notamment grâce à la présence d'édredons titanesques et de draps de soieries. Pourtant, ce n'était pas le cas dans le passé... Et les tenanciers remercient chaque jours le seigneur Shaydeh'n d'avoir permis tant d'améliorations dans leur vie lorsqu'ils le voient passer sur sa monture pour rentrer à son château. Et leur sourire sur leurs lèvres est d'or lorsque ce dernier vient manger chez eux pour discuter avec ses sujets afin d'entendre leurs doléances et autres requêtes.






Spécialités Brannanburgiennes :

Bouillon aux haricots blancs à la crème.
-400 grammes de haricots blancs
-Un œuf
-Une poignée de fromage râpé
-Une cuillère à soupe de crème fraîche
-Sel, poivre, fond de veau et noix de muscade

Faire bouillir les haricots dans une marmite avec assez d'eau pour les recouvrir. Ajouter la crème fraîche, le fromage râpé. Touiller. Assaisonner selon les préférences. Ajouter l’œuf au dernier moment en remuant avec vigueur puis servir dans un bol.






Dinde à la sauce tomate-framboise.
-Une escalope de dinde coupée en cubes
-Sauce tomate
-Deux petites échalotes
-Une cuillère à soupe de sucre en poudre
-Une poignée de framboises
-Huile d'olive

Faire chauffer l'huile d'olive dans une casserole, dès que l'huile est assez chaude, ajouter les morceaux de dinde. Faire cuire jusqu'à ce qu'ils soient bien colorés. Ajouter les échalotes hachées. Dès que ces dernières sont colorées, ajouter la sauce tomate et le sucre. Dès que le mélange est en ébullition, incorporez les framboises et
concassez les framboises avec une spatule. Ne laissez pas les framboises cuire, servez immédiatement.




Punch fruité de Bratwick :
-Un kilo de raisins acides
-Du rhum brun
-Des écorces d'orange
-Sucre blanc

Faire chauffer un peu d'eau dans une casserole avec du sucre, lorsqu'il n'est plus visible, ajouter les raisins épépinés et hachés très fin. Ajouter les écorces lorsque le mélange porte à ébullition. Ajouter deux cuillères à soupe de sucre. Attendre un petit moment puis ajouter le rhum en quantité souhaitée. Filtrer la solution obtenue. A boire chaud ou froid.


Dernière édition par Zodiac le Mar 23 Sep - 18:00, édité 2 fois
avatar
Zodiac
Légende


Fiche de personnage
Nom: Karl
Race et classe: Humain Lansquenet
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

PROPOSITION

Message par yellowhub le Dim 21 Sep - 11:51

5je rajoute si tu permets zozo°

Le civet à la bière

Plat de base et atypique de Brannanburge  le civet à la bière est réputé pour ses qualités gastronomiques et roboratives. Ce plat est en effet peu cher et remplit les estomacs affamés des guerriers ou des voyageurs qui se sont arrêtés à l'auberge. 

Les ingrédients sont :
-un mélange de morceau de carnes (mauvaises parties des animaux qui ne sont pas utilisées, souvent très dures et peu goûteuses)  
- de la bière forte qui à longtemps fermentée
- qq graines de poivres
- et n'importe quels accompagnements (en fonction du prix que le voyageur est prêt a payer)

Le tavernier de Brannanburge a toujours voulu utiliser la carne des animaux qu'ils tuaient afin de les vendre et ne pas les gaspiller en les jetant. Un jour, après une soirée bien arrosée avec ses convives, en rangeant la cuisine, il jeta tous les morceaux de carne dans un tonneau à bière en le confondant avec la poubelle. Ce n'est qu'une semaine plus tard qu'il s’aperçut de son erreur: il avait gâché un tonneau entier de bière avec de la carne! 
Cependant il remarqua que la carne était devenu beaucoup plus tendre et savoureuse avec son passage prolongé dans la bière.

Il eut alors l'idée géniale de faire macérer sa carne dans des tonneaux de bières fortes qui ont trop fermentés afin de rendre la viande moelleuse et lui donner une texture.

Aujourd'hui , cette formule culinaire, est un succès et s'est répandue à travers la région.
avatar
yellowhub
Maître


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum