Jeu de Rôles Libre
Bonjour !
Tu viens d'atterrir sur le forum du Jeu de Rôles Libre.
Ici, tu trouveras un jeu par écrit fonctionnant un système libre, intuitif et réellement amusant.
Viens vite découvrir tout ce que nous proposons sur ce lien !

Voyage vers la cité des cauchemards.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Sam 18 Juin - 19:17

Clantor...
Clantor était une belle ville, magnifique, gigantesque. La capitale. C'était un endroit prospère et agréable, ou il y fait bon vivre. C'est également, en Zaerod, un des endroits les plus mouvementés du pays, nuls n'oublient les vols, meurtres, combats d'arène ou de rue dévastateurs qui ont lieu ici. On pourrait se dire que ce qui attire les gens attirent aussi les individus exceptionnels, car tous sont déjà passé a Gloria, pauvre ou riche, banal mercenaire ou dieu tout puissant. Aujourd'hui encore, le capitaine de la garde de la ville, Karl Siegmeyer, était sortit au marché, dans le but de peut-être profiter de la journée, qu'il espéra d'ailleurs tranquille, et alors qu'il était en train de déjeuner avec une jeune vagabonde, il fut témoins de la réunion de deux démons majeurs en plein milieu de sa ville. Chacun des sombres êtres révéla et suscita la force de l'autre, au point de détruire le bâtiment et provoquer la mort de nombreux habitants et gardes de la cité. De loin, alors que la garde de la ville s'agitait dans tout les sens a leur poursuite. Telle une meute de chiens enragés, on pouvait apercevoir une ombre planer au-dessus de la ville, vaguement humanoïde, échappant maintenant aux tirs des archers, l'ombre noire s'éleva au-dessus des remparts et des fermes alentours pour s'enfoncer dans les plaines alentours, en direction de lointaines montagnes.

Trey perdait patience, Aexon ne lui avait volontairement pas laissé au moins la vue sur le monde extérieur.. suspendus a ces maudites chaînes... Il avait regagné ses forces, il se sentait capable de s'en libérer, et il en mourrait maintenant d'envie. Pour quelle raison ne le ferait-il pas ? Pour mourir ? Bah qu'importe finalement.. Il avait marché, peut être qu'Aexon avait simplement fait un carnage avec son petit tour de passe passe.

Un doute effroyable, intolérable.

Lorsque Trey réalisa que cette hypothèse avait toutes ses chances de se vérifier, il écarquilla les yeux, et donna un violent coup en avant, pour détruire ses chaînes. Il observa le fer prendre une couleur marron, se cribler de tâche obscure tandis que la matière s'évaporait. Les chaînes rouillaient sous la pression de son esprit, et partirent en poussière. Défait de ses liens, Trey tomba dans une flaque d'eau noire, il y eu un petit son de goutte d'eau, puis il courra en avant, tête baissée en direction d'une lointaine source de lumière.

-Pas maintenant..

Il ne l'écoutait pas, ce n'était plus la peine, s'il s'était fait berner il ne serait jamais temps de toute façon. Et sinon peut être que sa mort serait prochaine, mais il était sûr de ne pas faire plus de victimes.

-PAS MAINTENANT !

Des flaques d'eau noires surgirent toiles obscures et tentacules noires qui lui barraient la route vers la lumière. Mais il s'en fichait, il n'avait qu'a courir au travers, le rituel faisait effet, Aexon pouvait faire tout ce qu'il voulait pour garder le contrôle, il était trop tard, le serment qu'il avait tenu l'obligeait a céder, et l'eau s'évaporait, en même temps que les abominations qu'elle formait pour entraver la progression de Trey, toujours plus proche de la lumière. Il courut le plus vite qu'il put, puis leva sa main en avant, toucha du bout des doigt une poignée de porte entièrement faite d'une lumière radieuse, il l'ouvrit et s'y précipita, ignorant les quelques filaments noirs qui tentaient de le garder prisonnier malgré sa détermination. Et claqua la porte derrière lui.

Puis il ouvrit les yeux. Il eu du mal a réaliser ce qu'il se passait, en fait il ne comprit rien du tout. Tout en face de lui était vert, qu'était-ce donc ? Il y avait de la vitesse, le vert bougeait vite, puis il comprit que c'était parce que lui bougeait vite, et que le vert, c'était le sol... BON DIEU ! Il en était si loin ! Comment avait-il put sauter jusque là ?! Il était largement au-dessus des arbres... Alors il regarda ce qu'étais devenus son corps pendant son "absence". Il était recouvert de plaque métalliques noires, et des ailes de chauves souris sortaient de ses omoplates pour s'étendre de chaque cotés de son corps. Il remarqua un poids lourd sur sa tête. Il tenta de toucher son heaume pour comprendre ce qui le déséquilibrait ainsi, mais il ne pouvait bouger ses bras, il y avait également un lourd poids entre eux. Il baissa les yeux, et vit qu'il transportait une jeune femme rousse, éclatante, resplendissante, dont la peau pâle rappelait l'hiver et les cheveux écarlate l'automne. Il essaya de se souvenir ou il l'avait vu mais cela ne lui revenait pas. Aexon lui avait encore jouer un tour ? Pourquoi n'arrivait-il pas a se souvenir ? Il crut l'avoir vu alors qu'elle s'était blessée a l'épaule... Il examina la jeune femme et ne vit aucune blessure, quelque chose l'avait guérie, était-ce lui ? Ou elle même ? Si Aexon avait choisit de l'embarquer, c'était soit pour mieux la dévorer, soit parce qu'elle l’intéressait pour d'autres raisons mystérieuses.. Elles ne le seront pas longtemps cependant, car sa mémoire finirait par revenir rapidement, il avait déjà vécu cela.

Le deuxième élément imprévus était le fait qu'il volait, qu'il volait mal. En fait il chutait : ses ailes s'étaient effritées et la membrane organique se dissipait : il se rapprochait très rapidement du sol. Trey commença a paniquer, il plaqua la jeune femme contre son torse, l'armure lui donnant une taille plus importante, cela lui permettait ce genre de manipulation car il était bien plus grand que sa passagère. Puis il se retourna rapidement sur le dos pour attendre le choc et l'encaisser du mieux qu'il pouvait.

Boum.

Malgré la majeure absorption de l'impact par l'armure d'Aexon, Trey sentit une douleur fulgurante lui parcourir le dos. Ils avaient eu sans doutes trop de vitesse. Le bon point cependant, il n'avait pas du trop esquinter la demoiselle. Mais l'armure s'était brisée sous le choc, ainsi que son propre squelette, de multiples fractures et écorchures lui fient grincer les dents, il allait falloir qu'il patiente pendant quelques minutes avant de pouvoir se lever. Il posa sa tête contre la terre, il n'avait aucune idée d’où il avait atterrit, il ne pouvait que fixer le ciel qui se voilait. Il toussota et cracha un peu de sang, un sang bien plus sombre que la moyenne, mais du sang quand même.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Sam 18 Juin - 21:19

Garami et Aexon, contrôlant le corps de Trey, avait pris la fuite de Clantor en volant, grâce à deux immenses ailes de chauve-souris qu’Aexon avait formé en matière noire. Tout se passa bien depuis leur vol au-dessus de la ville, mitraillés par les flèches des gardes, jusqu’à que qu’ils approchent des montagnes. Mais c’est à cet instant que Trey sembla vouloir reprendre possession de son corps, en effet, malgré le vent sifflant à ses oreilles, la jeune semi-démone entendit Aexon dire une première fois « Pas maintenant », dans un souffle, à peine audible dans l’air filant autour d’eux. Puis une seconde fois, mais cette fois, il le hurla contre le vent. Cette fois, elle comprit que cela allait mal tourner pour eux. Elle tenta vainement d’aider Aexon à garder le contrôle du corps de Trey jusqu’à ce qu’ils soient posés au sol, en se mordant la lange et en léchant les marques noires pour redonner de la force à Aexon, mais ce fut peine perdu.
 
Elle sentit leur cap chavirer et, en relevant la tête, constata que les ailes d’Aexon commençaient à se désagréger et s’effilocher jusqu’à tomber petit à petit en poussière, ce qui était du plus mauvais augure pour eux.
 
Ils planèrent encore du mieux qu’ils purent pendant encore quelques dizaines de mètres, avant que les ailes ne se désagrègent complétement et qu’ils se mettent à tomber en chute libre, tels… deux anges déchus chassés des cieux.
 
La jeune semi-démone jeta un coup d’œil vers le sol qui se rapprochait dangereusement ; bon sang, elle n’allait tout de même pas mourir comme ça ? Pas maintenant, sans avoir accompli sa vengeance sur la ville damnée où elle avait vu le jour ? Non, c’était impossible, CELA NE POUVAIT PAS ARRIVER !!
 
Alors que Trey la plaquait contre son pectoral de métal noir, totalement paniqué à l’idée de s’écraser au sol, se tournait dans les airs pour absorber le choc avec l’armure et fermait les yeux très fort, comme s’il s’apprêtait à faire ses prières, Garami senti un flot de pouvoir pur se déverser dans ses veines et trois immenses paires d’ailes de chauve-souris osseuses et dégoulinantes de sang noir sortirent de son dos dans un bruit de chair déchirée que Trey n’entendit certainement pas tant le vent sifflait de manière horrible à leur oreilles. La peau de la jeune femme devint plus pâle que jamais, une pâleur de mort, même pire que cela ; ses yeux devinrent vairons, l’un avec l’iris dorée, l’autre avec l’iris d’un bleu turquoise très vif et leur sclérotique entièrement d’un rouge sanglant, ses dents humaines devinrent crocs, sa chevelure flamboyante poussa de près d’un mètre, s’emmêla dans deux immenses cornes hérissées de piques et sembla rayonner d'une aura de flammes et des griffes poussèrent en lieu et place de ses ongles.
 
Ainsi métamorphosée, elle put ralentir quelque peu leur chute, bien que le poids de l’armure de Trey n’aidât pas dans cette tâche. Malheureusement, ils s’écrasèrent tout de même assez durement sur l’herbe d’un vert tendre. Le choc fut si rude que l’armure se brisa. Elle pensa que cela avait causé des fractures et cela lui fût confirmé quand elle vit l’homme grincer des dents sous la douleur et poser la tête par terre en attendant que ses blessures guérissent grâce au lien qu’il avait avec Aexon.
 
Garami se releva et s’écarta un peu de l’homme. Il lui faudrait attendre encore quelques heures avant de retrouver une apparence normale, elle le sentait, sans avoir besoin de le savoir. Sans doute Trey aurait-il peur d’elle quand il se relèverait et la verrait ainsi, peut-être ne la reconnaitrait-il pas, peut-être voudrait-il la tuer, mais elle lui avait quand même sauver la vie, si son instinct n’avait pas pris le dessus pour la transformer, ils se seraient retrouvés incrustés d’un bon mètre dans le sol et là, aucune chance qu’ils aient pu en réchapper.
 
La colère commença à bouillir dans ses veines mais la jeune semi-démone fit de son mieux pour la juguler, replia ses trois paires d’ailes le long de son dos, et préféra prévenir Trey :

- Je te préviens, Trey, tu vas sans doute avoir un sacré choc en me voyant, mais sache que si je n’en étais pas arrivé là, nous serions tous morts à l’heure qu’il est.

Puis elle recula encore de quelques pas et resta debout, attendant qu’il se relève lui aussi.

Garami transformée:
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Dim 19 Juin - 11:33

Quand il y pensait, le ciel était une de ces choses qu'il pouvait admirer toute la journée, quel était donc son pouvoir, le pouvoir de tel ou tel individus, face a l'immensité du ciel ? Face a la taille des lunes, des autres étoiles ? Maintenant il ne pouvait voir que ça, et bien que la méditation n'était pas des choses qui le dérangeait, une petite voix lui informait qu'il n'était pas encore en toute sécurité... c'était la rousse qui lui parlait ? Il aurait juré que sa voix avait changé...

Alors qu'une légère fumée noire s'échappait des multiples entailles du corps de Trey, qui commençaient a se refermer, lui fut pris d'une explosion de sensations : il s'agissait de celles qu'il n'avait pas vécu lorsqu'il était possédé. Et avec les sensations de mort et cruauté, venait celle de voler. De plus les souvenirs d'Aexon, qu'il sentait tenter de ralentir le processus, se mêlaient maintenant aux siens, lui permettant de retrouver la mémoire. Il voyait maintenant tout ce qu'Aexon avait vus de ses orbites creuses.. Il se voyait lui-même transpercé et faible, il voyait le vieux garde avec son espadon, et il voyait cette fille a la chevelure ardente, les yeux fous, le regard meurtrier. Et il ressentait la joie d'Aexon en la voyant, la joie de disposer d'un nouvel outil dans son arsenal d'arme de mort.

Et enfin il la vit planter ses crocs dans la chair d'un innocent, le tuant de la manière la plus barbare possible. Et il était en ce moment même avec elle... Garami Nameza la démone, au moins il avait retrouvé le sens de sa vie : exterminer le genre démoniaque.

Alors qu'il sentait ses os se ressouder, il se leva, et s'extirpa de la poussière noire qui avait été il y a peu une armure impénétrable. Pour se tenir, plié en deux car encore souffrant de quelques blessures au niveau de l'abdomen, en face d'une véritable abomination.

-C'est... c'est toi ? Garami ?


Elle avait maintenant un poil changé : sa peau était plus pâle que la neige, plusieurs paires d'ailes ( Trey n'arrivait pas a en distinguer la forme exacte et le nombre ) se cachaient dans son dos, ses cheveux se dressaient maintenant sur son crâne pareille a des flammes, ornées d'une couleur sanglante, et ses yeux.. ne laissait désormais plus place a quoi que ce soit d'humain. Elle était clairement un monstre, et le souvenir du civil tué lui rappela qu'elle en avait également tout l'esprit.

Il s'avança vers elle, le regard sombre, plein de haine.


-Tu l'a tué, massacré. Tu as pactisé avec lui... Je ne sais pas qui tu es ni d’où tu viens... mais tu vas payer ces faits de ta vie démone !

Il se fichait de ce qu'elle disait. Trey, le torse entièrement nu, exposait ses marques qui s'assombrirent a nouveau. Elles étaient redescendues au niveau de son torse, du haut de son dos, et ses deux bras, soit elles étaient encore bien présente, et vus le dernier incident, il était clair qu'elle ne régresseraient pas de sitôt. Il aurait préférer user de son sabre, mais il semblait l'avoir perdus a Clantor, aussi il allait avoir recours au démon qui lui causait tant de souffrances : De la matière noire coulait le long de son bras, et s'y accumulait pour maintenant le recouvrir d'une roche dure et lisse, de sorte a former un pic, tel un pieux a enfoncer dans le cœur d'un vampire, et il allait en faire de même pour cette femme...
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Dim 19 Juin - 16:18

Garami regarda Trey se relever. Il ne devait pas encore être tout à fait guéri de ses blessures, car il resta plié en deux encore quelques secondes. Quand il lui demanda si c’était bien elle, elle lui répondit d’une voix tout à fait humaine :

- Oui, Trey, c’est bien moi.

Puis il avança vers elle. Elle sentait sa haine envers elle sourdre par tous les pores de sa peau, tout comme le liquide noir qui transformait progressivement son bras en pieu.

L’homme était torse nu, du fait de l’armure devenue poussière après qu’elle eut été brisée par le choc occasionné par leur chute, si elle l’avait voulu, elle aurait tout à fait pu planter ses ongles dans sa poitrine et lui lacérer le torse, le déchiqueter. Elle était bien plus rapide que lui, même s’il se servait des pouvoirs que lui conférait Aexon, cela aurait été facile.

Mais elle n’en ferait rien. Au fond d’elle, la culpabilité d’avoir massacré le tenancier refaisait surface et elle ne voulait pas faire de mal à Trey.

 - Tu l’as tué, massacré. Tu as pactisé avec lui... Je ne sais pas qui tu es ni d’où tu viens... mais tu vas payer ces faits de ta vie démone ! lui crachat-il au visage.

Quand il la traita de démone, l’accusa d’avoir pactisé avec Aexon et d’avoir massacré le gérant du restaurant, une part d’elle eu mal, très mal. Car elle n’avait pas voulu cela. Elle était née ainsi, elle ne l’avait pas choisi.

Ses yeux reprirent rapidement leur teinte d’origine, comme lavés de leur souillure démoniaque, et elle versa des larmes de douleur. Pas parce qu’elle avait mal à cause d’une quelconque blessure physique, mais parce que ce que lui avait dit Trey avait meurtri son âme.

Elle se laissa tomber à genoux dans l’herbe, devant cet homme possédé par un démon et qui la haïssait autant qu’il haïssait ce démon en lui. La jeune femme releva la tête vers Trey, les larmes coulant toujours le long de ses joues, et souris tristement :

- Alors c’est ainsi que ma vie va s’achever… je n’ai pas voulu ces atrocités que j'ai commises… je suis autant une victime de ce que je suis que ce pauvre tenancier que j’ai massacré dans un accès de folie… Mais si tu juges que pour racheter sa vie, je dois donner la mienne, alors qu’il en soit ainsi… Cette cité damnée où j’ai vu le jour il y a 25 ans et où j’ai tant souffert durant 20 horribles années ne connaitra jamais mon courroux… je ne pourrai jamais me venger d’eux…

Puis elle attrapa le pieu formé par la matière noire sur le bras de Trey et plaça la pointe sur son cœur.

*Au moins, ainsi, ce sera rapide…* pensa la semi-démone.

Elle ne s’était pas aperçu que son apparence redevenait normale au fur et à mesure que le chagrin et la douleur de la culpabilité envahissaient son cœur, reprenant le pas sur le venin noir d’Aexon. Sa peau reprit le peu de couleur qu'elle avait habituellement, ses cheveux, leur longueur d'origine, et le surplus qui avait poussé quand elle s'était transformée, ainsi que ses ailes tombèrent petit à petit en une poussière rouge sang. Ses griffes et ses cornes quand à elles se désagrégèrent en une poussière noire. Elle avait maintenant totalement une apparence humaine, l'apparence qu'elle avait toujours eut, depuis sa naissance.

Garami regarda Trey droit dans les yeux, un sourire à la fois triste et apaisé sur les lèvres et dit d’une voix très douce :

- Fais ce que tu penses être juste, cher Trey, je ne me défendrai pas…
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Dim 19 Juin - 18:57

Il la vit alors tomber a genoux et le regarder, sans pitié ni mendicité, sans supplier. Elle abordait un sourire triste, elle se résignait a son sort ? Elle ne combattrait pas ? Trey n'arrivait pas a la suivre, il n'arrivait pas a comprendre pourquoi elle ne voulait pas se battre. Alors elle lui expliqua.

Et lui ne voulait pas la croire, elle regrettait cet acte, et bien plus qu’il ne pouvait l'imaginer, mais lui ne voulait rien savoir, comment un démon pouvait-il regretter ce genre d'acte ? Elle y avait prit tant de plaisir, il ne se souvenait que trop bien de ses yeux fous et de son sourire carnassier. Il tendit alors le pic noir vers elle, et elle le saisi pour en amener la pointe sur son coeur, totalement résignée.

Mais qu'est-ce qu'elle faisait ? Comptait-elle sur Aexon pour la sauver ? Elle le connaissais bien mal dans ce cas, pour rien au monde il empêcherait son hôte de tuer quelqu'un, même si ce quelqu'un pouvait lui servir a l'avenir, Trey pouvait d'ailleurs presque entendre ses encouragements…

Il voulu avancer le bras, la pointe était si bien positionnée, il n'avait qu'a appuyer et la nature ferait le reste, c'était si facile de la tuer, c'était aussi simple que de tuer un humain…

Trey cligna des yeux, des cendres rouges écarlates s'emportaient dans le vent, et la démone avait disparus, laissant place a une jeune femme aux cheveux lisses, le regard perdus dans le néant, les yeux humides. Elle avait une peau chaleureuse et était dénuée de toute excroissances d'origine démoniaque, comme si elle avait été purifiée par le vent… Il était si simple de la tuer parce que, comme lui, elle était humaine, et que, comme lui, elle avait été maudite. Pouvait-il vraiment lui reprocher d'avoir tuer cet homme sous l'influence de ses instincts sanguinaires ?  Oui il pouvait, mais il pouvait aussi se rappeler ce qui est arrivé après qu'Aexon se soit approprié son corps. Il s'était réveillé au quartier général de sa caste, entouré de ses amis morts, et il apprit bien vite, a cause d'Aexon qui lui exhibait ses bribes de mémoires, qu'il était l'auteur de tout ces meurtres. Elle ne faisait que retracer sa route, vivre ce que lui avait déjà vécu. Si lui avait le droit de vivre après ça, alors elle aussi.

Il retira la pointe du coeur de la jeune femme, et la glissa sous son menton, l'obligeant a garder la tête haute, et lui examinait ses pupilles, sondait son regard.

« Sincère », c'était le mot qu'il exprimait. Il baissa alors son arme pour de bon, et s'agenouilla devant elle, il la regarda quelques secondes de plus droit dans les yeux, l'air grave, avant de l'enlacer, comme pour l'aider a chasser un mauvais souvenir, pour la consoler, mais si son regard s'était adoucit, il restait stoïque et méditant.

-Comment puis-je être sûr que tu es humaine ? Comment puis-je croire a cette innocence que tes paroles portent dans le ton de ta voix ? Comment puis-je te croire ?

Il lui murmurait dans l'oreille tandis que le vent se levait a nouveau, et que le soleil commençait a rougir le ciel de sa longue descente.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Dim 19 Juin - 19:46

Après qu’elle eut placé la pointe du pieu de matière noire solidifié sur son cœur, Garami vit Trey hésité. Il voulait la tuer, elle le sentait dans l’air autour d’eux, mais, pourtant, il n’en fit rien. Elle le vit cligner des yeux, comme incrédule, et en baissant les yeux sur ses mains, elle remarqua un peu de poussière rouge et noire dessus. Elle avait repris son apparence humaine ! Mais comment… ? Puis la jeune femme se rendit compte qu’elle n’arrivait pas à endiguer ses larmes. Ce sentiment cruel de culpabilité devenait de plus en plus fort en elle.
 
Puis Trey retira le pique de sur son cœur pour le glisser sous son menton et lui relever la tête. Elle le regarda avec des yeux emplis de chagrin et de douleur pour ce qu’elle avait fait, les larmes coulant toujours en flots ininterrompus.
 
Puis cet homme si grand, qui avait certainement beaucoup souffert à cause d’Aexon, s’agenouilla lui aussi dans l’herbe devant elle, après avoir baissé son bras-pique, la regarda quelques secondes encore dans les yeux et fini par la prendre dans ses bras pour la consoler de sa tristesse.
 
Garami ne put s’empêcher de se figer de surprise, personne, jamais, dans toute son existence, ne l’avais prise dans ses bras ainsi pour essayer d’apaiser son chagrin. Jamais. Il était le premier à faire cela. La jeune femme n’entendit pas les questions qu’il lui posait, trop surprise qu’elle était par ce geste qu’il venait de faire vers elle.
 
Elle n’avait jamais connu que douleur, rage et désespoir depuis sa naissance. Sa vie n’avait jamais été qu’un tourment infernal incessant, comme si, dès sa venue au monde, elle avait été précipitée aux Enfers afin de subir mille tortures dont elle ne connaissait pas la raison et qu’elle avait été obligée de survivre comme elle le pouvait sans aucune aide.
 
C’était la toute première fois pour elle que quelqu’un se montrait si gentil envers elle. Elle ne savait pas comment réagir face à cela. Ses bras, resté longtemps le long de son corps, finirent par enlacer Trey. Et, alors qu’elle n’avait pour l’instant que pleuré en silence, elle fût assaillie par des sanglots d’une puissance qu’elle ne soupçonnait pas et s’agrippa avec force aux épaules nues de cet homme qui l’avait prise dans ses bras, enfouissant son visage contre son torse comme pour ne pas qu’il la voie ainsi, si faible.

- Trey… Je… je suis… dé-désolée… tellement… tellement désolée… Je… je ne voulais… pas… pas le tuer… je suis… un monstre… je n’aurai… jamais dû naître… Pardonne-moi… c’est dans… dans mon sang… ce mal… c’est en moi… je suis… je suis… née ainsi… je n’aurai… jamais dû… voir le jour…

Elle sanglotait convulsivement, éperdue, alors que ses larmes coulaient sur le torse nu de Trey. Elle ne pouvait pas arrêter de pleurer, toutes les larmes retenues depuis plus de 25 ans se déversaient maintenant. Toute cette souffrance qu’elle avait dû endurer depuis toute jeune, c’était inhumain, comment avait-elle fait pour réussir à survivre à cela ?
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Dim 19 Juin - 23:37

Un petit thème pour que ça soit plus joli Smile ( oui j'aime beaucoup cette musique même si elle ne colle pas trop )

Le soleil commençait a se coucher, la lueur rosée dominait complètement le ciel a présent, et la face inférieure des nuage se teintait d'un doux rouge, synonyme de douceur et de bonheur, ou peut être métaphore d'une plaie ouverte. Non loin de la grande capitale, sur une colline a la lisière d'une petite forêt, se tenaient les deux rescapés de Clantor, ils s’enlaçaient, genoux a terre, au milieu de l'herbe et des arbres, le soleil couchant assombrissant leur silhouette et les éclairant de sa douce lumière.

Alors qu'il passa ses bras autour de la jeune femme, Trey ressentit sa surprise, elle tremblait, de peur, de douleur, de regrets, ou de reconnaissance, elle était perdue. Alors qu'il l'étreignait, il sentit son parfum, qui masquait celui du sang, il savoura sa peau douce, regardant derrière elle, toujours avec gravité. Le contact avait fait naître en la jeune fille une explosion de sentiments, qu'elle commença a déverser de par ses yeux qui ne finirent de délivrer des larmes éternelles. Rapidement elle accepta sin geste, et passa ses bras sous les siens pour agripper ses épaules, elle enfonça alors son visage contre sa poitrine et commença a trembler. Elle sanglotait, elle pleurait, trop de douleur en elle, trop de souffrance, n'avait-elle jamais connus la douceur ? Trey, quand il y repensait, lui, l'avait connus.

Les larmes coulaient sur sa peau, ses lèvres laissait échapper, mots a mots, lentement toutes la douleur qui envahissait son coeur, Trey ne lui répondit pas, il n'avait rien a dire, il pouvait seulement compatir a sa souffrance. Il passa une main dans ses cheveux de feu, ses cheveux lisses et fin, comme celle qu'il avait aimé autrefois, d'un petit mouvement de la main, il caressait le sommet de son crâne, comme on le ferait avec un enfant, et regardait droit devant lui, le paysage campagnard aux alentours.

Tout ces éléments clefs firent revivre quelques souvenirs.. sa femme, ses cheveux roux, l'aidant malgré la lourdeur des nouvelles vies qu'elle portait en elle, a reconstruire une vie, a labourer les champs, a rebâtir la ferme. Il se souvenait d'elle et de son grand sourire, naïf, stupide, mais tellement courageux, elle l'adressait, a cette époque, a un violent mercenaire, mais elle avait su faire ressortir le bon coté de Trey, elle lui avait apprit qui il avait été, ce qu'il était et ce qu'il serait. Son futur en temps que guerrier de la lumière, elle le lui offrit en échange de cette douleur immense... Il faisait nuit, la ferme brûlait, comme beaucoup d'autres, son cadavre gisait au sol, ses futurs enfants arrachés de son ventre...

Une larme coulait sur sa joue, d'un doigt il recueillit la goutte d'eau salée, elle n'avait pas pris de teinte noire, elle était claire, limpide, pure... Depuis quand quelque chose était-il pur chez lui ? Il la laissa couler le long de son doigt et glisser dans l'herbe.

Oui, la petite était humaine, elle n'avait plus besoin de lui prouver, car elle l'avait déjà fait. Il comprenait sa détresse, il décida de l'aider a la surmonter, en silence, il écoutait les plaintes du temps, les plaintes du vent, qui s’éveillait, presque violent, et fit voler les cheveux de sa protégée, qui caressaient son visage. Il ne l'abandonnerai pas, il se souvenait encore de son réveil, après la rencontre avec le démon. Les cadavres de ses confrères, la douleur qu'il avait ressentit. Il avait bien tenté d'y mettre fin, mais le démon l'en avait empêché. Lui, il pouvait mettre fin a ceux de la jeune fille, mais il n'en fit rien, il ne voulait pas le faire, parce qu'elle était humaine malgré sa malédiction, et qu'il y avait peut être un moyen de changer ça.

Depuis qu'il s'était éveillé a Clantor, il ne se souvenait plus de rien, plus de ses objectifs, pas de son but, pas de ses exploits.. peut être cela lui reviendrait-il, mais ce qu'il savait c'est que sans but, autant se laisser tuer par la faim, aussi longtemps Aexon pouvait le tenir en vie, se laisser mourir asséché par le soleil... Alors il s'en définit un, il allait la protéger, contre elle-même, il allait l'aider a dompter cette part sombre en elle, cela faisait partie d'elle, elle pouvait le contrôler. Lui non mais elle si. Trey avait prit sa décision, il allait devenir son mentor, et il l'accompagnerait aussi longtemps qu'elle aurait besoin de lui.

Tout deux restèrent encore dans l'herbe pendant quelques dizaines de minutes, Garami crachant sa tristesse, lui gardant la tête droite, écoutant sans répondre ses lamentations. Puis, doucement, il décrocha doucement son visage de son torse, couvert de larmes sèches, la prit par les épaules et contempla ses yeux rougis.



-Tu peux prouver que tu mérites de vivre, tu dois apprendre a te contrôler, a rejeter cette partie de toi qui hait tout ce qu'il y a de plus beau en ce monde, efface-là... Je n'ai nulle part ou aller, si toi non plus alors je te suggère de venir avec moi nous abriter au village le plus proche.


Il ne savait pas si elle pouvait entendre parler de nourriture, eau, voyage et survie, mais s'ils restaient là ils seraient bientôt retrouvés et tués, il fallait bouger. Il relâcha ses épaules, lui prit les mains et se releva tout en la tirant légèrement du sol dans le but qu'elle fasse de même.

-Ne trainons pas, il faut trouver un abris rapidement, je ne connais pas trop les environs... et toi ?
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Lun 20 Juin - 11:23

Garami de savait pas depuis combien de temps elle pleurait ainsi, montrant sa part la plus faible à cet homme qui la tenait contre lui, dans un geste qu’il était le premier à faire pour elle.
 
Elle avait perdu la notion du temps, emportée par les souffrances qui tournoyaient en elle, elle ne parvenait pas à arrêter de pleurer. Pourtant, une chose lui rappela qu’elle devait pourtant essayer et qu’ils devaient avances tous les deux : si jamais la garde Clantorienne était partie à leur poursuite, ils devaient bouger, sans quoi ils finiraient par être retrouvés et exécutés.
 
Quand Trey la décrocha doucement de lui, elle passa le dos de sa main sur ses joues afin d’effacer les traces de larmes qui avaient finalement cessés. La jeune femme se remit debout avec l’aide de l’homme, les jambes encore faibles. Pourtant elle devait avancer, elle devait se forcer à marcher, sans cela, elle signait son arrêt de mort. Et elle ne voulait pas mourir, pas avant d’avoir au moins accompli la tâche qu’elle s’était fixée : exterminer jusqu’au dernier les habitant de cette ville où elle était née. Elle ne pouvait tout simplement pas rendre son dernier souffle avant cela. Et même si cela devait être le cas, elle se battrait contre les dieux pour ressusciter s’il le fallait.
 
Puis elle écouta Trey. Le problème majeur était qu’ils ne connaissaient ni l’un ni l’autre la région. Elle n’était pas passé par ici quand elle avait quitté sa cité maudite. Alors comment trouver un village perdus comme ils étaient ?
 
*Tant pis, il faut trouver un village quand même, en espérant que nos visages ne soient pas placardés partout dans le pays…* se dit-elle.
 
Elle repensa aux ailes qu’elle avait fait apparaitre pour les sauver tous les deux. Elle pourrait les faire revenir et s’en servir pour voler assez haut pour trouver dans quelle direction aller.
 
Mais il fallait qu’elle fasse part de cette idée à Trey. Cela ne lui plairait sans doute pas, mais ils n’avaient pas vraiment le choix.
 
Elle relava alors la tête et lui dis d’une voix hésitante :

- Je… je ne connais pas non plus la région… mais… si tu es d’accord, je pourrai utiliser mes ailes pour voler assez haut pour trouver la direction à suivre… La nuit tombe… il n’est pas prudent pour nous d’avancer à l’aveuglette… Cela ne ferait que nous perdre d’avantage… Mais c’est à toi d’en décider Trey : si tu ne veux pas que j’utilise mes ailes, je ne le ferai pas.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Lun 20 Juin - 18:54

La jeune femme se releva aisément, les jambes encore un peu tremblante, sans doutes a cause de l'émotion. Il la sentait faible physiquement, mais elle reprenait petit a petit sa force de caractère, Trey pouvait sentir cette détermination en elle... Il sentait qu'elle avait quelque chose a accomplir, sans aucun doutes cette vengeance dont elle parlait si souvent.

Alors qu'ils s'étaient relevés, faisant maintenant tout deux face aux brises qui léchaient leurs corps et agitaient l'herbe, et Trey sentit une certaine hésitation en elle... surtout lorsqu'elle prit la parole. Et le doute le prix a ces mots :

-C'est trop tôt...

Expliqua-t-il pour sa propre personne, une réflexion perdue dans le vent.


-Non.. tu ne dois pas tenter de dompter cette part de toi maintenant, on ne doit pas prendre ce risque. Il faut trouver un peu de nourriture tant qu'il est encore temps, et nous dormirons a la belle étoile si nous ne trouvons pas de refuges. Demain, lorsque j'aurais repris des forces, j'expérimenterais ton idée, mais pas avant.

Même si cela demandait de grande capacités de visualisation, une certaine méditation et beaucoup de concentration, Trey était capable de se créer des ailes même sans Aexon, il voulait a tout prix éviter a Garami de se servir de ses pouvoirs. Le venin d'Aexon demeurerait pour toujours dans son système, et si pas sous forme physique alors il s'était accroché a son âme pour la corrompre, et il était tout a fait envisageable que l'activation de ses pouvoirs stimulerait le venin. Ce qui pourrait entrainer a nouveau la jeune dame dans une folie meurtrière. Le risque était, même si purement théorique, trop grand pour qu'il la laisse faire. Il fallait qu'il en discute avec elle mais ce n'était pour l'instant pas le moment, aussi Trey se retourna vers la forêt pour s'y enfoncer, il invita Garami a le suivre, le but était maintenant de quitter le territoire civilisé, de chercher des baies et s'ils étaient chanceux un peu de gibier, mais la nuit allait bientôt tomber, probablement n'en auraient-ils pas le temps...

-Tu sais chasser ?

Lui demanda-t-il dans l'espoir de pouvoir compter sur une aide supplémentaire.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Lun 20 Juin - 20:52

Quand elle exposa son idée d’utiliser ses ailes pour leur permettre de se repérer, Trey fit comprends à Garami que ce n’était pas une bonne idée, car trop risqué qu’elle bascule. Pourtant, elle sentait qu’elle pouvait résister au venin d’Aexon, mais Trey avait probablement raison… Sans doute le fait qu’elle se pense capable de dominer le venin n’était-il qu’une ruse d’Aexon pour mieux pouvoir la corrompre.
 
Elle ne savait que penser. Elle se sentait réellement capable de maitriser ses pouvoirs pour qu’ils lui servent à les aider, Trey et elle. Après tout, elle les avait sauvés tous deux de leur chute mortelle… en se transformant, justement.
 
La jeune semi-démone était tiraillée, car sa part démoniaque souhaitait écouter les murmures du venin d’Aexon en elle, tandis que sa partie humaine, elle, souhaitait faire confiance à Trey. Elle resta immobile un moment, comme incapable de bouger. Elle ne remarqua que Trey s’était avancé dans la forêt que lorsqu’il lui demanda si elle savait chasser.
 
La jeune femme secoua la tête pour remettre ses idées en place, et porta son regard bleu glace sur le soleil couchant qui illuminait tout d’une lumière pourpre, devenant de plus en plus faible à mesure que la nuit venait.

- J’ai été contrainte à chasser, ou plutôt à vivre en charognard depuis ma fuite de cette cité impie, jusqu’à ce que je trouve un village, plusieurs semaines plus tard. Je connais les baies comestibles et celle qui sont toxiques. Mais je doute que, sans feu, si près des montagnes, nous parvenions à passer la nuit. Il faut trouver du bois en chemin.
 
Soudain, le corps de Garami fût pris de violents spasmes et des veines noires se mirent à pulser depuis son cœur, en se propageant sur tout son corps au rythme des battements cardiaques. Elle avait l’impression d’avoir un liquide corrosif à la place de son sang. La jeune femme s’effondra à quatre pattes dans l’herbe, sans un son.
 
*C’est… le… venin… Il essaye… de me contrôler… de force…* pensa-t-elle.
 
Une main crispée sur sa poitrine, Garami se mit péniblement à genoux, ruisselante de sueur. Sa bouche se figea en un rictus de défi. Puis elle se releva tant bien que mal, chancelante, redevenue aussi pâle que la mort. Mais elle ne laisserait plus Aexon faire.
 
La jeune femme releva la tête vers Trey puis dit entre ses dents serrées :

- Aexon… Il essaye… de me… posséder… par le biais… du venin… Il veut… que je sombre… dans le chaos…
 
Puis elle retomba à terre, prise de nausée et vomi une bouillie rouge infâme composée du sang et du cœur de l’homme qu’elle avait tué une heure ou deux plus tôt. Son corps ne supportait pas ce genre d’alimentation.
 
Elle toussa et crachat dans l’herbe, toujours tenaillée par le venin qui cherchait à la contrôler.
 
*Je suis… plus forte… que lui…* pensa encore la semi-démone.
 
Elle mit plusieurs interminables minutes à se relever et se redresser entièrement, suant à grosses gouttes. Puis elle regarda Trey dans les yeux, cherchant ceux du démon dans ceux de l’homme et fit comprendre au serpent, par la seule force de son regard, qu’il ne l’aurait pas, pas cette fois. Elle ne se laisserait plus faire.
 
Alors que la pénombre grandissait, la jeune femme sentit le démon abandonner, pour cette fois. Mais il ne se résignerait pas et recommencerait dès qu’il en aurait l’occasion, dès qu’il la sentirait faible. La douleur disparue, ainsi que les marbrures noires sous sa peau.
 
Puis elle s’adressa au démon d’une voix très calme, car elle savait qu’il l’entendait :

- Tu sais, Aexon, je t’ai dit que tu pouvais me faire tout ce que tu voudrais, cela ne mènera à rien. Tu n’arriveras jamais ne serait-ce qu’à me faire gémir de douleur. Je sais ce qu’est la souffrance, elle est ma compagne depuis ma naissance. Tu auras beau essayer, si ton but est que je te supplie en gémissant sous tes tourments, tu n’y arriveras jamais.
 
Puis elle se mit en marche dans la forêt, précédant Trey. Elle cherchait des baies d’Ambrose, de grosses baies d’un mauve clair qui se reconnaissaient à leur luminescence dorée légèrement blanche. Voilà pourquoi la nuit ou le crépuscule étaient les meilleurs moments pour partir à la cueillette de ces fruits. Elles étaient très nutritives, pleines d’énergie et de vitamines, s’ils en trouvaient, ils n’auraient pas besoin de gibier. Et il lui semblait que les environs des montagnes étaient réputés en regorger, du moins c’était ce qu’elle se rappelait avoir lu dans le livre d’herboristerie que Nahoy lui avait permis de consulter pendant son séjour au village.

- Trey, aide-moi à chercher des baies de la taille de cerises, produisant une luminescence blanche-doré, elles poussent beaucoup près des montagnes. Ce sera notre repas.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Lun 20 Juin - 22:44

Le ciel commençait déjà a s'assombrir, pour la chasse c'était mal barré, il allait bientôt faire trop sombre..Il n'avait pas encore trouvé le moyen d'utiliser ses pouvoirs pour voir dans l'obscurité et il ne voulait surtout pas que Garami essaie de le faire, aussi fut-il finalement rassuré quand elle lui annonça que de toute façon elle n'en avait pas les compétences.

Elle lui montrait une mine étrange, elle semblait déçue de son refus catégorique... Trey devinait, elle était attirée par ses pouvoirs, elle souffrait tant du mal qu'ils avaient causés et pourtant elle ne voulait pas y renoncer. Il pouvait comprendre son envie de découvrir qui elle était, sa nature, découvrir a quel point elle était au-dessus des autres. Mais elle ne devait pas découvrir cette vraie nature, elle n'arriverait plus a la dissocier d'elle par la suite, elle deviendrait cette identité qu'elle veut découvrir, mais pourtant qu'elle fuit : elle l'avait elle-même qualifiée de monstre.

Cependant comme promit, elle l'écoutait et suivait ses conseils, elle faisait un pas de plus vers son humanité. Trey s'en réjouissait, il pouvait comprendre que le choix était difficile, mais si un jour elle cédait a la tentation... peut être serait-il obligé de la tuer...

"Ce jour arrivera plus vite que prévus".

Ah, elle lui avait manqué cette petite voix, qui résonnait dans son crâne. Mais plus qu'une voix, le démon s'agitait. Trey sentait comme des fourmillements au niveau de ses marques. Il les examina, rien ne venait, en revanche Garami s'était effondrée.

-Garami !

Il accourait vers elle, puis s'arrêta net, ses veines étaient devenues noires, et elle suait, a genoux, le regard vers lui alors qu'elle redevenait pâle...

-Aexon ! Qu'est-ce que tu fais !

Pas de réponse, ce n'était pas a lui qu'il causait.

"Oh nooooon... Pas de force ma douce, je ne suis là que pour te remettre dans le droit chemin."

Un petit ricanement serpentait dans la tête de la semi-démone. Sa voix était la même qu'autre fois, mais plus distincte, plus réelle. Le venin s'était accroché a elle, il tentait de la façonner, la retoucher.

"Enfin.. enfin, tu ne vas quand même pas l'écouter ? Pourquoi renoncer a ce que tu es vraiment ? Pourquoi l'ignorer ?"

Son venin agissait comme une sorte de parasite, maintenant bien installé dans le corps de sa victime, il cherchait a le contrôler, et par l'intermédiaire de la matière grise, et d'une sorte de connexion avec son âme, il lui susurrait ses volontés, il était certes trop faible pour maintenir cela bien longtemps, mais jamais, jamais il ne la quitterait, il serait toujours là pour elle...

Il envoya une onde d'émotion dans le corps de la jeune femme, elle parcourait son corps, invoquant le plaisir de tuer dans son esprit... mais elle n'était pas assez forte..Aexon resserra son emprise, elle pouvait presque sentir le serpent autour de son corps, tentant de l'étouffer.

"Je te suggère.. "m'élève" plutôt que "je sombre", c'est plus proche de la réalité..Tu comprend ?"

Il laissa planer un instant, comme s'il réfléchissait.

"Cependant si tu le désires, oui, je peux aussi te faire sombrer dans la folie... mais tu dois arrêter de me résister !"


Mais elle vomissait déjà, son corps tentait de recracher son cadeau. Le venin n'était pas assez fort, elle essayait de l'éjecter, elle ne pourrait y arriver, mais elle résistait trop, les constrictions s'affaiblissaient, il perdait.

"ARRÊTE ! Tu ne dois pas l'écouter ! Il t'AFFAIBLIT !".

De son coté Trey faisait tout ce qu'il pouvait pour aider la jeune femme, c'est a dire pas grand chose, mais il la soutenait du regard, lui montrait toute sa confiance, même, il lui souriait. Et elle commença a se relever. Aexon était furieux, Trey le sentait, il était fier d'elle. Le serpent siffla ses dernières menaces, sous la forme de conseils et prédictions.

"Écoute moi... ne gâche pas ta vie Garami Nameza, elle est précieuse, tu n'es pas faite pour être humaine... Je te laisse avec ton chevalier mais... TU auras BESOIN d'un guide, tu auras besoin de MOI !"

Elle le coupa, a voix haute, elle s'exprima le regard rivé sur Trey, elle lui répondit, et lui siffla de mécontentement, aussi bien dans la tête de Trey -qui n'en avait que faire, il avait connu bien pire de sa part- que dans celle de Garami.

Alors que le contact diminuait, que le venin se diluait. Le démon adressa un dernier message à la jeune femme :

"Oui... moi non plus je ne te quitterai pas..Je veillerai sur toi.. sur ton véritable...toi."

Et il quitta l'esprit de la jeune femme pour de bon. Enfin, pour l'instant tout du moins. Et elle était debout en face de Trey, l'air déterminée, il afficha le même air, avec un sourire au coin de ses lèvres.

-Bravo. lui dit-il. Et ils se remirent en route.

Rapidement, elle lui décrit exactement le genre de baie dont ils avaient besoin. Trey était assez ignorant de cet esprit de survie, il se fichait bien de ce qui était mauvais et ce qui ne l'étais, mis a part pour le goût mais il n'avait pas réellement le temps de s'attarder a ce genre de luxe. Aexon se chargeait pour lui d'éliminer les matières toxiques dans son organisme, non pas que cela lui plaisait, mais Trey savait bien qu'il ne voulait pas mourrir, et qu'il était obligé d’exécuter ce travail s'il voulait que son hôte reste en bonne santé, en revanche Trey ne touchait pas aux champignons, car Aexon ne lui épargnait pas les digestions laborieuses et les effets hallucinogènes, qui le faisaient beaucoup rire d'ailleurs.

-Très bien, on va s'installer ici, je vais nous chercher tout ça.

Il pointa du doigt un endroit abordable, sans trop de végétations ni de fougères, de manière a ce qu'ils puissent s'y étendre sans être gênés, et même faire un feu sans risques. Il aurait bien jeté ses affaires pour se débarrasser et indiquer le point précis de rendez-vous a la jeune femme, mais il n'avait qu'un pantalon et son morceau de tissu vert qui lui servait de ceinture, il s'en voulait d'ailleurs beaucoup d'avoir oublié son épée a Clantor.

Il erra entre 30 et 40 minutes, dans les buissons, il trouva quelques baies correspondant a la description de Garami, environ une dizaine, c'était peu... mais c'était pour elle, lui se contenterait des quelques baies sombres qu'il avait trouvé en chemin. Il tomba également sur un pommier, à la lisière de la forêt, et cueillis 5 fruits qui paraissaient en excellent état, elles pourraient servir de provision pour le reste du voyage, et ramassa quelques branches d'arbres qui lui apparurent sèches pour le feu.

Puis il revint au camps, la nuit était tombée, et s'assit contre un arbre. Attendant que Garami revienne, Trey lança le feu en frottant le bout d'une solide petite branche contre un morceau d'écorce sec, parfait pour ce genre de technique. Une fois que le feu eu prit un peu d'ampleur, il se mit dos contre l'arbre, regardant la progression des flammes sur les morceaux de bois, qui dansaient tels les cheveux de Garami il y a quelques heures...
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Mar 21 Juin - 14:32

Quand Trey trouva une petite clairière où ils pourraient s’installer pour le nuit, la jeune femme dénoua la sangle de cuir retenant le fourreau de sa rapière rouge sang et planta la lame dans la terre afin de marquer l’endroit. Elle sentait que les animaux sauvages ne s’approcheraient pas, car ils détectaient des choses qui, pour eux, qu’ils soient herbivores ou carnivores, étaient des prédateurs.

La lame émettait un rayonnement rouge dans le nuit, ce qui leur permettrait de retrouver leur campement de fortune. Cette lame, elle l’avait trouvée dans le cottage qu’elle avait acquis dans la cité maritime où elle s’était établie pendant plusieurs années avant de parcourir de nouveau le monde, d’être attirée à Clantor par Aexon et finalement, de se retrouver ici, dans cette forêt près des montagnes.

D’ailleurs, Trey ne lui avait pas posé de questions sur cette arme qu’elle avait. Etrange… Oh, après tout, peut-être avait-il oublié, aux vues de tout ce qui leur était arrivé en si peu de temps.

Puis la jeune semi-démone partie en quête des baies d’Ambrose. Après une vingtaine de minutes de marche, elle trouva trois buissons qui croulaient sous les fruits. Elle remonta le bas de sa robe noire pour qu’elle lui serve de panier de fortune et y mis autant de baies qu’elle le pouvait, soit l’équivalent d’un gros bol bombé. Puis elle chercha un peu de bois pour alimenter le feu qu’ils feraient et callât le fagot sous son bras avant de retourner à leur campement.

Quand elle revint, Trey était déjà là et avait fait un feu, dont les flammes rouges-orangées dansaient dans l’air rafraichi. La jeune femme remarqua qu’il avait trouvé une dizaine de baies d’Ambrose et cinq pommes d’un beau rouge, posées à côté de lui. Elle déposa le fagot un peu à l’écart du feu et s’assit à côté du grand homme, le jupon de sa robe lui servant toujours de panier.

Et soudain, elle vit la dizaine de petites baies noires dans la main de Trey, qui semblait être prêt à les manger. Par réflex, la main libre de la jeune femme partie, donnant une violente tape sur celle de Trey, envoyant valser les baies dans les flammes, puis du revers asséna une gifle sur la joue de ce dernier :

- Tu pourrais me demander avant de t’empoisonner, espèce d’idiot ! Ce sont des baies d’Atropa belladonna ! Elles sont toxiques ! Tu tiens tant que cela à mourir ?! Je t’ai pourtant dis quelles baies chercher ! Pourquoi ne pas avoir écouté ?

Dans les yeux de Garami se lisait clairement la peur d’avoir failli perdre Trey, mais aussi la colère : comme elle venait de le dire, elle lui avait bien décrit le genre de baies qu’il leur fallait chercher, alors pourquoi avoir rapporté celles de belladone ?

*Il ne connait pas la botanique… heureusement que je suis arrivée à temps, un peu plus et je devais me débrouiller pour trouver rapidement de l’angélique en contrepoison ! Le tout en pleine nuit !* pensa la jeune semi-démone.

Puis, avant qu’il n’ait pu répondre quoi que ce soit, elle posa sa main sur la marque rouge que lui avait laissé la gifle, rapprocha son visage de celui de Trey et le regarda droit dans les yeux :

- Ne refais plus jamais ça, tu m’entends ? Ne prends pas d’initiative en ce qui concerne les baies que je te dis de cueillir. Je sais lesquelles sont mortelles ou non, alors évite de faire une idiotie que tu pourrais amèrement regretter, d’accord ?

Et, sans qu’elle ne s’en rende compte, elle posa ses lèvres sur celles de ce grand homme pour qui elle avait eu si peur, dans un baiser doux et tremblant. Une larme coula le long de la joue de Garami et tomba dans l’heure. Mon dieu, elle avait eu tellement peur... peur de perdre la seule personne qui lui avait montré que sa vie pouvait être autre chose que souffrance infernale…
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Mer 22 Juin - 13:24

Trey était soucieux, il se détendait tranquillement pendant qu'il gobait les petites baies noires, curieusement sa faim s'envolait très vite, comme s'il n'avait jamais eu besoin de manger, ce qui n'était pas entièrement faux... mais après plusieurs semaines de jeun, il aurait juré être capable de dévorer un sanglier entier. Mais il ne faisait pas la fine bouche, elles étaient très gouteuses et il était loin de se douter de leur dangerosité... Il en garda une moitié pour plus tard, lorsque Garami serait présente. Et il l'attendit, allongé contre l'arbre a regarder le feu et l'étrange épée qu'elle avait planté dans le sol un peu plus tôt, il était curieux de l'essayer, elle et sa lumière rougeoyante, mais il n'en fit rien, il sentait la fatigue le gagner et profiter du calme et de la nature était l'une des choses qu'il appréciait le plus en ce monde.

Puis la jeune femme revînt, avec une grande quantité de baies dans un pan de sa robe et un peu plus de bois pour alimenter le feu, elle posa ces derniers pour s'assoir a coté de lui. Quel bel instant de tranquillité... Autour d'un feu en pleine nature, si ce n'était pas magnifique, il pencha sa tête en arrière afin de la reposer contre le tronc de l'arbre et ferma les yeux pour se détendre...

BAF !

Une première tape dans sa main lui fit perdre tout le reste de son repas, et il n'eut pas le temps de comprendre ce qu'il se passait qu'une douleur vive s'incrusta dans sa joue : elle l'avait giflé. Perplexe, il la regardait avec des yeux ronds devant l'incompréhension totale de ce qu'il venait de se passer, elle semblait dans une colère noire, et se mit a crier dans tout les sens.

Ah c'était donc ça.. des baies toxiques, il comprenait mieux, il s'amusait même, elle avait l'air de beaucoup tenir a lui pour a ce point lui faire la morale, qui aime bien châtie bien dit-on. Il lui affichait même un certain sourire tant il trouvait cela adorable, il n'avait même pas envie de lui dire qu'il était immunisé a ce genre de subtilités.

Alors qu'il faisait lentement le lien entre cette femme et celle qu'il avait connu autrefois par ce caractère borné, elle posa une main sur sa joue et colla son front au sien pour le regarder droit dans les yeux. Elle semblait avoir apprit des techniques d'intimidation d'Aexon apparemment...

Elle lui présenta une situation ou il "regretterait amèrement" d'avoir fait une idiotie similaire, et lui s'amusa a penser que ce regret ne serait pas l'empoisonnement mais celui de se faire passer un savon supplémentaire, il y avait bien des façon de tourner les mots de manière amusante, c'était un art qu'il avait envie de pratiquer, mais Trey n'avait pas eu la meilleure des éducations et ce n'était pas dans ses cordes de guerrier. Il ne dit pas mots, même lorsqu'elle cessa de crier.

Même lorsqu'elle l'embrassa.

Il ne s'y était pas du tout attendus, c'est vrai, il lui avait fait peur, une mauvaise blague, même involontaire, mais était-ce... nécessaire ? Était-ce... sincère ? Oh, il ne savait plus que penser, il ne pensait plus, il se perdait dans ce baiser d'une douceur infinie, il la sentait tremblante, de peur, d'amour, d'émotions incompatibles ou de sentiments inutiles qu'importe, son cœur battait a tout rompre sous le choc qu'il ne parvenait pas réellement a assimiler, et il sentit qu'elle pleurait.

Il avait maintenant plus que tout au monde envie de la protéger, mais cela le comprenait lui, lui et le démon qu'il portait. Il se déroba donc, après quelques secondes durant lesquelles il savoura le baiser de la jeune femme, et coupa doucement le contact pour la regarder droit dans les yeux. Il avait perdu son sourire niait et la regardait avec gravité et tendresse à la fois.

-Ne t'inquiète pas pour moi, je ne meurs pas si facilement.Lui dit-il d'une voix douce.

Il scrutait ses petits yeux humides, à la recherche de sa compréhension sur la situation, il gardait cependant sa tête très proche de la sienne...

-En revanche toi, si... je t'interdis de refaire ça tu m'entends ? Tu ne dois pas te rapprocher de moi a ce point là, ne devient pas une cible pour lui je t'en prie. Je crois que... je tiens réellement à ta survie.

Il se retint d'avaler sa salive, il se sentait différent, comme si cet acte avait délivrer quelque chose dans sa poitrine, comme si l'onde qui l'avait parcourue faisait écho et rebondissait maintenant a travers son esprit. Il ferma les yeux un instant et secoua très légèrement la tête pour chasser les émotions qui remontaient le long de sa colonne vertébrale, avant de renouveler le contact visuel.

-Je suis dangereux tu comprend ? Jamais je ne le maîtriserait totalement, je stagne, parfois je régresse, ne prenons pas de risques d'accord ?
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Jeu 23 Juin - 17:22

Quand Trey se déroba du baiser qu’elle lui donnait et lui dit doucement qu’il n’était pas si facile à tuer, Garami mit quelques secondes à comprendre, puis son regard s’éclaira :
 
- Mais quelle idiote… Aexon doit te garder en vie s’il ne souhaite pas mourir… et donc tu peux manger des choses toxiques, il sera seulement obligé de nettoyer ton sang pour éviter que tu ne t’empoisonne… Mais dis-moi, as-tu mangé des baies de belladone ? Tu ne sais pas ce qu’elles provoquent n’est-ce pas… ?
 
La jeune femme marqua une pause et lui donna les symptômes avant qu’il ne réponde, car elle se doutait qu’il ne devait pas les connaitre :
 
- L’Atropa belladonna provoque, entre autres, la mydriase – la dilatation de la pupille à un point extrême – une paralysie, une accélération du cœur, des hallucinations, des délires sévères, des vertiges, des spasmes et le coma. Et de ce que je me souviens de ce que m’ai dit Aexon, il aime te torturer… Si jamais tu en as mangé, je pense qu’il pourrait utiliser le poison pour provoquer chez toi des délires hallucinatoires… Il faut que je trouve de l’angélique au cas où…
 
Puis Trey lui interdit d’aller plus avant dans leur relation car cela pourrait la faire devenir une proie pour Aexon, qu’il était dangereux pour elle. Cela la stoppa net dans ce qu’elle allait faire et le regard de la jeune femme devint terne et dur :
 
- Tu ne peux pas me demander cela, Trey. Tu es le premier à me faire entrevoir un avenir heureux et ensuite tu me repousse ? C’est cruel, tu sais ? Je pensais pouvoir enfin être heureuse avec toi, malgré Aexon et ma propre nature… Mais en fait, je n’aurai jamais droit au bonheur…
 
Une tristesse glacée envahie son être, ce n’était pas la même chose que quand elle avait pleuré dans les bras de Trey, peu après leur chute. Non, là, c’était une douleur destructrice qui faisait resurgir une fois encore son côté démoniaque. Les yeux de la semi-démone reprirent leur teinte vairon en une seconde et elle s’éloigna de Trey d’un bond pour se retrouver à l’opposé de lui, à la lisière de la clairière. Les baies d’Ambrose étaient miraculeusement restées dans les plis de sa robe qu’elle tenait encore et elle avait, pendant son saut, récupéré dans son autre main le fourreau ainsi que sa rapière, qui éclairait le visage de Garami d’une lueur sanglante. Ses trois paires d’ailes sortirent de son dos dans un bruit de chairs déchirées qui résonna dans le silence de la nuit, mais elle ne ressentit rien. Ses cheveux flamboyèrent comme le feu que Trey avait fait, grandirent à nouveau d’un mètre et se prirent dans les piques de ses cornes. La peau de la jeune femme paraissait encore plus pâle que la fois précédente, si cela était possible.
 
- Tu dis tenir réellement à ma survie, pourtant, sous cette forme, qui fait pourtant partie de moi, tu ne désires que me détruire. Si je ne peux pas avoir droit au bonheur avec toi, alors je n’y aurais jamais droit. Et, tu sais, cette cité où je suis née, mon instinct me dit qu’elle est exclusivement composée de démons de toutes sortes et d'une poignée d'humains. Je me suis jurée de tous les anéantir, le jour où j’ai finalement réussi à m’enfuir de cet Enfer. Et je compte bien le faire, avec ou sans toi, que cela me coûte ou non mon âme humaine.
 
Et à ces mots, la semi-démone prit son envol au-dessus des frondaisons, laissant là le pauvre Trey. Alors qu’elle volait à tire d’ailes vers le Nord, elle se rappela que sa jupe comportait des poches et elle y mit les baies afin d’avoir les mains libres pour rattacher la sangle retenant le fourreau autour de ses hanches et y ranger l’épée. Et, à son grand étonnement, elle senti des larmes couler sur ses joues et quand elle les essuya d’un revers de main blafarde et griffue, elle s’aperçu que ses larmes étaient noires. Elle se souvenait de la sombre forêt au cœur de laquelle se trouvait la cité maudite. Cela lui prendrait du temps pour arriver là-bas, mais elle y arriverait bien plus vite qu'à pieds. Et tant pis pour Trey. Il ne voulait pas poursuivre leur relation parce qu'il était dangereux pour elle ? Peuh ! Et elle alors ? N'était-elle pas dangereuse pour lui ? Elle y avait cru pourtant, et cet espoir était parti en fumée. Si elle ne pouvait être heureuse, au moins pourrait-elle se venger de sa ville natale et des abominations s'y trouvant. Elle pensait y retrouver son père et ses frères en particulier, et les torturer avec délectation jusqu'à ce que mort s'ensuive. Et sa catin de mère aussi. Mais elle ne la torturerait pas de la même manière. Non, elle lui infligerait un autre supplice qui lui ferait regretter de ne pas être venu en aide à sa fille deux décennies plus tôt. Elle voulait tous les entendre la supplier d’épargner leurs vies, les voir à genoux dans le sang et la poussière quémander grâce. Elle détruirait la cité en premier et garderait sa famille pour la fin, qu’ils voient bien ce dont elle était capable. Et qu’ils se rendent compte que, si elle était ainsi, c’était à cause d’eux. C’était eux qui l’avaient rendue si cruelle, si destructrice, sadique et sanguinaire.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Jeu 23 Juin - 20:22

Ils étaient proches, leurs bouches l'étaient encore, quand il lui expliqua son immortalité. Elle comprit rapidement qu'Aexon le protégeait de ce genre de mauvaises aventures. Il la regarda partir dans ses folles explications, apparemment même sous la protection du démon il se pouvait qu'il ressente des effets indésirables, mais il s'en fichait, il souriait bêtement a cette femme qu'il... qu'il appréciait. Qu'il appréciait et rien de plus, il fallait le lui faire comprendre, alors il le fit, de manière aussi douce que possible...

Elle se stoppa net dans ses cris et gestes, elle le regardait sans vraiment comprendre. Elle lui parla, simplement, mais avec émotions, elle lui expliqua son ressentit, et lui compatit. Il ne savait pas quoi dire, il ne pouvait pas prendre ce risque il... était tellement confus... elle se tenait maintenant en face de lui, debout, ses ailes tendues, sa peau, ses cheveux, tout chez elle était redevenus maléfique, mais quelque part, magnifique.

Trey regardait cette Garami démoniaque, prête a abattre sa vengeance en ce monde, monde qui ne voulait pas d'elle, monde qui la rejetai, qui lui infligeaient les plus grandes souffrances et ne lui redonnait jamais rien d'autre, comme il l'a comprenait.. mais... il...

 "Je ne peux pas, je ne peux pas accepter ça, je ne veux pas risquer ça"

Tant de souffrance à la vue de sa mère violée, tuée, a celle de sa compagne déchiquetée, occise en petits morceaux, de ses compagnons d'armes décapités, assassinés par lui même, il ne voulait plus le revivre. Et pourtant la voilà qui s'envolait, loin de lui, loin de sa protection, mais enfin, de quoi pouvait-il réellement la protéger s'il ne pouvait se maîtriser lui-même...

"Eh bien on dirait que tu n'as pas le choix AHAHAHA ! Tu pensais avoir gagné ?! Qu'elle était a toi ? C'est vrai elle était a toi.. était ! Tu es hilarant Trey, je t'adore, comme si je n'étais pas suffisant pour détruire ta vie, il faut que tu t'imposes cela tout seul...Tu es prévisible... stupide... j'ai gagné, parce que maintenant, elle va s'épanouir... Elle Va GRANDIR ! ELle sera plus FORTE que n'importe qui ! elle va me nourrir.. petit a petit.. et..ET... ELLE... SERA... A MOI !

-Tais toi ! TAIS TOI !

"AHAHEHEAHA ! TU es MiSéRAbLE !"


rapidement, les marques sur le torse se Trey rampèrent a toute vitesse jusqu’à ses épaules, puis dans son dos.

-TAIS TOI ET AIDE MOI !

Le démon était réticent a ce qu'il utilise son pouvoir.

"pourquoi faire ? Il est trop tard maintenant, j'ai gagn..."

-TAIS TOI ! C'est moi... qui ai... le CONTRÔLE !


Sur ce hurlement dans la nuit, il se mit a courir, a courir aussi vite qu'il put dans la direction vers ou s'était envolée Garami Nameza, il courrait, il s'élançait, il se jetait en l'air et des fibres noires s'agitèrent pour former des ailes, il lança deux tentacules noirs qui s'accrochèrent aux arbres, dont il se servit pour se donner de la vitesse. Il irait aussi vite qu'il pourrait, aussi loin qu'il pourrait, aussi fort qu'il pourrait. Il atteignit rapidement le ciel nocturne, ou il apercevait la démone comme un point sombre devant lui, a une ou deux centaine de mètres.

Dans l'obscur vide, un peu en dessous des nuages, il volait, éclairé par la clarté de la pleine lune, gigantesque, des lunes en fait. Sous la bénédiction des étoiles, une main sur son cœur l'autre dans le vent, il monta lentement au-dessus d'elle, effleurant presque les nuages, avant de tomber, en piqué dans sa direction. Il lui fallut peu de temps pour la rattraper , il avait beau ne pas aimer voler, il commençait a en avoir l'habitude, aussi c'est avec un grand contrôle de sa trajectoire qu'il rasa la pointe des ailes de la démone pour se retrouver devant elle, comme s'il voulait lui barrer la route, car il s'était maintenant redressé, dévoilant son corps et son visage à la lumière de la lune.

Les larmes coulaient sur sa joue, il ne pouvait renier cet amour naissant, c'était trop difficile, il avait trop mal, il savait qu'il ne pourrait pas l'arrêter, Aexon était contre lui, elle était sans doutes bien plus épanouie maintenant et il ne se sentait même pas capable de la blesser, il ne se sentait plus capable de faire son devoir. Ainsi il se présenta a elle, sans armure noire, sans sabre, sans bras en lames, sans tentacules subtiles et traitres, en pleurant. Peut être que cet amour qu'il ne pouvait avouer, il avait décidé de l'exprimer ainsi, volant dans la nuit, tentant en vain de l'empêcher de devenir comme Aexon, de tomber dans son piège. Car par la suite, il savait ce qu'il lui en couterait, il essaierait une fois de plus de se suicider, en vain, puis il errerait sans but, finirait par la retrouver, et devrait alors la tuer, et alors Aexon aurait gagné.

Mais ce fait n'était pas encore décidé, Aexon paniquait, il tentait de le déstabiliser, il avait peur, car s'il y avait bien un scénario qu'il n'avait pas prévu c'était celui-ci, peut être était-ce là son suicide, peut être qu'elle lui épargnerait toute cette douleur en le tuant ici et maintenant. Peut être que ce n'était plus que cela qu'il voulait.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Jeu 23 Juin - 22:36

Elle volait à tire d’ailes, sans regarder en arrière. Elle ne le voulait pas, car si elle l’avait fait, elle aurait hésité. Et elle ne voulait plus être déçue par la vie, elle l’avait été une fois et cela faisait déjà bien assez mal. La jeune semi-démone n’avait aucune envie de retenter l’expérience.
 
Mais elle ne pouvait empêcher les larmes noires de couler toujours plus sur ses joues. Il lui fallait bien se rendre à l’évidence, elle aimait Trey. Ses sentiments se développaient sans doute trop vite pour qu’elle puisse avoir les idées claires, du fait que jamais personne avant elle ne lui avait montré la moindre marque d’affection. Elle ne savait pas ce qu’aimer voulait dire, elle n’avait aucune expérience de l’amour à part celui que Manée et Nahoy lui avaient donné quand ils l’avaient recueillie, mais ce n’était pas pareil. Cet amour-là s’apparentait bien plus à celui que ses propres parents auraient dû lui donner, sans jamais le faire, l’amour qu’elle sentait son cœur murmurer pour Trey était autre chose. Et le fait qu’il l’ai repoussée lui avait tellement fait mal… Mais peut-être… peut-être que la douleur allait de pair avec l’amour… ? Elle n’en savait rien… elle se sentait perdue…
 
Toute à ses pensées tournoyantes en tous sens dans sa tête, la jeune semi-démone s’aperçue assez tard que Trey l’avait suivi, rattrapée et s’était posté devant elle dans les airs, comme pour l’empêcher de passer. Elle fut contrainte de faire une sorte de saut périlleux arrière dans le vide afin de ne pas lui rentrer dedans de plein fouet. Ils étaient maintenant à environ une dizaine de mètres l’un de l’autre.
 
Les larmes sombres ruisselant toujours sur ses joues, Garami s’approcha lentement de cet homme pour qui son cœur s’emballait et battait de plus en plus vite. Elle s’arrêta à environ deux mètres de lui, faisant du sur-place dans le ciel nocturne, éclairés tous deux par les pleines lunes et les étoiles. C’était étrange… il semblait à la jeune femme que ces dernières veillaient sur eux… les protégeaient… mais comment le pourraient-elles, futiles astres, alors qu’elles ne l’avaient pas fait pour elle durant plus de 25 ans ?
 
Puis elle remarqua que Trey pleurait. Il ne portait rien de plus que son pantalon de toile et ce long morceau de tissu vert en guise de ceinture. Rien d’autre. Aucune armure, aucune arme, aucune lame, aucun tentacule. Rien, mis à part ses ailes pour voler. Elle ne l’avait jamais vu pleurer depuis leur rencontre, certes, seulement quelques heures auparavant. Mais aux vues de tous les bouleversements survenus, elle avait bien craqué et déversé un torrent de larmes. Pourtant, lui n’avait pas pleuré, jusqu’à maintenant.
 
La jeune semi-démone s’approcha encore de lui, lentement, une main dépourvue de griffes tendue vers lui et elle essuya du pouce les larmes sur la joue de Trey. Elle le prit dans ses bras et lui murmura doucement à l’oreille :
 
- Trey, je tiens à toi… Je t’aime…  Mais, s’il-te-plais, laisse-moi passer… Il le faut…

Puis elle recula un peu son visage et le regarda. Dans les yeux de nouveau bleus de la jeune femme, brillait une lueur de détermination, en plus de ses larmes noires qui continuaient de couler sur ses joues. Elle ne voulait pas le blesser, mais s’il l’y contraignait, elle serait obligée de le faire.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Ven 24 Juin - 14:01

Ils se firent face dans la nuit noire, au-dessus des éléments, au-dessus de tous, de tout. Leurs âmes se percutaient a nouveaux, et Trey sentit les larmes couler doucement le long de ses joues, il subissait, mais il ne sanglotait pas, il était déterminé, déterminé à en finir. Elle s'approcha de lu. D'une main lui sembla-t-il, humaine, elle essuya les larmes qui gouttaient maintenant a son menton. puis passa ses bras autour de son cou dans une douce étreinte, a laquelle il ne réagit pas.

- Trey, je tiens à toi… Je t’aime…  Mais, s’il-te-plais, laisse-moi passer… Il le faut…

Non, non il ne voulait pas, il ne pourrait plus en survivre, il avait trop mal vécu, d'abord du pillage et de son propre sadisme, puis de la sagesse et de la douceur mais anéantie, ensuite de la vengeance et enfin... de rien.. de rien si ce n'était maintenant cette femme qui l'enlaçait, cette femme qui s'était liée a lui, par le coeur et par le sang, Aexon y avait veillé, il avait tout orchestré pour lui porter le coup de grâce, mais il avait sous-estimé la force de l'amour. Oui, pour que Garami conserve peut être, quelque part en elle, un souvenir de lui, de son humanité, Aexon devait mourir, et lui aussi, et c'était cette force là qui le poussait a ce sacrifice.

-Si tu tiens a moi alors libère moi, je ne peux pas vivre avec un autre échec sur la conscience... je n'en peux plus ! tues moi ! Tues nous !

Il avait légèrement reculé pour qu'elle puisse voir la détermination dans ses yeux verts, et qu'il puisse voir la sienne dans les siens bleus. Le serpent qui sommeillait en lui se détendit brusquement, et sa voix rauque résonna dans les esprits des deux êtres ailés.

"NOON ! N'en.. fais RIEN ! Je te l'INTERDIT !"

Les marques grimpèrent jusqu'au cou de Trey, et des pics noirs jaillirent de son dos, comme des stalactites de pierre sombre, ainsi que six vrilles de matières noires dont les pointes pouvaient transpercer avec aisance la peau de Garami, elles firent le tour de Trey, contournant avec précision sa tête, ses larges épaules et ses ailes, pour se précipiter sur la jeune femme.

-NON !

Et Trey tint bon, les marques cessèrent de s'agrandir, pour régresser lentement, et touts les tentacules se stoppèrent nets a moins de vingt-cinq centimètres de la démone. Le guerrier se concentrait de toutes ses forces pour stopper Aexon, ce dernier aurait pu la tuer, régler le problème, mais il ne pouvait tout simplement pas faire cela. Aexon, trop faible pour résister a Trey, et donc trop faible pour éliminer celle qui mettait en danger sa survie, avait pris une voix faible, presque suppliante.

"Ne me tue pas... je peux t'aider, je te connais mieux que tu ne te connais, je peux te faire atteindre des sommets!


Puis elle reprit petit a petit un ton agressif : Aexon dévoilait qu'il en savait plus que ce qu'il prétendait au sujet de la femme aux cheveux de feu

"Si tu me tues, tu le REGRETTERAS ! tu m'entends ? Tu n'as AUCUNE IDÉE d’à qui tu t'attaques ! MOI, j'ai vécu plus longtemps que n'importe qui sur cette terre ! JE SAIS TOUT !"

Trey ferma les yeux et murmura :

-Délivre moi...

Les rouvrit lentement, son regard sombre, plus déterminé que jamais a en finir.

-Ou je ne te laisserai jamais passer.

Fusse-t-elle au courant de sa perte a venir, il estimait l'en avoir assez avertit, elle avait prit sa décision, et si elle n'y renonçait pas il perdrait tout contrôle, et la catastrophe s'étendrait bien plus loin que ce que lui-même pouvait imaginer. Mais maintenant, sous le jugement des milles étoiles et lunes, petit a petit couverts par les nuages, il était temps.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Ven 24 Juin - 15:32

Quand elle lui demanda de la laisser passer, Trey se recula de la jeune femme.

Et ce fût pour elle comme un coup de poignard en plein cœur quand il lui dit de les tuer, Aexon et lui si elle tenait à lui. Non, elle ne pouvait pas. Elle ne voulait pas le tuer. Malgré son côté démoniaque, elle s’interdisait de le faire. Et ce n’était pas à cause d’Aexon qui venait de hurler par télépathie qu’il lui interdisait de les tuer. Les larmes noires avaient cessé, séchant et se craquelant sur la peau des joues de Garami.
 
*Il n’a pas le droit de me demander cela ! Se rend-t-il compte de quelle cruauté il fait preuve ? Non, certainement pas…* pensa la jeune femme.
 
La jeune semi-démone se souvint qu’Aexon lui avait dit qu’elle était puissante, que cette puissance venait de son sang démoniaque. Dans ce cas, elle pouvait être plus forte qu’Aexon.
 
Quand le serpent essaya de la transpercer avec des vrilles de matière noire qu’il avait fait jaillir du dos de Trey, la jeune semi-démone ne bougea pas. Qu’il essaye de lui faire mal ! On verrait bien qui gagnerait à ce jeu. Mais les piques ne la frôlèrent même pas : Trey les avait arrêtés à une dizaine de centimètres d’elle. Elle voyait que cela lui coûtait des forces. Il ne voulait pas la voir mourir. Cette pensée fit couler une larme cristalline sur la poussière noire des larmes précédentes.
 
Garami tira son épée rougeoyante et trancha net les deux vrilles qui tombèrent en poussière noire. Elle entendait toujours Aexon dans sa tête, mais il suppliait. Il avait peur, il ne voulait pas mourir. Comme quoi, les démons aussi ont peur de la mort.
 
Quand le serpent reprit un ton agressif, dans un essai désespéré d’intimidation, Garami sourit :
 
- Oh, tu sais tout, Aexon ? Et bien je peux te dire une chose que tu ignores : tu ne me fais pas peur, tu ne m’as jamais fait peur et je me fiche bien de ce que tu sais. Et… Je sais aussi… que je suis plus forte que toi, mon cher serpent.
 
Et c’était vrai, elle le sentait dans ses veines. Son instinct le lui disait. Elle était plus forte que ce démon. Elle pourrait le détruire, mais pas tout de suite.
 
Quand Trey lui dis que si elle voulait passer, elle devait le tuer, le délivrer, elle s’approcha encore une fois de lui, et lui murmura à nouveau à l’oreille :
 
- Ne t’inquiète pas, je trouverai un moyen de te sauver de cette vermine. Tu es tout ce que j’ai maintenant et je ne veux ni ne peux risquer de te perdre.
 
Elle posa un léger baiser sur ses lèvres :
 
- Pardonne-moi, ajouta-t-elle, avant d’envoyer un violent et magistral uppercut sous la mâchoire de celui qu’elle aimait.
 
Puis elle lui déboita l’épaule gauche d’un mouvement rapide et sec du talon de la main.

Elle se retrouva en un clin d’œil dans le dos de Trey où elle coupa ras les piques et ce qui restait des vrilles avec l’aide de la rapière qu’elle rengaina en une fraction de seconde. Puis elle frappa, vive comme l’éclair, du plat des deux mains sur les oreilles de l’homme, l’étourdissant, et ses poings virent ensuite percuter ses flancs, au niveau de l’estomac et du foie.

Puis elle repassa devant Trey et lui envoya un violent et puissant coup de genou dans le ventre, ce qui le contraint à se plier en deux et permit à Garami de provoquer une rencontre brutal entre le nez de l'homme et son genou toujours levé. Et pour finir, la jeune femme tira encore une fois sa rapière et planta la lame dans le bras encore valide, le transperçant de part en part et fit de même avec la jambe gauche.
 
Elle répugnait à le blesser ainsi, mais elle n’avait pas le choix. Elle devait passer, et elle ne voulait pas le tuer. Il ne lui restait plus que le moyen de le neutraliser. Ce n’était pas encore fait, mais une fois Trey et Aexon neutralisés, elle les mettrait en en sécurité et partirait se venger.


Dernière édition par Tinùviel le Sam 25 Juin - 13:34, édité 1 fois
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Sam 25 Juin - 12:25

Trey, perdus dans un infini désespoir, contrôlait comme il le pouvait le démon enragé qui luttait dans sa poitrine, c'était comme s'il perçait son cœur déjà meurtri. Il espérait qu'elle comprendrait, il ne lui en voulait pas de vouloir se venger, mais qu'importe comment, il le savait, cela la mènerait à sa perte, car c'est bien ce qu'Aexon avait laissé entendre. Sa veine tentative pour rester en vie faisant aussitôt échec, que ce soit par les actes ou par la langue, Trey pensait enfin que tout allait finir... pour de bon, enfin libre...

Elle se rapprocha de nouveaux, lentement, il la laissa faire, il l'écouta, aussitôt il tenta de réagir, lui expliquer qu'elle ne pouvait pas le laisser en vie, qu'on ne pouvait le dissocier du démon, que ce serait là l'ultime erreur, et pour elle, et pour lui, mais les lèvres de Garami se posèrent sur les siennes, obstruant sa bouche et son esprit, endiguant toute volonté de la contredire, il resta néanmoins lucide lorsqu'il l'entendit murmurer...

- Pardonne-moi.

Aussitôt sa main fusa dans son épaule gauche, elle disparut de ses yeux pour découper les excroissances de son dos, et lui asséna deux solides coup au crâne, qui lui firent presque perdre connaissance.
ça y étais, elle était passée a l'acte, cela n'allait pas durer plus longtemps. Il la laissa faire, le frapper de toute part, lui infliger ces douleurs qui allaient lui offrir la victoire sur Aexon. Sans eux, certes elle ne connaitrait que la vengeance, mais seulement pendant un temps, il avait vus couler sur ses larmes noires une larme translucide, cristalline, qui prouvait bien son humanité encore bien présente, sa haine était-elle capable de l'effacer finalement ? Et bien, il espérait ne plus être là pour le savoir...

Elle embrochait maintenant de son épée à la lueur sanglante son bras et sa jambe, et une horrible douleur envahit ses deux membres, comme si sa chair était en train de fondre, il le ne put s'empêcher d'hurler un temps, pour finalement sentir sa conscience vaciller, sans comprendre ou il était ni ce qui lui arrivait, sans ailes, sans vie, il chutait.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Tinùviel le Sam 25 Juin - 15:14

Au moment où Garami retirait la rapière ensanglantée de la jambe de Trey, les ailes de ce dernier partirent en poussière et il chuta, inconscient, dans le vide de plusieurs dizaines de mètres qui les séparaient du sol.
 
La jeune femme ne réfléchit pas et s’élança pour le rattraper. Son côté démoniaque et les pouvoirs qu’il lui octroyait lui permettait de posséder une force bien supérieure même à celle d’un guerrier, mais elle ne l’avait pas pleinement utilisée pour frapper Trey. Elle y fit cependant appel afin de l’empêcher de s’écraser sur le sol en contrebas.
 
Plongeant en piqué vers Trey qui dégringolait, évanoui, elle réussit à le réceptionner avant qu’il n’aille embrasser la terre et la pierre en-dessous de lui. Puis elle le porta simplement, en volant, là où ils avaient établi leur campement de fortune, alimenta le feu afin qu’il puisse durer plusieurs heures grâce à des herbes spéciales trouvées un peu plus loin et le bois qu’elle avait rapporté peu avant de s’envoler.
 
La jeune semi-démone allongea Trey sur un lit moelleux de feuilles, de mousse et d’herbe non loin du feu, posa un dernier baiser sur les lèvres de l’homme, caressa doucement ses cheveux et reprit son envol vers la cité cauchemardesque et maudite après lui avoir de nouveau murmuré « Pardonne-moi, Trey ».
 
La nuit était bien avancée, minuit ne devait plus être bien loin désormais.
 
Garami volait aussi vite qu’elle le pouvait, elle allait enfin pouvoir se venger, après toutes ces années. Ils périraient tous par le sang et les flammes, elle les enverrait tous aux Enfers, et aucun, pas même les enfants, n’en réchapperaient. Et, bien entendu, elle réservait un traitement tout particulier à sa famille, son père et ses frères allaient souffrir mille morts et sa mère regretterait de ne pas lui être venue en aide quand elle était plus jeune.
 
Malgré cela, elle savait que, même en volant, elle mettrait du temps pour arriver là-bas. Il fallait aussi qu'elle essaye de trouver un village ou deux en route afin de se reposer.
 
La jeune femme vola donc jusqu'aux premières lumières qu'elle aperçut, à quelques kilomètres de là. Le village semblait paisible, endormi, du fait de l'heure tardive. Après plusieurs minutes de vol, elle se posa donc non loin de l'orée de celui-ci, reprit sa forme humaine et marcha dans la rue principale jusqu'à trouver une auberge encore ouverte. Elle entra et traversa la salle comptant encore quelques clients attardés en train de dîner ou de boire un verre. Arrivée au comptoir, elle interpella l'aubergiste et lui demanda s'il lui restait des chambres libres. Elle n'avait pas remarqué que tous les clients encore présents rivaient leurs yeux, tantôt sur elle, tantôt sur une affiche placardée sur un tableau d'affichage et qui offrait une prime à quiconque amènerait vivants les deux fugitifs dessinés sur ladite affiche. Elle n'avait pas vu cette affiche et ne savait par conséquent pas que les deux fuyards n'étaient autres que Trey et elle.
 
Le tenancier ne répondit pas à Garami, les yeux fixés sur l’avis de recherche. Le voyant pétrifié, la jeune semi-démone se retourna et aperçu l’affiche. Ni une ni deux, elle s’enfuit à toutes jambes de l’auberge en murmurant un « Merde ! » entre ses dents serrées.
 
Dès qu’elle fut dehors, elle courut dans la rue principale quasi déserte, fit sortir ses ailes et s’envola une nouvelle fois. Bon elle allait devoir trouver un autre village pour se loger. Mais si des avis de recherches était placardé dans celui-là, les suivants en seraient certainement couverts également. Et merde. Comment allait-elle pouvoir se reposer ?
 
Elle pensait à cela en volant au-dessus de la forêt, puis soudain, une idée lui traversa l’esprit : après tout, qu’avait-elle à perdre à dormir en haut d’un arbre ? Surtout que ce ne serait certainement là que sa seule option si tous les villages possédaient des avis de recherche pour Trey et elle.
 
Ils étaient mal barrés tous les deux, enfin, elle plus que lui, du fait qu’il était en sécurité dans la clairière et que les patrouille Clantoriennes ne savaient pas où les chercher. Mais de ce fait, si elle voulait pourvoit arriver à la cité damnée, elle ne devait pas se faire repérer, ce qui s’annonçait mal vu que c’était précisément ce qu’elle avait fait dans cette taverne. Elle se posa donc sur les dernières branches d’un immense chêne au feuillage dense et essaya de se reposer quelques heures. Après tout, elle avait bien attendu 25 ans pour pouvoir déverser son châtiment sur la ville, elle pourrait encore attendre quelques jours.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Dim 26 Juin - 16:47

Il pouvait sentir l'air défiler sur sa peau tandis qu'il chutait, a demi-conscient de ses derniers instants, il ferma les yeux pour mieux aprécier la caresse de la mort… mais cette ultime contact se révéla être celui de son aimée, qui l'empêcha de s'écraser au sol pour le porter comme Aexon la portait quelques heures plus tôt, au petit campement établit. Plus rien n'avait de sens.

« Alors, tu es content ? »

« Qu.. quoi ? »

« Tu l'a laissée partir, es-ce que tu as une idée de ce qu'elle est ? »

« Pourquoi es-tu encore là ? Tu m'as suivis même dans l'au delà ? »

« Parce que tu n'es pas mort idiot ! En revanche, tu aurais dus me laisser la tuer »

« Non… non je ne peux pas la tuer »

« Toi non mais moi si »

« Je l'aime… je ne peux pas te laisser faire »

« Arrête tes conneries, tu l'a rencontrée il y a moins de six heures... »

Trey était allongé dans la boue noire, elle rampait partout autour de lui que de multiples tâches de lumières jaunes parcouraient. Il faisait sombre, il ne pouvait rien distinguer, trou noir, vide.

« Elle souffrait comme moi, j'avais envie de la protéger »

« Mais tu es tellement stupide que tu l'incites à sa perte, ou à celle d'innocents et la nôtre, au choix »

Silence. Trey remuait dans son bain d'essence noire.

« Tu mens »

« Non »

« Si, tu veux que je la retrouve et que je la tue avec ton aide, car tu sais qu'elle m'aime et qu'elle va trouver un moyen de me délivrer de toi. »

« AHAHAHAHA ! Paroles superflues et sans intérêts, elle ne sait pas de quoi elle parle, et toi non plus, je suis plus ancré en toi plus que n'importe quel souvenir de tes défunts proches Trey. Tu ne me crois pas ? Et bien regarde moi. »

Trey regardait Trey, avec des yeux jaunes et un sourire malsain, en face de lui.

« Illusions »

Il ouvrit les yeux. D'abord il ressentit le calme de la pleine nature, puis il eu un haut-le coeur et vomit quelques litres de matière noire, qui se dessécha rapidement pour partir en poussière. Il avait affreusement mal au corps, comme s'il était malade, les baies devaient faire effet, car tout tournait autour de lui, les arbres aux alentours devenaient menaçant tant leurs branches semblaient tendre vers lui, comme pour le happer et le dévorer.

« Non, je t'ai débarrassé de tout poison, c'est autre chose : sa lame »

Les blessures a son bras et a sa jambe ne s'étaient pas refermées en dépit de la fumée noire qui en sortait, Aexon le soignait du mieux qu'il pouvait. Il se sentait faible, extrêmement faible. Sa rapière avait quelque chose de spécial, comme si elle l'avait empoisonné.

-Une tueuse de démon dans les mains d'un démon…murmura-t-il.

Il examina un peu plus son environnement, il était retourné au feu de camps, il était n sécurité, mais est-ce ce qu'il voulait vraiment ? Il avait échoué, elle était partie, elle reviendrait différente, il le savait, mais il ne voulait pas y croire. Il toussota et cracha un instant, puis senti sa conscience défaillir a nouveau, peut être était-ce Aexon qui appuyait sur sa conscience pour l'endormir, une larme supplémentaire perla de sa joue, il réprima un sanglot et se laissa aller a un sommeil sans rêves, en attendant de récupérer toute sa tête.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Kroork le Lun 27 Juin - 23:54

Kroork n'était pas mécontent de s'être tiré d'affaire de cette sombre rencontre avec ceux de sa race. Il savait qu'on ne pouvait pas faire confiance à un gobelin, il était même extrêmement bien placé pour le savoir.



Reprenant un peu ses esprit et son insouciance, il se dirigea une fois de plus au hasard dans la forêt en espérant trouver le plus rapidement possible une bouteille de vin, ou quelque chose de similaire, un petit remontant histoire de se détendre.


Alors qu'il marchait un peu nez au vent, il aperçu au loin les contreforts d'une citée, des murs immenses qui laissaient à penser que derrière il devait y avoir beaucoup de gens, beaucoup de commerces, et beaucoup de taverne et donc beaucoup de vin.

-Par la barbichette du grand Troll Toxique ! j'ai jamais vu des murailles aussi hautes !!!

Évidement, d'où il venait il n'y avait que des cabanes en bois et des cavernes à sa taille.

-Allez zou, on file par là nous.

Kroork le gobelin n'avait aucun projet mais l'idée de se fondre dans une foule de potentiel pigeons lui paraissait bien plus rassurante que de rester dans cette sombre forêt inquiétante, où là ce serait sûrement lui le pigeon.


Il entreprit donc d'aller vers son nouveau destin, pas inquiet un sous de ne pas en avoir.


Mais au moment où il allait se demander par où on pouvait rentrer dans cette ville fortifié, qu'il remarqua un gros truc tomber du ciel. Un signe de son dieu sûrement ! Kroork n'en priait pas vraiment, mais selon son instinct de mauvais mage, il fallait toujours aller voir ce qui tombe du ciel. Il se dirigea donc vers le lieu de la chute ...










:HRP:
Salut à vous deux SmileSmile

Vous avez un HRP quelque part ?
Je ne sais pas comment on gère notre rencontre ? Vous êtes en train de camper devant Clangor c'est bien ça ?
avatar
Kroork
En apprentissage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Mar 28 Juin - 14:41

Hrp : Hey ! Oui on communique via skype ^^ On pourrait créer une conv' pour ce rp, mais il nous faudra ton pseudo si tu as skype o/
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Kroork le Mar 28 Juin - 23:58

HRP : j'ai pas de skype, je parlai d'un HRP forum, c'est possible ?
avatar
Kroork
En apprentissage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Odysseus le Mer 29 Juin - 4:40

Hrp : Oui je suppose, tu pourrais l'ouvrir  ? Je ne suis pas très au fait de ce que je peux et ne peux faire sans déranger encore plus que ça ne l'est déjà.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voyage vers la cité des cauchemards.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum