Jeu de Rôles Libre
Bonjour !
Tu viens d'atterrir sur le forum du Jeu de Rôles Libre.
Ici, tu trouveras un jeu par écrit fonctionnant un système libre, intuitif et réellement amusant.
Viens vite découvrir tout ce que nous proposons sur ce lien !

Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par vernillet le Dim 5 Juil - 14:35

Cette aventure commence dans une petite ville maritime sur la côte Est nommée Halvan.


Entre deux grandes collines couvertes d'un immense mental d'arbres se tenait la petite mais pourtant productive ville de Halvan, celle-ci était protégée par de grands remparts de pierre, l’entrée pourtant est grande ouverte accueillant beaucoup de voyageur qui sont prêts à partir en mer. Cette ville est réputée pour avoir le plus grand nombre de navires arrivants à destination, ou tant bien même le nombre de navires partant sans que leur équipage ne se soit fait assassiner avant l'embarquement.


La ville était construite sur les bords d'une grande baie, les collines offraient un mur naturel de protection à la ville, une grande allée partant de la grande porte jusqu'aux docks regorge de personnes courant et de grandes charrettes acheminant des cargaisons pour les navires, la grande allée est remplie de marchés vendant tout ce qu'ils ont pu dégoter, certaines grandes enseignes se démarquaient comme la taverne ou la vente d'esclaves. Aux Docks des grandes tours de bois massif surveillait la baie et guidait les navires, aujourd’hui n'était accosté qu'un seul et majestueux navire, l'équipage de celui-ci avait demander une protection en envoyant des demandes dans plusieurs villes.

A l’intention d'aventuriers


La Éthel, Grand navire de marchandises et de voyages diplomatiques a besoin de l'aide de personnes qualifiées, le navire va traverser une route maritime pour être réputé extrêmement dangereux du au nombre de pirates et d'un monstre issu de légende, malheureusement c'est la seule voie maritime empruntable pour aller à Orildril sans faire un détour immense prenant quelques mois supplémentaires, nous demandons donc à des aventuriers qui s'en sentent capable de protéger le navire pour ce voyage en récompense a une grande somme de pièce considérable 


La seul réel chose que vous savez des propriétaire de l'Ethel est leur richesse monstrueuse.
avatar
vernillet
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

http://www.BlueBoxCraft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par démons le Lun 6 Juil - 13:40

Un jeune homme se baladait tranquilement dans cette petite ville de Halvan, une petite bourgade simple et belle, des bâtiments en pans de bois, en pierre blanche, c'était assurement une belle ville.
Le jeune forgeron marchait, ses cheveux et ses yeux d'un bleu diamant intiguait les passants, lui qui aimait passer inaperçu, c'était un peu louper... Il n'était pas le stégobul qu'il aimait être. 
Son sac avec ses équipements, qu'il avait pris soin d'enlever pour passer un peu plus a inaperçu, sur l'épaule il décida de se rendre chez un forgeron... Mais avant il voulait passer au port, il adorait l'air marin, il le ravigaurais a chaque fois.

Arriver au port il put apercevoir divers types de bâtiments, des navires de pêches, des commerçants... Il arriva devant un immense et magnifique bâtiment, dont il put lire le nom "Ethel", ce magnifique navire devait apartenir a des personnes fortunés... En commerçant qu'il était il avait remarqué certains d'étails qui lui indiquèrent la richesse des propriétaires. Ne tenant plus il tenta de monter a bord du navire.
avatar
démons
En apprentissage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Zorgune le Lun 6 Juil - 16:51

Nasthalia Dostoïevesk, officière similiraste de son état, inspectait minutieusement l'un des nombreux marché aux esclaves de la ville. Ses cheveux noirs et lisses, coupés courts, lui donnaient un air sérieux rehaussé par ses lunettes cerclées de fer. Malgré la température qui dépassait de peu les 28 degrés, elle n'avait pas quittée son long manteau d'officielle, avait jugée bon de garder ses bottes à crampon et conservait avec obstination sa casquette d'officière bien en vue sur le haut de son crâne. 

De fait, elle crevait de chaud, ce qui pouvait être remarqué grâce à la très fine couche de sueur qui se formait progressivement sous ses yeux.

Et de fait, elle était de fort méchante humeur, ce qui pouvait être remarqué grâce à la tête qu'elle tirait.

Sa queue noire de similiraste battait l'air au rythme de sa respiration, lente et maîtrisée, tandis qu'elle voguait dans le marché aux esclaves, jugeant chaque épave humaine avec dédain et xénophobie. Parfois, elle entrouvrait un peu la bouche et penchait un peu la tête en arrière dans une mimique détestable de dégout qui permettait de voir ses crocs. Parfois, mais plus rarement, elle plissait les yeux et se penchait un peu en avant.

-Anthelme, que dites-vous de celui-là ?

Anthelme Carilius Humun était un de ses deux suivant. Un prêtre impérial. Il portait une longue tunique à capuche et transportait avec lui une quantité impressionnante de matériel en tout genre. En un sens, il servait de mulet à Nasthalia, bien que sa mission en ces lieux consistait à surveiller la jeune femme et à s'assurer de sa rédemption.
Car oui, l'officière n'était pas venue se perdre dans un petit port humain par simple plaisir ou pour la gloire de Satan, il s'agissait bien d'une sorte de mission.

Quoi qu'il en soit, le prêtre se pencha un peu vers l'esclave et le tata. C'était un humain, peau sombre, musculeux, l'air farouche et féroce. Sa peau était marquée ici et là par d'anciens coups.

-Les continentaux sont des barbares.

En temps de paix, les similirastes étaient contre l'esclavage, et de manière générale, ils étaient passablement racistes et persuadés de leurs supériorité.

-Exact. Anthelme ? Cet endroit et déplaisant, sortons.

...

A l'origine, l'officière comptait acheter un esclave, le passer à tabac pour se faire les nerfs puis lui rendre sa liberté. Hm, ça aurait été plaisant, vraiment, mais avec la présence de ce foutu prêtre, cet espion uniquement là pour juger de si oui ou non elle méritait de retourner à la capitale... Entrer dans le marché avait néanmoins été une nouvelle preuve fort intéressante de la supériorité culturelle des similirastes.
Lorsque le duo fut à l'extérieur du magasin, un troisième protagoniste vint le rejoindre. Une jeune similiraste aux longs cheveux roux, portant une armure légère constituée de plaques et prenant la forme d'une robe. Lorsqu'elle avait été bannis, Nasthalia avait eut l'autorisation de garder avec elle un similiraste de confiance, et ainsi Opale s'était elle retrouvée à voyager avec elle. Opale, c'était la garde du corps-servitreur-aide de camps de Nasthalia, une personne qui obéissait à ses moindres ordres et qu'on pouvait charger de tâches compliquées. Dans le cas présent il ne s'agissait pas vraiment d'une tâche... Compliquée. Loin de là.

-Madame sera, j'imagine, heureuse d'apprendre que j'ai trouvé l'Éthel.

-Parfait ! Où se trouve-il ?

-... Au dock, Madame.

-Oh, oui, dit comme ça aussi...

Et c'est ainsi que trois similirastes, une officière, un prêtre et une sœur de lame, prirent tranquillement la direction du navire marchand, bien décidé à y entrer.
avatar
Zorgune
Héros


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Assiah le Lun 6 Juil - 17:07

Assiah flânait tranquillement dans les rues de la ville côtière. L'amazone profitait de cette nouvelle mission que s'annonçait comme une véritable promenade de santé pour elle, surtout après son petit périple dans le Grand Nord. Elle profitait de la caresse du vent chaud et des bruits de la mer toute proche. La belle guerrière respira à plein poumons cette odeur d'iode tellement agréable. Le vent amenait aussi à ses narines frémissantes d'autres odeurs telles que celle du poisson frais, des algues en décomposition et des effluves de différentes échoppes qui proposaient quelques denrées à se mettre sous la dent. 

Ses pas la menèrent tout naturellement au port, elle se disait que là, elle pourrait trouver de quoi se nourrir sur une terrasse pour avoir le privilège de manger face à cette étendue d'eau qui éveillait tant de légendes. Ses yeux dorés se posèrent sur le seul bateau amarré et l'objet principal de sa venue ici C'était un immense navire pourvu de trois mats et qui avait fière allure. De la proue à la poupe, le bâtiments atteignaient facilement les cent mètres mais la belle n'avait jamais été très douée pour évaluer ce genre de détail. Intriguée, la blonde lut le nom du navire pour s'assurer qu'elle ne se méprenait pas: "Ethel"... drôle de nom pensa-t-elle, à quoi peut-il bien faire référence?

Un sifflement perturba le fil de ses pensées et elle en chercha la provenance, tournant la tête de droite à gauche. Quelques marins appréciait visiblement ses formes et s'étaient senti obligés de le lui faire savoir avec force bruit. Assiah salua leurs efforts d'un petit sourire puis se décida à monter sur le bateau. Elle fourra une main dans sa poche pour en sortir un petit papier plié en quatre qui contenait son "ordre de mission" et se mit en quête du capitaine. 

La guerrière croisa un jeune homme aux cheveux aussi bleus et purs que ses yeux. Elle le salua en passant notant distraitement ce détail pour le moins insolite en ces contrées
avatar
Assiah
Apprentissage terminé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Portheus le Mar 7 Juil - 14:10

GraieRoc se rhabilla...Quelle soirée !
 Encore une fille de joie comme celle la, et il n'aura plus d'argent...Il va devoir trouver du travail. En y pensant, il soupira et partit se regarder dans la bassine d'eau.
Il y vit ses marques de voyages et de combat, mais surtout les preuves de son relâchement. Il devait revenir dans le circuit !
Il ne savait plus exactement, comment il était arrivé sur cette petite ville côtière. Une énième escorte ? Une énième fuite ? Aucune importance.

Une fois frais et dispo, il partit se balader sur les quais, l'air marin, chargé de sel minéraux, le revitalisé toujours. Il transportait toujours ses maigres possessions sur lui, l'expérience lui ayant appris à rester prudent, quelque soit le lieu. Même pour un simple bourg comme ici. Une fois face à la mer, il réfléchit à son avenir. Que faire ? Durant cette réflexion, il aperçut un fier navire. Surement le "Ethel", dont lui avait parlait l'aubergiste. Il avait même rajouter que le capitaine recherchait des aventuriers cherchant le danger et les richesses pour partir sous peu.

"Assez traîné ! Une aventure marine, pourquoi pas après tout ?" Et il prit la direction du navire...
avatar
Portheus
Nouvel arrivant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Aer (aka Slayers) le Sam 11 Juil - 2:40

C'est par un début de soirée que l'on retrouve Aer, alors entrain de se repaître bien convenablement dans une taverne, avec l'argent de la prime d'un groupe de bandits vivant dans les grottes alentours. 
Sans jamais se lasser de visiter ce monde, elle sortit pour visiter un peu plus en profondeur la ville et espérait trouver quelque chose d'intéressant. 

Et quelle aubaine ce fut quand elle trouva une annonce pour un voyage en mer. Il suffisait juste de garder le bateau en marche et le protéger et le tour était joué. Un boulot facile en somme. Ce hasard la rendait méfiante cependant. Un travail qui promettait, et en afficher l'annonce ainsi, à la va vite, était plus que douteux et la jeune femme émettait des doutes quant à la véritable nature de ce travail.

Mais, en tant que bonne aventurière, et l'appel du large qui montait en elle. Elle se contenta néanmoins de monter sur le navire, et de rester dans un coin sur le pont, sans même faire attention aux autres où à quelque chose en particulier. Mieux valait éviter de se faire remarquer ou attirer l'attention avant de connaître la nature exacte de ce job prometteur....
avatar
Aer (aka Slayers)
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par vernillet le Dim 12 Juil - 23:29

Chacun d'entre vous en rentrant dans le navire c'est vue abordé par les responsables de celui ci et de la demande de protection, donc chacun de vous auras droit a son approche particulière, vous êtes arrivé dans l'ordre des postes avec au moins 20 min entre chaque arrivée.


Pour tout le monde :

En montant dans le navire vous avez du prendre la passerelle menant au pont, lors de votre montée a bord vous avez pus tous remarquer que certains endroits du navire n'était pas d'un état ... convenable, tout autant dans les emplacement dédier aux cannons seul des draps recouvrais des sortes d'objets.

En arrivant sur le pont un marin de forte carrure garde l'entrée et ce déplace en vous voyant arrivé, sur le pont un homme en compagnie de deux montagnes de muscles sont assit sur des chaises et sont en train de noter et regarder des choses dans leurs papiers éparpillés.

Chacun de vous a donc droit a une réaction différentes des PNJ

Démons : Quand ton personnage arrive aux niveau du pont, l'homme qui garde l'entrée celui ci te regarde d'un air un peut amusé par ta carrure, en arrivant vers les personnes notant des choses et autres on lever la tète

- Ha ! ce n'est pas trop tôt enfin un aventurier !, vous venez bien pour le poste de protecteur ? déjà quelques personnes sont arrivé mais nous avons encore de la place ! donnez moi votre nom que je vous enregistre dans ce merveilleux navire, si vous voulez les autres aventuriers sont réunit a l'avant.

  Zorgune : En arrivant au pont le garde vous regarde d'un air étrange, et un peut désorienté ne sachant pas si il devrais vous empêcher de monter ou vous laisser passé, en arrivant vers les hommes ceux ci en vous regardant se posèrent quelques questions intérieures.

- Bonsoir Madame et Messieurs ?... vous venez pour ?....

  Assiah : Lors de ta montée le garde a un regard assez pervers sur ton personnage, au moment ou il ce rend compte de ce qu'il fait il ce met a rougir et vite ce décalé, en arrivant vers les hommes ceux ci quand ils relevèrent la tête se posait tout autant de question que l'aventurier précédant, mais après un autre regard il commença a parler.

- Vous venez pour le poste ?... 

  Portheus : Quand tu arrive le garde te laisse passé sans problème, quand tu arrive vers les autres hommes ce si ont un grand sourire.

- Bonjour aventurier ! vous venez pour le poste de protecteur ? si c'est le cas vous pouvez me donner votre nom que je puisse vous enregistrer.

  Aer : en arrivant sur le pont le garde fait un sacré bond et un pas de coté en voyant la guerrière arrivé, en arrivant vers les hommes ceux si eu une... petite tête en te voyant.

- Bonsoir madame, c'est pour le poste ?
Le navire

Le pont du navire est aménagée avec plusieurs cabines qui font tout le long, celle ci sont fermé pour le moment, vers l’arrière du navire juste a coté des hommes en train d'enregistrer les aventuriers ce trouve la porte amenant aux étages inférieurs du navire ainsi que de la zone réservée aux grandes personnes politique, celle ci même tout droit a une grande pièce richement décoré avec beaucoup de sièges, tout les autres portes sont gardé par des marins de forte carrure.
avatar
vernillet
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

http://www.BlueBoxCraft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Zorgune le Lun 13 Juil - 14:41

La similiraste cacha au mieux son irritation, la transformant en un sinistre sourire qui correspondait à peu de chose près à celui qu'aurait eut un chat face à un petit canari perdu.

Nasthalia était située en face des hommes, droite comme un I. A sa gauche, Anthelme restait silencieux, et à sa droite, Opale observait furtivement les membres d’équipages, semblant se préparer au pire. Faisant bruyamment claque les talons de ses bottes sur le sol dans ce qui devait correspondre à un salut militaire, l'officière s'orienta légèrement vers la gauche pour que les recruteurs puissent voir son bras droit, entouré par un brassard bleu marqué du drapeau de l'Empire et signalant à quiconque ne vivait pas en rase-campagne qu'elle avait une petite expérience en matière de meurtre brutal... De combat, pardon.

-N'est-ce pourtant pas évident ?

Elle répondait à la question qu'on lui avait posé, et elle y répondait sèchement. Elle était froide comme la banquise, hautaine comme une noblionne parvenue et de toute évidence un peu fâchée. Pourtant, sa beauté ingénue lui donnait une certaine sympathie. Finalement, comme non, ce n'était pas vraiment évident, et qu'on pouvait manifestement croire à un contrôle inopiné de la cargaison par un groupe de gardiens de l'ordre impériaux perdus en territoire humain, la similiraste se permit d'expliciter les raisons de sa présence ici, le tout non sans hausser un sourcil dans le plus beau des mépris.

-Vous cherchez des hommes d'armes pour vous défendre, lâcha-elle en rehaussant ses lunettes. Mes chers compagnons et moi-mêmes sommes pour ainsi dire... Qualifiés. Opale, je vous en prie...

Désormais elle ne souriait plus. Croisant les bras d'un air ennuyée, elle fit silence et laissa à sa jeune aide de camp rousse l'honneur de continuer. Cette dernière s’exécuta non sans une petite révérence servile.

-Madame Dostoïevesk a une expérience dans l'armée impériale et a un certain vécu dans la Marine, le seigneur Anthelme, continua-elle en pointant l'intéressé, est un prête, sa magie en fait un auxiliaire très efficace. Finalement, considérez-moi comme une sœur de lame, une bretteuse, si vous préférez. Vous trouverez peu d'être aussi qualifiés que nous pour ôter la vie, charcuter, disperser, tuer et bannir du club très privés des vivants toutes sortes de créatures, de pirates, de fonctionnaires, de beau parents ou de héros pleinement accrédités.

Opale lança un bref regard à Nasthalia et cette dernière eut un sourire en coin. De son côté, le prêtre ne disait rien, fixant d'un œil profondément désintéressé ceux qui se trouvaient en face de lui. Contrairement à l'officière, il n'était pas raciste, et contrairement à Opale il n'était pas servile, mais il n'avait pas pour autant envie de parler. C'était principalement un être de silence et d'efficacité discrète.
avatar
Zorgune
Héros


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par démons le Lun 13 Juil - 20:57

Ifrit était impressioner par le travail réaliser sur ce bâtiment. Il nota en montant a bord, que le marrin le regardait d'un air amuser, il n'en eut cure,ce pauvre stégobulle mourrait très rapidement de toute manière, que ce soit aux bras d'une putain, ou par une lame, son espérance de vie venait grandement de diminuer.
Il entendit ensuite une personne, cette dernière lui parlait d'un post de protecteur, de personnes engagées, et il lui demandait son nom
Je me nomme Ifrit, je suis bretteur,mercenaire et forgeron. Si vous voulez en savoir plus sur moi, il faudra le découvrir.
Après cela il posa son sac sur les planches du navire, et attendit une quelconque réponse
Mais si il vous faut une démonstrations de mes talents, je veux bien vous montrer sur ce singe qui sert de garde a ce bâtiment.
Il sortit alors ses deux sabres du sac et les dégainna, se délectant par la même occasion du bruit que ce geste annodin produisait. Des braises rouges commencèrent a s'allumer dans ses pupilles, mais il gardait un control total.
avatar
démons
En apprentissage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Portheus le Mar 14 Juil - 15:44

GraieRoc monta sur le pont, confiant. Il ne comptait plus le nombre de fois où il avait pris contact avec un employeur. Par habitude, il inspecta d’un coup d’œil le pont et l’équipage.
Comme il s’y attendait, l’équipage semblait costauds, et à l’aise sur le navire. Pas des enfants de chœur, mais fiables en cas de problème.
 
Il s’avança tout sourire vers le recruteur, et serra sa main vigoureusement. Très important de faire bonne impression au premier contact.

Avant toute signature, GraieRoc discuta avec un marin. Il en profita pour demander qui était le capitaine, afin de voir de quel bois était fait le maitre du navire. Comme à chaque escorte, terrestre ou marine, il savait que les employeurs minimiser les dangers, afin de ne pas offrir une solde importante. Il tenta donc de se renseigner sur les détails de la mission, pour négocier son revenu par la suite. Enfin, en attendant que le recruteur l’appel, il se met dans un coin à aiguiser sa lame d’un air distrait, se disant qu’en matière d’émissaire diplomatique il poussait peut être un peu…Après tout, partir peut être au bout du monde, c’était un peu trop !
Il haussa les épaules, et repris son aiguisage.
avatar
Portheus
Nouvel arrivant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Assiah le Mar 14 Juil - 22:42

La passerelle fut franchie en quelques secondes et la jeune femme s'étonna de ne pas encore avoir été abordée. Un coup d'oeil circulaire lui apprit qu'elle était devenue le centre d'intérêt des matelots et plus spécifiquement du cerbère qui devait être le portier. Assiah attendit patiemment que le colosse ait fini la contemplation de sa personne. Elle croisa les bras et le fixa sans éprouver la moindre gêne jusqu'à ce qu'il revienne à la réalité du moment et daigne enfin l'aborder. Aux regards qu'ils se lançaient les uns les autres, il était clair que les membres de l'équipage se demandaient ce qu'une femme comme elle faisait sur leur navire. 

En parlant d'un navire, maintenant qu'elle était dessus, il lui semblait nettement moins majestueux. Il y avait un "je ne sais quoi" de dérangeant sur ce rafiot. Les bâches tendues qui gardaient quelque traquenard des regards inquisiteurs, ou encore les recoins qui semblaient avoir été délaissés par un torchon ou une brosse. La guerrière ne fit plus attention à ces menus détails et focalisa celle-ci sur l'homme au physique impressionnant qui attendait sa réponse. 

La guerrière salua d'un mouvement de tête un sourire de convenance plaqué sur son visage d'ange. Elle avait laissé ses cheveux voler au vent n'était-ce que deux petites tresses qui empêchaient ses mèches de voler dans ses yeux. Ses épées dans le dos, elle portait également une dague au côté. Elle répondit au garde d'un ton plein d'entrain et de sous-entendu.

Bien le bonjour, attention! Pas de qui proquo entre nous, on parle bien de votre demande d'escorter le navire et l'équipage par des guerriers expérimentés? Alors je serai votre homme si je puis dire... Chantelame pour vous servir...

Elle se fendit d'une petite courbette et son sourire s'élargit encore dévoilant ses dents blanches comme les perles d'un collier. L'amazone aimait manier l'humour. Certes le sien n'était pas toujours des plus appropriés ni même vraiment drôle mais il l'amusait et c'était bien le plus important à ses yeux. A chacun la liberté d'y réagir comme bon lui semblait. 

D'un coup d'oeil circulaire, la jeune femme essaya de repérer l'un ou l'autre des aventuriers qui seraient bientôt ses compagnons de route. Il n'était pas vraiment difficile de différencier les marins des guerriers ici et la petite inspection ne lui prit que quelques secondes. Elle crut donc avoir repéré les quelques fous qui, comme elle, s'étaient lancé dans l'aventure.
avatar
Assiah
Apprentissage terminé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Portheus le Mer 15 Juil - 13:20

Suite à l'arrivée envoûtante et au regard circulaire d'Assiah, GraieRoc la couva du regard, lui fit un grand sourire et un signe de main. Puis il reprit l'aiguisage.

"Et bien, même si ça n'est pas une aventure dangereuse...elle en sera au moins plaisante pour le regard !"
avatar
Portheus
Nouvel arrivant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par vernillet le Jeu 23 Juil - 19:23

Du a Slayer qui répond... pas on va mettre une chose en place, entre chaque réponse une attente de 2 jour max au quel cas c'est au joueur suivant de rep, pour ceux qui doivent s'éclipser un moment ce qui est compréhensible, prévenez de votre absence sur le poste de recrutement.

Ordre d'arrivée dans le navire : Démons, Zorgune, Portheus, Assiah et Slayer

Démons : L'homme qui s'occupe des entrée du navire nota ton nom dans son carnet, tu a pus voir que 3 autres aventuriers son venus avant toi. Quand tu dégaine tes armes les deux autres marins se lève brusquement.

- Vous aurez tout le temps de nous prouver sa sur le terrain alors ranger ses armes ou c'est par dessus bord ! maintenant que vous êtes enregistré évitez ce genre de choses, allez voir les autres sur le devant du navire.

Zorgune : Les hommes sont impressionné par la prestation de tes protagonistes et en même tant intrigué, a leur regard il ne savait pas trop si ils devait faire confiance a une race qu'il n'avais jamais vus auparavant mais après quelques secondes il les regarda et vous souhaita la bienvenue a bord en prenant chacun de vos noms sur le carnet, Nasthalia remarque le nom de Iffrit juste avant son nom.

- Les autres aventuriers sont a l'avant du navire a moins que vous vouliez déposer vos affaires dans les cabines?

Portheus : En demandant des information aux marins sur le capitaine, celui ci s'appel Beoleron et qu'il avait servit a une expédition a grande échelle contre une nouvelle vague de piraterie. Quand aux détails de la missions tu n'en apprend pas vraiment plus que ce qu'il y avait dans l'affiche. en abordant l'homme des inscriptions celui ci te demande ton nom voir prénom aussi, il ne te propose pas de document a signé, de plus si choisit d'aborder le revenus celui ci te dit que il y auras de quoi t'acheter une maison raisonnable, les propriétaires ont les poches biens remplies.

Assiah : Tu arrive peut de temps après Portheus, les hommes ce regarde et commence a douter de l'issue du voyage, après quelques secondes ceux si te dise que tu est donc la bienvenue a bord en tant que aventurier, ils notes ton nom dans leur  carnet, tu peut voir juste avant toi le nom de Portheus qui justement te fait de l’œil derrière toi.

Slayer : Bon en vue d'une non réponse si tu est encore de la partie tu peut faire partie des aventuriers monté avant Démons.

Démons et Zorgune vous êtes arrivés a peut près ensembles ainsi que Assiah et Portheus, je vous laisses donc quelques postes pour enrichir la connaissance de vos personnages, au passage toutes les portes du navires sont pour le moment gardée et plus précisément celle qui même a un accès direct aux fournitures, les seuls endroit sont : le pont qui est très très grand et assez large ainsi que la salle d’accueil aux grandes personnes.
avatar
vernillet
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

http://www.BlueBoxCraft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Zorgune le Jeu 23 Juil - 19:41

-Déposer mes affaires ...?

Nasthalia leva un sourcil et se retourna vers ses deux comparses. Son méprit se métamorphosa en un air satisfait tandis qu'elle demanda au prêtre et à sa servante de partir déposer le matériel du groupe dans sa cabine en langue impériale. Lorsqu'elle eut finit, elle salua froidement les recruteurs et s'écarta, approchant de sa démarche féline les aventuriers déjà à bord. Un pied devant l'autre. Elle se stoppa à bonne distance, jaugeant les mercenaires un à un, neutre. Soudainement, son regard se stoppa sur Ifrit.

Cet humain était ridiculement jeune. Il n'avait manifestement pas l'âge pour être ici.

Quoi-que, elle avait bien prit la mer à 20 ans.

Ceci dit elle était une similiraste, fille de militaires et certainement pas une... Une... Une sorte de vagabond humain répugnant.

Elle eut une mimique dégoutée et détourna le regard. Hmph, ce voyage allait être très, très, très intéressant. Ce fut tout du moins ce que pensa Nasthalia en approchant du bastingage du bateau d'un pas mécanique, cette changement de pas allait de paire avec un changement d'humeur. Croisant les bras sur le bois et observant les flots de l'océan, elle arbora un sourire pensif, rare et presque égaré sur le visage polaire de la militaire: Elle adorait la mer.

Elle avait passée une partie de sa vie sur des navires, et elle avait développée un relation presque fusionnelle avec le bois, les cordes et les vagues. Cette vision la détendait et lui faisait oublier un court instant sa situation d'exilée.

-Scheïtchen...

Une fois de plus, elle avait jurée en similiraste.
avatar
Zorgune
Héros


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par démons le Jeu 23 Juil - 20:31

Ifrit rangeai ses sabres lorsque les trois compères étaient arrivés. Il rangea son paquetage dans son et se relava. Ses cheveux d'un bleu aussi pur que le diamant était a présent visible par Nasthalia et tous ceux qui n'avait pas encore remarqué la particularité qui émanait de cet individu.

Après avoir nonchalement poser son sac sur son épaule il alla au bastingage, il s'y accouda et souria paisiblement. Ce bateau allait être une source d'amusement pour le jeune assassin.
Il tourna la tête et vit Nasthalia dans une position similaire a la sienne, et elle souriait elle aussi. Elle qui avait paru si dure et si froide tout à l'heure.
Il retourna a son observation de l'horizon... Et il passa comme cela son temps jusqu'à ce que de nouveaux aventurier, un homme appelé Prothéus pu Porthéus, il n'avait pas très bien comprit. Ensuite une dame, Assiah, elle était très belle, que venait faire une femme aussi belle sur un navire tel que celui ci. Peut être était-ce celà son travail, protéger cette dame... N'ayant lu aucune affiche, et n'ayant entendu aucun ragots, il ne connaissait ni le travail, ni la somme qui lui serait du.
avatar
démons
En apprentissage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Portheus le Ven 24 Juil - 11:18

GraieRoc s'approcha de la rambarde, et regarda du coté de la ville. Il se dit, un peu triste, que ce sera la dernière fois qu'il verra de la pierre avant un moment... Puis il se secoua énergiquement.

Il demanda en quoi il pouvait être utile auprès d'un marin. 
Il en profita pour essayer de trouver un cache oeil. Cela lui sera utile si jamais il devait entrer ou sortir de la cale en vitesse, afin de s'habituer quasi instantanément au changement de luminosité et ne pas etre désorienté. 
Il vérifia également, de son regard militaire: 
- les différents postes de combat pouvant lui donner un ascendant stratégique en cas de duel (escalier, mât, autre) 
- le type d'armement qu'avait le bateau : catapulte ? balise ? Canon ? 
Enfin, il se demanda quels étaient les personnalités politiques transportés et si il y avait un magicien au sein de l'équipage. Il s’apprêta à mener une enquête, mais se dit qu'avec ses nouveaux compagnons à coté, l'air serait saturé de magie. 
Puis surpris de ne pas y avoir pensé plus tot, il demanda si il y avait un chirurgien/medecin à bord, et comment il s’appelait.

Quite à affronter la Mer, ses pirates et ses monstres, autant être le mieux préparé possible !
avatar
Portheus
Nouvel arrivant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Assiah le Sam 1 Aoû - 18:16

Il s'en était fallu de peu, heureusement qu'elle avait sur elle une recommandation pour ce boulot sinon elle était sûre que son physique trompeur lui aurait valu de devoir faire ses preuves en tirant son épée et en demandant un duel pour prouver son aptitude à combattre. Amusée par les doutes qu'elle percevait sans peine parmi les matelots mais aussi parmi les aventuriers qui l'accompagneraient, la jeune femme arbora un petit sourire narquois. 

Une fois à bord, le navire lui sembla moins pompeux, plus poussiéreux. la guerrière notait ses détails sans vraiment y faire attention. Une seconde nature difficile à faire taire. Tout était vieillot, rouillé. C'était un miracle que le bateau soit encore à flots et surtout qu'il présente si bien. Son instinct lui conseilla de rester sur ses gardes. Qui sait où elle avait encore été se fourrer. Sans montrer son inquiétude, la jeune femme décida de focaliser son attention sur autre chose. 

Elle dévisagea ouvertement ceux qui allaient être ses compagnons d'aventure... ou d'infortune allez savoir. Il y avait là le jeune homme aux cheveux étranges qui semblait tout droit sorti d'une campagne profonde et lointaine, une jeune femme qui avait fière allure. Comme elle lui tournait le dos, elle ne pouvait voir son visage. Assiah aimait regarder les yeux des gens. Elle les dévisageait parfois à la limite de la grossièreté essayant de deviner leur pensée, leurs aspirations et si elle pouvait leur faire confiance. Après tout ne disait-on pas que les yeux reflétaient l'âme?

De sa démarche de fauve, la belle amazone se dirigea nonchalamment vers le dernier aventurier; celui qui l'avait accueillie d'un petit signe. Souriante, elle lui tendit un main et se présenta sans fioritures ni long discours. 

Je suis Assiah mais on me connaît plus souvent sous le nom de Chantelame. Vous êtes aussi là pour l'annonce? 

Son regard doré plongea dans celui de l'homme qu'elle avait ainsi apostrophé, inquisiteur. La tête légèrement penchée sur la gauche, elle sondait son vis à vis comme si elle voulait lire au plus profond de son âme.
avatar
Assiah
Apprentissage terminé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par vernillet le Lun 3 Aoû - 17:45

Portheus voila ce que tu vois, deux grands escalier menant a la plateforme au dessus de la cabine, les portes on l'air superbe mas en même temps un peut fragile, le pont est entièrement dégagé, seul les trois grand piliers qui tienne les voiles pose obstacle, au niveau armement tu ne vois pas grand chose sur le pont mais en montant tu a pus voir plein d’ouverture qui semble être fait pour mettre des sortes de canons.

Les hommes sur le navire firent le compte et décidée de mettre les voiles.

- Mesdames et messieurs c'est le dernier moment avant de le regretter.

Il attendit quelques minutes et fit signes aux marins de commencer a lever l'encre, les voiles tombairents et le navire partit tout doucement vers de nouvelles aventures.

Vous pouvez donc faire connaissances avec vos personnages, la première journée ce passe sans encombre et vous pouvez visiter le navire, une fois fait quand tout le monde sera couché ou a décider que c'était bon nous passerons a la seconde journée.
avatar
vernillet
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

http://www.BlueBoxCraft.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par démons le Mar 4 Aoû - 14:15

Ifrit se sentait bien sur ce navire, il décida de faire connaissance avec son environnement si jamais il devait combattre. Un espace dégagé, des cordes, les mâts... Cela lui offrait des possibilités assez avantageuse dans un combat, même en infériorité numérique. Il décida d'étudier et de faire connaissance avec ses compagnons d'infortunes, il marcha vers l'homme et la jeune et belle fille.
Bonjour a vous, je suis Ifrit Vaellys, forgeron et manieur d'armes
Il les avaient apostrophé comme ça, interrompant leur bataille de regard.
Avez vous une idée du travail que nous allons devoir effectuer, parce que je dois vous avouez que moi non.
En effet cette question parraissait idiote, mais il n'avait pas la moindre idée du travail pour lequel il serait payé.
avatar
démons
En apprentissage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Portheus le Mar 4 Aoû - 16:38

Graieroc plongea son regard dans les yeux dorés de la jeune femme et s'y perdit quelques instants. Il se ressaisit quand elle s'approcha en lui tendant la main.

Il lui serra la main.
"Et en plus, elle a la peau douce !"

Cependant, il senti la force et les cales des manieurs d'armes. Il eut donc confirmation que ce n'était pas juste une jolie civile, mais bien une dangereuse guerrière. Il sourit donc encore plus.

GraieRoc, enchanté maitre Chantelame ! Content de vous avoir à mes côtés pour l'aventure ! J'espere que vous n'avez pas le mal de mer !

Désirant faire connaissance, le Ranog fut interrompu par le jeune IFrit.

Bonjour l'ami ! GraieRoc, aventurier mercenaire et également marin à ses heures perdues ! Alors vous etes forgeron ? On va pouvoir parler ferronnerie durant le voyage ! Sinon pour la mission, c'est escorter le navire et son contenu jusqu’à destination et le protéger contre les pirates, les monstres marins et autres joyeusetés de l'océan ! Bon, y a d'autres gens assez fous pour l'aventure qui sont montés ?
Il fit le tour du navire avec le regard.


Dernière édition par Portheus le Jeu 6 Aoû - 21:14, édité 1 fois
avatar
Portheus
Nouvel arrivant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Zorgune le Mar 4 Aoû - 18:34

Et son regard croisa alors celui de Nasthalia, qui était pour le moins glaçant. Elle était entourée des deux similirastes qui étaient montés avec elle mais fit en sorte de congédier le prêtre repenteur d'un geste agacé, ne conservant à ses côtés que la silencieuse sœur de lame dans sa robe caparaçonnée.

Manifestement irritée par ce court contact visuel, l'officière se détacha brièvement de son air neutre, pinçant ses lèvres et soutenant le regard de l'humain avec un air de défit. Soudainement sa servante, qui faisait une tête de moins qu'elle, se dressa un peu et lui chuchota quelque-chose à l'oreille. Il se déroula ensuite une poignée de secondes durant lesquelles la militaire sembla réfléchir, et soudainement, une main dans le dos, l'autre battant au rythme mécanique de ses pas, elle rejoignit le petit groupe de mercenaire. Une fois à distance raisonnable, elle porta une main à sa casquette en signe de salut et fit mine d'être aimable, comme ça, pour voir.

-Nasthalia Dostoïevesk, commença-elle d'une voix teintée de snobisme qui laissait deviner un certain ennui. Ex-officière de la marine impériale similiraste et commissaire politique. Comme vous pouvez vous en douter, je suis aussi présente pour protéger ce navire des aléas hostiles propres aux voyages.

Elle ne prit pas la peine de présenter sa servante, principalement parce qu'elle ne considérait par qu'une servante mérite une présentation. Même dans le cas d'une servante d’exception dans le genre d'Opale. Opale, justement, ne s'en vexa pas, elle partageait l'avis de sa maîtresse sur les serviteurs et n'avait de toute façon pas prévu de parler. Oh, certes elle adorait parler. C'était une passion chez elle, mais dans les faits, elle avait un rôle à tenir, le rôle de celle qui obéit et se tait, et de fait, elle obéissait et se taisait.

Ainsi, la rouquine, située un peu derrière l’officière, se contenta de lever l'avant bras et d'agiter doucement la main en signe de salut, avant de retourner à sa posture droite, mains jointes.
avatar
Zorgune
Héros


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Assiah le Mar 4 Aoû - 21:46

Il y avait une force tranquille dans le regard de l'homme, paradoxalement, ses yeux ne cessaient de bouger, à l'affût de chaque détails, comme s'il redoutait constamment une attaque. En tout cas il avait l'air très professionnel et son attitude plût à la belle guerrière. Elle n'eut pas le loisir de répondre plus avant au badinage de l'homme. Un autre des aventuriers se présenta à eux. Direct, il parla sans détours et sans attendre. Un peu outrée par l'impolitesse du jeune homme, Assiah excusa bien vite cet égard devant son naturel. Aussi l'accueillit-elle avec un sourire, toujours intriguée par la couleur de ses cheveux bleutés. 

Bonjour à toi Ifrit, hum j'avoue savoir manier l'épée mais pour ce qui est de façonner une lame je suis une vraie novice. Je serais ravie d'en apprendre un peu plus sur le sujet auprès de vous les garçons.

Puis la jolie blonde haussa les épaules et poursuivit affichant un air détaché.

Le travail habituel quoi, garde du corps d'un quelconque noble ou objet de valeur. Moi, tant que la paie est bonne... le reste ne me regarde pas.

Deux autres personnes entrèrent alors dans le cercle qu'ils avaient tous trois formé. C'était la femme qu'Assiah n'avait pu voir que de dos en entrant sur le bateau quelques instants plus tôt. Elle admira sa démarche forte, sûre d'elle. Par contre son air supérieur lui déplut souverainement. Visiblement, elle ferait donc partie de ces collègues de travail. La belle guerrière décida donc de garder ses griefs pour elle et de travailler intelligemment, dans un relatif esprit d'équipe. Elle se contenta donc de lui rendre son salut par un bonjour poli. L'amazone brûlait de lui demander pourquoi EX officière mais elle craignait de n'entrer dans un sujet délicat.

Bonjour Ex officière Dostoïevesk. Ravie de pouvoir compter parmi nous une personne qui semble déjà avoir quelqu'expérience des batailles navales. 

Assiah se demandait comment elle allait pouvoir retenir un nom qu'elle trouvait pas très facile à prononcer. Par contre, elle eut un signe de la main et un sourire pour la jeune femme qui accompagnait la forte tête. 

Puisqu'il semblerait qu'on est tous présents, il faut peut-être qu'on s'organise non? Des tours de garde? Des rondes? Ou on attend que le danger se pointe et on réagit en fonction? Quelles sont vos armes de prédilections? 

Toutes ces questions se bousculaient dans la tête de la guerrière qui les éructait les unes après les autres sans qu'il y ait vraiment de suite logique dans son raisonnement.
avatar
Assiah
Apprentissage terminé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par démons le Jeu 6 Aoû - 14:45

Après avoir fait connaissance avec les compères, une équipe de deux personne firent leures entrées. Ifrit connaissais a présent les voyageurs qui allaient l'accompagné, et l'objectif de la mission. Il devait a présent revetir une tenue plus adapté a cet exercice.
Je suis désolé de vous laisser, j'ai une dernière chose a voir.
Il prit congé, et se dirigea vers une des portes qui menaient a la cale.
Après être entré il vérifia que personne n'était présent. Après les véréfication d'usage il posa son sac, sortit ses lames, son arc et son carquoi, il se dévetit de ses vêtements de ville, il sortit ses affaire de combat, il enfila son armure complete.
Bon... Voilà une chose de faite
Il s'équipa de ses armes... Et... Fallait-il qu'il enfile son masque. Ses accolytes avaient vu son visage, mais il le mit et rabattit son capuchon sur sa tête.
C'est parti, il me prendront peut être moins pour un novice
Après que cela fût fait, il rangea ses affaires et remonta sur le pont. Il sortit donc et réaparut sur le pont.
avatar
démons
En apprentissage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Portheus le Jeu 6 Aoû - 16:29

GraieRoc regarda les deux personnes s'approcher. Démarche militaire, quelque peu dédaigneuse, très cul serré... Il en avait vu plusieurs dans son passé des gens pareils. Il haussa philosophiquement les épaules " Bah, on ne peut pas se faire des amis partout ! Tant qu'on travaille dans le même sens, cela suffira".

Il reporta son attention sur Chantelame. Il apprécia cette prise d’initiative.

Je serai galant, choisissez votre tour mesdames, je prendrais le restant. Cependant, je serai d'avis de mêler un officier du navire ou même le capitaine à notre discussion. Au moins pour savoir quelle partie dépends de notre responsabilité et de celle de l'équipage. Je doute qu'il apprécie que nous inspections sa chambre ou la salle des vivres !
Concernant ma formation, je maîtrise les armes blanches standards ainsi que les boucliers... il tapota amoureusement le sien, le regard triste...Je sais également tirer à l'arc, mais suis mauvais tireur !
J'ai également ...participé au commandement d'une armée ... "il fit un signe de tête de connivence à Nasthalia."

Graieroc regarda Ifrit partir avec curiosité ...Puis se recentra sur le groupe.
avatar
Portheus
Nouvel arrivant


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Assiah le Dim 16 Aoû - 20:36

Il y avait quelque chose, une électricité dans l'air que la jeune femme ressentait, un peu comme un avertissement latent. Un frisson la parcourut comme elle se sentait gagnée par l'excitation. L'aventure commençait et avec elle son lot d'adrénaline. La guerrière aimait ces instants qui précèdent la bataille, quand on sait qu'il va se passer quelque chose mais qu'on ne peut encore définir quoi. 

D'un signe de tête la belle marqua son accord avec la remarque pleine de bon sens du dénommé Porthéus, il est vrai que le navire ne leur appartenait nullement et qu'il serait malvenu qu'ils se conduisent ici comme s'ils étaient les seuls maîtres à bord. Son regard fit un tour à la ronde tentant de repérer le capitaine de leur embarcation pour l'inviter d'un geste à venir s'installer dans leur cercle. 

Hé bien nous serons donc complémentaires il me semble, je suis bonne tireuse, excellente avec mes lames à la main mais je ne pourrais utiliser un bouclier. 

Son style de combat n'était en effet pas très compatible avec l'utilisation d'un bouclier. La belle amazone misant tout sur la rapidité et la fluidité de ses mouvements, un bouclier ne pourrait que l'alourdir. Dans le même esprit, la jeune femme ne portait pas non plus d'armure lourde et se contentait de protéger les endroits indispensables d'un cuir léger mais résistant. De toute façon, elle faisait toute confiance à sa vitesse d'exécution...

L'étrange jeune homme à la chevelure bleutée prit congé et Assiah le suivit un moment de son regard curieux. Elle avait hâte de voir de quoi il était réellement capable. 

Je prendrai les heures où la lune est la plus haute dans le ciel si ça va au reste du groupe. Il vaut mieux que nous soyons deux ou trois d'ailleurs donc... qui m'aime me suive...

Et elle eut un charmant sourire à la fois innocent et mutin tandis que ses yeux flamboyaient lui donnant un air malicieux.
avatar
Assiah
Apprentissage terminé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le phare des orages, les navires de la mer des cieux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum