Jeu de Rôles Libre
Bonjour !
Tu viens d'atterrir sur le forum du Jeu de Rôles Libre.
Ici, tu trouveras un jeu par écrit fonctionnant un système libre, intuitif et réellement amusant.
Viens vite découvrir tout ce que nous proposons sur ce lien !

Le marché

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le marché

Message par Tinùviel le Mar 14 Juin - 18:18

[HRP : il faudrait savoir si ça dérange Miia aussi, et surtout Zoddy, vu que c'est son topic... J'ai pas envie d'empiéter alors que quelqu'un ne voudrait pas...]
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Tinùviel le Mar 14 Juin - 22:36

Une jeune femme pâle à la chevelure rousse, si flamboyante dans le soleil brûlant que certains croyaient plus y voir des flammes que des cheveux, marchait dans la rue alors qu'un garde parlait avec une sorte de mendiant, affalé par terre, tout en ce tenant à une distance respectable de ce dernier. Elle portait, malgré la chaleur étouffante, une robe noire simple, à manches courtes et bouffantes tombants sur le haut de ses bras, au-dessus des coudes et un serre-taille de cuir brun. Une rapière à lame rouge sang pendait à son côté gauche.

Elle avait été attirée ici, dans Clantor, dans cette partie de la ville et plus précisément, à cette terrasse, par quelque chose, une sorte de force qui lui semblait familière.

En s'approchant des deux hommes, sans montrer la moindre trace de méfiance ni envers Karl ni le pauvre Trey, elle sentit comme le léger contact de doigts glacés sur la peau de ses bras et son visage :

*C'est certain, ce qui m'attire et me semble si familier provient d'un de ces deux hommes…* pensa Garami.

Le froid, même la plus légère tiédeur, lui avait toujours été bien plus désagréable que la chaleur. Elle ne transpirait d'ailleurs absolument pas dans sa robe totalement noire et son corset serré malgré la chaleur.

Elle continua de s'approcher, ne prêtant pas même attention aux serveurs courants en tous sens, qui pour servir à boire, qui pour apporter un plat de travers de porcs.

Alors qu'elle se trouvait à deux mètres des deux hommes, la sensation glacée revint, plus forte encore et elle eut même l'impression qu'une main d'un froid intense enserrait son cœur dans sa poitrine.

Ses yeux bleus glace se posèrent sur Trey :

*C'est de lui que cela vient… Je le sens… Comment cela se fait-il… ? Quelles sont ces marques noires sur son torse… ?*

Garami fit encore quelques pas, se retrouvant à moins de cinquante centimètres de Karl et Trey et, soudain, elle eut l'impression que son sang charriait des rivières de glace : la sensation glacée sur son cœur, ses bras et son visage devint plus forte que jamais et elle tomba à genoux, sa rapière tintant contre les dalles de pierres, une main crispée sur sa poitrine, au niveau du cœur, l'autre enfonçant si fort ses ongles dans la chair nue de son épaule que du sang se mis à perler.

Elle n'avait jamais ressenti une telle souffrance, si fulgurante, si puissante, pas même quand elle se faisait violer par son père ou ses frères, avant qu'elle ne s'enfuit de cette cité maudite.

- Comment… ? Pourquoi… ? furent tout ce qu'elle parvint à articuler, les mâchoires crispées, du sang coulant de son épaule meurtrie.

Elle ne savait comment elle parvenait à rester consciente sous le poids de toute cette douleur.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Zodiac le Mer 15 Juin - 12:33

[HRP : Continuez un peu sans moi j'ai la tête à autre chose ces derniers temps. Courte réponse pour vous laisser blablater, je répondrais quand j'aurais l'inspiration.]



Karl haussa les épaules en maugréant, ce devait être un ivrogne ou un drogué, de plus, il n'avait pas fini de manger, le cas échéant, il interviendrait. Il jeta néanmoins un regard étrange à la femme qui venait d'arriver, cette journée s'annonçait mouvementée, autant ne pas régler les conflits le ventre vide.
avatar
Zodiac
Légende


Fiche de personnage
Nom: Karl
Race et classe: Humain Lansquenet
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Odysseus le Mer 15 Juin - 14:05

Étendus par terre comme s'il était a l'agonie, Trey vit l'homme en armure se dérober et retourner finir son repas. Bien, cela signifiait qu'il n'était pas au château de la miséricorde, sans doutes une ville peuplée car les alentours étaient des édifices en pierre solide, Trey se demanda même un instant s'il ne pourrait pas y reconnaître Clantor, mais il ne pouvait pouvait pas distinguer grand choses tant sa tête tournait.


-Monsieur.. attendez... me laissez pas... il va revenir sinon, je le sais !

il peinait a croire que tout le monde se contente de l'esquiver ou de l'ignorer. Puis il réalisa que ses marques visibles devaient en tenir plus d'un a l'écart, surtout qu'elles commençaient a le démanger... Il lutta encore pendant quelques secondes contre l'inconscience et la paralysie qui gagnait son corps, et réussit a se redresser pour poser son dos contre le pied d'une table.

il put alors contempler le regard inquiet de deux serveurs, qui hésitaient soit a lui donner de la nourriture, soit a le prendre par les bras pour l'éjecter de la place.


-Écoutez.. donnez moi, des restes, ou ce que vous voulez.. et je m'en irai...

Il fut stoppé dans ses paroles lorsqu'il contempla son propre corps, les marques, qui basiquement ne se rependaient qu'à la base de son cou et son bras droit, s'étaient étendues sur son torse entier et ses deux bras, et menaçaient maintenant de dévorer ses hanches. Et c'est avec horreur qu'il constatait qu'elles étaient actives, il posa deux doigts sur celle qui zébraient le dos de sa main droite et contempla une perle de liquide noir qui s'était détachée d'elle.
Trey était dangereux, Aexon ne semblait pas présent, mais il se pourrait bien que cela ne dure pas longtemps. Car quelque chose grattait encore au fond de son crâne.

Il contempla un instant les clients, dont la petite fille et le garde de la ville, qui mangeaient tous en ne le lâchant pas des yeux, personne ne venait l'aider, tous s'amusaient de lui. Oh, il pouvait presque entendre la petite voix aigüe dévorer sa conscience. "Ils me haïssent n'est-ce pas ? Ils veulent me voir mourir ? Moi qui les ai protégé au péril de ma vie tant de fois ? Moi qui les protège de ...toi ?". S'il jouait tout seul le rôle du démon, c'est qu'il perdait complètement les pédales... mais tant d’ingratitude ne méritait pas d'être punit ?

-Vous le regretterez...

Il baissa la tête, fronça les sourcils et aiguisa son regard qui se présentait maintenant comme féroce, bientôt bestial. Ce regard emplit de haine se promenait sur tous, et tomba droit dans les yeux d'une jeune femme, rousse, qui semblait complètement paniquée par sa présence... elle s'approchait, ce n'était pas la peur qui déformait son visage, mais la douleur. Elle s'effondra au sol non sans attirer nouvellement l'attention sur eux... Elle serrait sa chair assez fort pour faire perler le sang de son épaule, et le regarda droit dans les yeux avec un regard froid, mais dubitatif. Celui de Trey se détendit, il cherchait a comprendre qui était cette femme, pas à la tuer... pas à la tuer... La frontière entre une action banale et tuer devenait de plus en plus floue, et ses marques le démangeaient de plus en plus. Il se passait quelque chose.

-Je vais perdre le contrôle... Murmura Trey dans un souffle, presque inaudible, a l'unique adresse de cette femme qui le fixait.


Hrp : Bien, le rp perd (temporairement heureusement ) deux membres et en récupères deux autres x)
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Tinùviel le Mer 15 Juin - 17:59

Garami n'accorda pas un regard au garde quand il s'éloigna pour retourner finir son repas, elle n'avait d'yeux que pour Trey, malgré la douleur glaciale dans tout son être. Trey qui venait de se redresser et de poser son dos contre le pied d'une table.

Elle ne savait pas ce qu'étaient les marques noires qui semblaient grandir, se mouvoir et recouvrir de plus en plus le corps de ce pauvre homme, mais elle ne pu s'empêcher de vouloir les toucher.

Malgré la souffrance qu'elle ressentait, elle réussi à tendre la main, celle dont les ongles longs de la jeune femme étaient auparavant enfoncés dans son épaule, et à poser des doigts ensanglantés sur les marques noires du bras gauche de Trey, ce qui eut pour effet de maculer de sang la peau de l'homme et faire suppurer un liquide sombre des zébrures.

- Comment... ce fait-il... que... que je... souffre ainsi... en votre... présence... ? réussi à articuler péniblement la jeune femme rousse, devenue encore plus pâle qu'elle ne l'était à cause de la douleur intense dans tout son corps.

Elle retira vivement sa main couverte de sang du bras de Trey, alors qu'une nouvelle vague de souffrance venait irradier du sommet de sa tête jusqu'au bout de ses doigts et ses orteils.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Odysseus le Mer 15 Juin - 18:57

Elle le fixait, s'en était réellement perturbant, car elle semblait dans une situation... délicate. Mais ne parlons pas de la sienne, quelque chose affaiblissait Trey, c'était forcément lui... mais pourquoi ne parlait-il pas ? Avait-il.. perdus sa langue ? Stupide réflexion, mais si cette femme réagissait ainsi a,semblait-il, sa présence, peut être qu'elle était aussi la cause de son état affaiblis, il n'avait jamais ressentis cela avant. Lui la contemplait l’œil mou, le corps amorphe alors que le liquide perlait des marques maudites, il ne pouvait pas le manipuler... non pas qu'il essaya, mais il le sentait, il n'était plus que victime, spectateur de ce qui allait se passer. Il s'était dit que c'était la faim qui le paralysait ainsi, mais la symbiose que lui accordait son statut lui procurait tout les nutriments et l'eau dont il avait besoin sans avoir a se nourrir ou boire, cependant la faim et la soif pouvaient toujours avoir des répercussions sur son organisme, mais pas a ce point...

Il retenta de se lever quant la jeune femme tendit une main vers lui, et effleura du bout des doigts l'une de ses marques sur son bras gauche.

Mort, chaos, désolation, destruction, éradication, déshumanisation, annihilation.

Telles étaient les pensées de Trey en cet instant précis, pensées qui ne lui appartenait pas, a l'instant ou il ne se sentit que comme une coquille vide, avec toujours cette petite bête qui grattait a l'intérieur.

"Petite bête ?"

Trey s'était interrogé lui-même sur ses propres pensées, pour quelle raison ? Oui, petite bête, c'était les mots qu'il avait et voulait toujours employer, alors pourquoi cet auto-désaccord ? La marque qui était entrée en contact avec la main de la jeune femme le brûlait affreusement, et semblait se propager dans tout son corps, suivant les marques, toutes reliées entre-elles telle une plante grimpante.. qui semblait prendre feu pour Trey, notamment a l'intérieur de son crâne.

Il fut pris par un spasme, qui se répéta trois fois, avant qu'il ne plaqua ses mains contre ses yeux et commença a hurler a plein poumon, de douleur ? Oui, mais pas seulement, aussi parce qu'il avait entendus la petite bête lui dire :


"Salut !"

Avant de percer ses dernières défenses, et envahir complètement son esprit. Il avait l'impression de se noyer, se noyer dans une boue noire écoeurante, qui lui servait maintenant de sang, il tenta de rester a la surface mais n'y parvint pas plus de quelques secondes, et la il sentit la boue se transformer en chaîne, et s'attacher autour de ses pieds et de ses mains, ainsi que son cou, pour le suspendre, prisonnier de son esprit, au-dessus du vide, du néant.

Garami quant a elle, a pus entendre Trey hurler a l'agonie, voir le sang qu'elle avait déposé sur la peau de Trey disparaitre, avalé par l'étrange substance noire qui ruisselait a présent de son torse et de ses bras. Substance qui commençait également a couler des yeux de Trey, malgré les mains qui y étaient plaquées.
Puis le corps de l'homme fut a nouveau pris de soubresaut, et Trey se releva en un clin d’œil, regardant a ses pieds la petite Garami, un de ses yeux était devenus jaune, et une lueur démoniaque s'en dégageait. Il résista une seconde de plus, replaquant une main sur son œil, et se courba en avant. Il eu un haut-le-cœur avant de vomir toujours plus de matière noire.


Tout le monde avait arrêté son petit train-train quotidien pour observer Trey avec inquiétude, qui se tenait a une chaise pour ne pas s'effondrer a nouveau sous les pulsions de douleur qu'il ressentait. Sans doutes que les gardes avaient tirés leurs épées de leur fourreaux. Il n'en avait que faire, plus exactement il ne pensait plus rien, ne comprenait plus rien. De son dos, ou Aexon avait autrefois planté ses crocs, surgit une explosion immonde du liquide, qui stagna en l'air, tel une vrille en constante évolution. Trois autres tentacules apparurent , et une sorte de bulbe noire évoluait sur l'épaule de Trey. Une flaque noire s'étendait maintenant a plusieurs mètres autour de lui et les serveurs faisaient évacuer les clients. L'un d'eux tenta de tirer Garami de la zone dangereuse, mais une de vrille se précipita vers lui, et s'arrêta a quelques centimètre de son visage, afin qu'il puisse observer en long et en large que l’extrémité du tentacule s'était transformé en pique largement capable de l'empaler, le serveur réagit tout de suite en courant le plus vite et le plus loin possible.

Suite a quoi la vrille qui l'avait menacé s'enfonça dans le sol derrière la jeune femme, dans le but de l'empêcher de fuir. Deux autres vinrent l'immobiliser en écrasant avec force ses deux bras, l'épinglant au sol. Alors que Trey se battait pour rester debout, un dernier tentacule fit son apparition depuis son dos et s'avança doucement vers la jeune femme. A mesure qu'il progressait elle pouvait voir un crâne humain se former en son extrémité, puis le crâne s'allongea pour laisser place a celui d'un serpent, et des cavités qui représentaient les orbites se dégageaient deux filet de lumière jaune. Le serpent souriait.

-Bien le bonjour ! Je m'appelle Aexon, et voici Trey.

Il pointa d'une lame dégoulinante de liquide noir la tête de l'homme, qui semblait écrasé sous le poids du serpent cornus et de l'immondice qui se répandait encore et toujours un peu partout.

-Auriez vous l'amabilité de me dire qui vous êtes ma dame ?

Hrp : n'intervient pas tout de suite Zod :p
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Tinùviel le Mer 15 Juin - 21:39

Quand Trey hurla à la mort, semblant en proie à une douleur atroce, Garami ne bougea pas. Elle ne savait pas comment réagir devant ce qui se déroulait. Bon sang, elle l’avait juste touché ! Mais… son sang… celui qu’elle avait sur la main… il avait été aspiré par ce liquide noir… et maintenant le pauvre homme hurlais à s’en arracher les poumons… et tout son corps dégoulinait de cette substance sombre… Curieusement, à l’instant même où il avait commencé à hurler, sa souffrance personnelle et glaciale s’était envolée et elle s’était de nouveau sentie plutôt bien.
 
*Pourquoi… ?* pensa la jeune femme, autant par rapport à sa douleur disparue en une fraction de seconde, que pour Trey qui hurlait.
 
Quand il se releva, en autant de temps qu’il faut pour un battement de cil, elle vit son œil jaune et cela lui sembla encore une fois familier… Soudain, le souvenir du visage de son père, qu’elle croyait avoir enfuit au plus profond d’elle, ressurgit à sa mémoire : sa peau pâle comme la mort, ses cheveux noirs en bataille, sa moustache, son bouc, et, surtout, ses yeux du même jaune que celui de Trey à cet instant.
 
Quand les tentacules de matière noire sortirent du dos du pauvre homme, elle ne bougea pas non plus. Sa robe s’imbibait de la substance noire formant une flaque immense autour de Trey et elle. Un serveur paniqué lui attrapa le bras pour essayer de la faire sortir, mais elle le repoussa au moment où un des tentacules fusait vers le visage du jeune homme, l’extrémité devenue une pointe acérée, avant de s’arrêter quelques centimètres à peine devant ses yeux. Le serveur s’enfuit à toute jambes hors de la terrasse, sans demander son reste.
 
Quand le tentacule-pointe qui avait menacé le serveur transperça le sol derrière elle et que deux autres emprisonnèrent ses mains, sans doute pour l’empêcher de s’enfuir elle aussi, Garami ne bougea pas d’un cil, le regard toujours rivé sur Trey.
 
Un dernier tentacule sorti alors du dos de l’homme, qui semblait lutter pour garder l’équilibre pour s’approcher lentement d’elle. L’extrémité de ce tentacule prit la forme d’un visage humain, qui se modela progressivement pour ressembler finalement à une tête de serpent avec des reflets jaunes au fond de ses orbites noires et creuses. Il lui sourit. Puis il se présenta, ainsi que l’homme dont il était issu.
 
Il lui demande ensuite qui elle était. Garami lui sourit à son tour. Elle n’avait pas peur. Elle se sentait même plutôt en sécurité. Elle voulut lever la main pour caresser la tête du serpent, mais elle ne le pouvait pas, du fait de ses mains entravées.
 
Il lui semblait que le serpent appelait quelque chose en elle, mais elle ne savait pas quoi :

- Je me nomme Garami Nameza, je suis née dans une cité maudite dont je veux me venger. Il me semble vous connaitre, Aexon… Je ne saurai l’expliquer… Je me suis toujours sentie différente, sans parvenir à savoir pourquoi ni en quoi j’étais différente… Etes-vous un démon Aexon ? Comment se fait-il que j’aie eu l’impression d’avoir été attirée par vous dans cette ville ?
 
Puis elle regarda vers Trey qui semblait essayer de combattre Aexon.

- Qu’avez-vous à ce pauvre homme pour qu’il soit dans un tel état ? Et comment se fait-il que Trey ait réagit si violemment à mon sang ?

Puis elle reporta ses yeux sur le serpent, plongeant son regard bleu glace dans les orbites creuses d’où rayonnait cette lumière du même jaune que les yeux de son père. Elle ne prêtait absolument plus attention aux éventuelles personnes assez folles pour êtres restées à la terrasse.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Odysseus le Jeu 16 Juin - 0:44

Il s'était fait avoir, bêtement, vraiment bêtement, il avait sous-estimé Aexon, d'habitude il faisait l'inverse, mais il avait été perturbé par ce trou de mémoire, en temps normal il aurait fuit la ville le temps de trouver quel tour lui jouait-il, là, mais poussé par des besoins naturels inutiles, sans doutes voulus par le démon, il était resté en milieu peuplé, au pied de cette étrange fille qui avait provoqué la catastrophe…

Oui, il avait bien merdé, enchaîné dans son propre esprit, a demi-conscient de ce qui se passait dans le monde physique, Trey luttait de toute ses forces pour ne pas inverser complètement les rôles de l'hôte et du parasite. Il lui fallait une aide extérieure, car bien qu'Aexon n'avait pas encore la force de le contrôler totalement, il ne pourrait pas reprendre le contrôle de la situation tout seul. Cependant ils étaient a Clantor, et c'était le genre de ville qui disposait d'un système de défense des plus corrects, et Aexon ne se doutait même pas que le commandant de sa garde se trouvait non loin, et s'il n'était pas là, c'était sans doutes pour évacuer les quelques personnes restantes, comme la petite de tout a l'heure. Mais s'il ne tarderait pas a revenir et a agir, Aexon avait néanmoins tout le temps qui lui fallait pour torturer convenablement la jeune femme qu'il tenait entre ses griffes, et lui, Trey, ne pouvant rien faire pour elle, elle était d'ores et déjà morte… du moins c'est ce qu'il pensait, car il ne pouvait pas se concentrer sur la discutions et le démon avait d'autres plan.


-...oui...OUI… tu as raisons ma petite, je suis un démon.

Il parlait lentement, d'une voix calme mais rauque, a peine humaine, remplie d'une tendresse mielleuse et fausse, tel celle du chasseur avant d'achever sa proie, mais l'on sentait en celle d'Aexon que c'est une opération qu'il répéterait avec joie a l’infini…

Elle n'avait pas peur, Aexon était surprit, mais il respectait cela, et même ci ça lui donnait envie de lui couper les jambes, il s'en abstint car il avait d'autres plans. Elle manquait de sourire, comme-ci elle appréciait son  contact, sa morsure, et lui manqua de rire. Aexon, le dieu du carnage, berçant de ses lames avides de sang une jeune demoiselle, la dévorant vivante, voilà qui était une perspective intéréssante ! Mais cela n'en était pas l'heure, il n'avait pas soif sa chair mais de connaissance, aussi il approcha lentement sa tête de celle de sa proie. Elle prenait petit a petit un air différent, le crâne se recouvrait de fibres musculaires, de dents supplémentaires avec notamment la naissance de deux longs crochets, ainsi que de deux paire de cornes qui étaient dus à la solidification du liquide sur le haut de son crâne.

-Oui Garami Nameza… tu es différente.. je l'ai sentit… C'est pour ça que je suis là.

Sa voix se transformait, passant régulièrement de l’aigu au grave, témoignant d'une certaine folie meurtrière, et de se soif de connaissance toujours croissante.

La flaque de liquide noir s'étendait maintenant a plus de 8 mètres autour d'eux, et le liquide grimpait maintenant sur les chaises et les tables pour les recouvrir petit a petit. Le serpent quant a lui, longeait le corps paralysé de la jeune femme,  sans le toucher mais l'effleurant au passage, et faisant tomber quelques gouttelettes sur ses habits noirs. Il fit passer sa tête autour du cou de Garami, afin de pouvoir lui susurrer lentement a l'oreille, d'une voix séductrice :

-Tu n'es pas comme les autres, tu es plus forte, plus cruelle, plus destructrice, plus sssssssadique… et je SAIS pourquoi !

Il repassa rapidement sa tête en face de celle de Garami, afin qu'il puisse l'examiner. Il était a une telle distance qu'il pouvait gober sa tête a la moindre petite faim, et elle pouvait sentir son haleine qui envahissait son nez de sa puanteur, et pouvait plonger ses yeux dans les siens.. Cependant lui ne la regardait pas, il regardait le sang perler de son épaule. Rapidement, une brutale montée de la substance noire grimpa sur son bras, puis son épaule pour entièrement recouvrir la blessure. Sans doute qu'elle pouvait sentir la substance s'infiltrer dans sa plaie et la vampiriser. Elle aurait bien pu se débattre mais cela n'aurait rien changé, car la matière noire recouvrait maintenant une bonne moitié de son corps…

Aexon la regarda a nouveau, ses yeux plus luisants que jamais, perforants l'âme de la jeune femme, à la recherche de la vérité, d'un regard plein d'excitation car il l'avait trouvé


-TU n'Es pAs HUmAInE !

Sa voix ne l'était également plus du tout. On aurait plutôt dit un rugissement que des paroles, incroyablement rauque et grave, il cracha également une gerbe de substance noire et ses machoîres se séparèrent en un grand sourire. Puis il se détourna et regarda Trey, toujours affalé contre la chaise, mais qui tentait de suivre la conversation du mieux qu'il pouvait. Les marques s'étaient propagées sur la totalité de son corps, et barraient son œil gauche de haut en bas, œil dont émanait toujours la lueur jaunâtre.

-Et lui… Il est inférieur a toi.. a NOUS.. pauvre larve..

D'un coup de tentacule il fit valser la chaise a laquelle Trey s'aggripait, qui s'effondra par terre, vaincus.

-Mais ne le sous-estime pas, il m'a tué, alors je suis obligé de vivre a travers lui, mais cela ne m'empêche pas de me venger quotidiennement.

Le serpent énonça sa fin de phrase comme la chute d'une blague, qui se résume a planter un tentacule en lame dans le bras gauche de Trey qui gémissait de douleur.

-Mais dis moi.. ne connais-tu rien de ton peuple ? Ne sait-il jamais rien passé de spécial quand tu avais peur ou que tu étais en colère ? Et..  Que puis-je faire de toi ? Couinerais-tu comme lui si je te lacérais un peu ?


De petites pointes jaillirent de tentacules qui se formaient maintenant depuis le sol et qui entourait la jeune dame telle des ronces
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Zodiac le Jeu 16 Juin - 1:31

Ecoutant d'une oreille attentive, gardant une attitude calme tout du long, Karl finissait ses travers de porc en maugréant. Dès qu'un de ses initiés passa non-loin, il lui lança un regard déroutant en levant le pouce, le majeur et l'auriculaire. C'était un code pour signaler un danger et qu'il aurait sans doutes besoin de sa Zweihander et de pas mal de renfort. Un pouce levé signifiait que tout allait bien, l'ajout de l'auriculaire traduisait une broutille, le doigt parfois réservé aux insultes signifiait tout simplement qu'il y avait un problème majeur qui se profilait. Alors que l'homme était en route, un événement incongru se produisit. Des monstres, dans la cité qu'il avait fait le serment de protéger, qui se présentait aux yeux de tous et qui perturbaient une belle après-midi. Alors que les deux choses prenaient peu à peu forme tout en conversant, il observa Maëly et lui hurla, au milieu du chaos des passants s'enfuyant.




"Cours chipie ! Va-t-en le plus loin possible !"




Le capitaine sortit alors de son col un sifflet de métal et le fit retentir de toutes ses forces. Au milieu des gens qui se bousculaient pour échapper à l'atrocité de ces choses, certains accoururent à contre-sens, portant l'emblème de Clantor, les renforts étaient arrivés et se mettaient peu à peu en position, portant épées, arbalètes et piques. Le restaurant était encerclé et le pauvre tenancier s'était caché derrière le comptoir en serrant la caisse de toutes ses forces comme on tenterait de chercher le Divin dans un moment de panique. Karl se jetta sur son arme que l'on venait d'apporter et tonna :




"En position, comme à l'entraînement, hop hop hop, serrez les rangs et ne leurs laissez aucune ouverture !"




Les gardes acquiescèrent sans un mot. Certains tremblaient devant les abominations devant eux, mais la présence de leur capitaine les emplissait de confiance. Karl se tenait à une dizaine de mètres des créatures qui parlaient. Leur discussion n'avait pour lui aucun sens. Le géant serra les dents et rua dès que la moindre goutte de sang fut versée. Il visait les tentacules, de façon à mieux séparer ces deux choses. Il ne cherchait pas à tuer, mais à mettre hors d'état de nuire, au moindre signe de danger, ses hommes étaient prêts à intervenir. En son for intérieur, Manus espérait que les mages arriveraient sous peu. De sa lame faisait plus de la taille d'un homme, il profita de son élan pour dessiner un arc de cercle vertical qui partait du bas, déchirant au passage les teintures en hauteur.


Dernière édition par Zodiac le Jeu 16 Juin - 13:04, édité 1 fois
avatar
Zodiac
Légende


Fiche de personnage
Nom: Karl
Race et classe: Humain Lansquenet
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Tinùviel le Jeu 16 Juin - 2:39

Garami observait Aexon avec un grand calme. Une personne normale aurait tenté coûte que coûte de s’enfuir pour lui échapper, mais pas elle. Elle restait là, sereine, à sourire au serpent. Il lui dit d’une voix calme, mais à peine humaine qu’il était en effet un démon. Comment avait-elle pu faire cette déduction, elle ne le savait pas, elle l’avait senti, c’est tout. Plus rien n'existait pour elle que ce démon, Trey et elle, le monde extérieur était devenu flou.
 
Aexon, après cela, approcha lentement la tête de la jeune femme, tête qui s’ornait petit à petit de chair, de deux cornes immenses et de crochets tout aussi imposants. Il lui confirma qu’elle était bel et bien différente, qu’il savait pourquoi et que c’était parce qu’il avait senti qu’elle était différente qu’il était ici, devant elle. Sa voix prenait des intonations tantôt grave et râpeuses, tantôt aigues et capables de percer le tympan.
 
*Une folie meurtrière sommeille en lui, mais il la jugule… je ne connais cela que trop bien…* pensa la jeune rousse.
 
Quand il s’enroula autour de son cou pour lui susurrer qu’elle était plus forte, plus cruelle, destructrice et sadique que le commun des mortels et qu’il savait pourquoi, elle profita de cette proximité pour embrasser sa peau reptilienne, faute de pouvoir la caresser.
 
Puis il se remit en face d’elle, si proche que sa mâchoire frôlait presque son nez et elle sentit son haleine. La plupart des gens auraient trouvé cette odeur immonde, mais pas elle. Pour elle cette odeur de pourriture évoquait les cadavres qu’elle sèmerait derrière elle quand elle retournerait dans sa cité natale, cette odeur évoquait l’Enfer qu’elle leur avait promis, évoquait le sang, les larmes et la dépravation dont ils étaient tous coupables envers elle.
 
Quand la substance noire se mis à se mouvoir, comme douée de raison, jusqu’à sa plaie à l’épaule et à recouvrir progressivement son corps, elle ne bougea pas, se contentant de sourire au démon, un sourire dément. Non, elle n’avait pas peur, elle savait qu’il pouvait la faire souffrir et au fond d’elle, elle ne faisait que le suppliait de lui donner un baiser, un seul baiser maudit.
 
Quand le serpent plongea son regard dans son âme et lui révéla, d’une voix impossible pour n’importe quelle créature humanoïde sur cette terre, qu’elle n’était pas humaine, son sourire fou s’élargit de plus belle. Elle savait au fond d’elle qu’elle n’avait jamais été humaine, qu’elle était autre chose, mais entendre cette confirmation la remplissait de joie, une joie… démoniaque.
 
Aexon tourna ensuite la tête vers Trey, tentant toujours désespérément de reprendre contrôle de son corps sur le démon, et dit à Garami qu’il était inférieur à eux, bien qu’il ait réussi à le tuer et envoya à plusieurs mètres, d’un coup de tentacule, la chaise à laquelle le pauvre homme s’accrochait pour rester debout. Trey s’effondra au sol, puis le serpent planta un tentacule devenu lame dans son bras et il gémit de douleur. La jeune femme l’observa faire avec un certain intérêt, bien qu’elle trouvât que le pauvre Trey ne méritait pas cela.
 
Puis le démon lui demanda si elle connaissait le peuple de la cité damnée dont elle venait, s’il ne s’était jamais rien passé d’étrange quand elle avait peur ou était en colère, ce qu’il pouvait bien faire d’elle et si elle crierait comme Trey s’il lui faisait du mal. Elle parla alors, après ce long moment de silence observateur :

- Tout ce que je sais sur la cité impie et damnée d’où je viens, où je suis née dans le péché et la débauche, c’est que tout ce que les créatures de cette terre considèrent comme réprouvé y a cours. Les gens tuent, violent, dévorent vivantes d’autres personnes ou encore ont des relations charnelles avec des animaux ou bien des membres de leurs familles. Parfois, quand mon père ou mes frères me violaient et me battaient, je me souviens avoir ressenti tant de haine et de rage que les murs et le sol tremblaient si fort que les objets se décollaient de plusieurs centimètres du sol ou des meubles sur lesquels ils étaient posés. Je me souviens aussi que dans ces moments-là, le tonnerre grondait et des éclairs zébraient le ciel assombrit même s’il avait été clair quelques secondes plus tôt et je me souviens que parfois, les animaux présents dans la pièce mourraient sans raison, sans que personne ne les touchent. Mais à chaque fois, j’étais présente.

Elle marqua une pause, souriant telle une hallucinée, n’ayant cure des ronces de liquide noir se solidifiant et se formant autour d’elle :

- Fais ce que bon te semble de moi, Aexon, mais laisse-moi te dire ceci : j’ai tellement souffert dans mon enfance que rien de ce que tu ne me feras ne pourra me faire ne serait-ce que gémir de douleur.

Elle marqua une autre pause, plongeant ses yeux dans les orbites creuses, emplis de cette lumière jaune, du démon, prenant un air grave contrastant avec l’air dément qu’elle avait eu quelques secondes plus tôt :

- Embrasse-moi, Aexon. Je veux savoir ce que c’est que de recevoir le baiser d’un démon.
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Odysseus le Jeu 16 Juin - 13:23

Trey avait perdus une partie de la bataille, il avait perdus dans le monde physique, balayé telle une mauviette, et il en était maintenant réduit a lutter pour la survie de sa conscience dans son propre esprit. Le pire dans tout ça, c'est qu'il perdait. Deux autres chaînes jaillirent du néant pour s'accrocher a son torse et son bassin, et deux autres encore pour s'enrouler autour de ses épaules, toutes les quatre se mirent a le tirer vers l'obscurité, et Trey ne pouvait que contempler la lumière blanche qui s'en allait...Mais il ne se laisserait pas faire...

Aexon lui jubilait comme s'il avait une vingtaine d'enfant sans défense a sa disposition, il avait complètement le dessus sur son hôte, et cette femme le dévorait d'envie, lorsqu'il plongeait ses yeux dans les siens, il y voyait au fond le reflet de son âme, elle arborait le même sourire fou que lui, elle témoignait de la même folie que lui, elle était prisonnière de son statut humain, mais cela ne durerait pas, bientôt elle brûlera tout ce qui se trouverait sur son chemin, et lui se délecterait de ses morts.

Il la laisse parler, s'exprimer, elle avait visiblement beaucoup souffert de son passé, mais cela ne pouvait être que formateur pour son avenir, et la cité décrite était forte intriguante. Mais non, ce n'était pas d'eux que le démon voulait parler, eux n'étaient que de la nourriture, ils étaient ses jouets.



-Je ne te parle pas de ta famille humaine, je ne te parle pas de ces insectes. COMPREND-TU ? GarAmI  Namera ? Tu es comme MOI ! Tu es un DIEU ! Si tu ne sais rien alors je t'apprendrais.. mais pas tout de suite, tu as d'abord quelque chose a faire..

Le serpent se mit a rire, une série de piques, arqués tels des ailerons de requins, firent leur apparition sur le dos du serpent, dont il était maintenant difficile de distinguer l'origine tant la place était inondée de la boue noire, et Trey a peine visible sous la masse toujours plus croissante. Les multiples tentacules épineuses qui se formaient autour de Garami se mirent a tournoyer autour d'elle a une vitesse prodigieuse, l'écorchant en de multiples entailles, déchirant quelques morceaux de ses vêtements. Le liquide vivant vint alors derechef recouvrir ses plaies et sucer le sang qui en coulait. La joie folle d'Aexon atteignait maintenant son paroxysme.

-Ton sang est corrompus par celui des insectes, mais je reconnais là la marque d'un puissant démon, tu es amenée a faire de grandes choses..

Et la jeune femme voulu l'embrasser, sans doutes qu'Aexon en fut amusé, il ne le laissa cependant pas trop paraître et s'enroula a nouveau autour d'elle, puis posa la partie supérieure de son crâne et ses cornes contre son front, collé l'un à l'autre, tête à tête, il pouvait sentir son petit coeur d'humain et la chaleur qu'elle dégageait. Le serpent fixait encore et toujours de ses yeux hypnotisant la demi-démone qu'il avait prise pour proie.

-Oooh ma douce… Ne le sais-tu pas ? Mon baiser, c'est la mort.

En cet instant précis il aurait déchiqueté n'importe quelle créature au monde en petit morceaux, mais il n'en fit rien pour la jeune femme. Il lécha le bout de son nez et la regarda avec un petit air supérieur, avant d'examiner ses alentours : le gros garde de tout a l'heure, ainsi qu'un grand nombre de soldats, les entouraient totalement. Les chaises, tables, repas abandonnés, tout était a présent recouvert de matière noire, les tables se désassemblèrent, comme rongée par l'acide, le restaurant fondait littéralement. Aexon sentit une autre présence innocente, et plongea un tentacule derrière le comptoir a quelques mètres, qui en ressortit en tenant un petit homme par la gorge. Le tenancier se débattait et faisait tout son possible pour ne pas mourir étranglé, mais ce n'était pas comme ça que le démon voulait le tuer. Il le porta a coté d'eux et le lâcha dans les fillaments épineux, qui l'immobilisèrent tout en la charcutant, l'homme hurlait et nul doutes que les gardes allaient charger.
La tête reptilienne se retourna vers sa prisonnière.

-Il est a toi, fais-en ce que tu veux, mais si tu veux te débarasser de ce coté humain il te faudra faire ressurgir ta vraie nature, encore endormie.. Je… PEUX… t'aider...Prend ça comme une forme de baiser...

Il reprit un sourire dément. Et plongea ses crocs dans le cou de Garami, comme il l'avait fait autre fois pour Trey, et vomit une partie de lui en elle. Le venin se rependait vite dans tout son organisme. Il tentait de faire ressurgir ces pouvoirs décris lors de ses accès de colère, il tentait de stimuler la partie démoniaque de la jeune femme, qui réagissait a sa simple présence. Oh, cela allait être un beau massacre !

Et les tentacules qui entravaient les mains de la rousse, se retirèrent doucement, de même que la substance qui la recouvrait et qui s'était infiltrée dans son système sanguin. Il libéra complètement la jeune fille de son emprise.

-Allez VAS-Y ! MonTrE mOi ! Montre moi comment tu joues avec ta proie !

Qu'il s'agisse du petit être sans défense ou de l'armée qui se rapprochait, il voulait qu'elle lui montre de quoi elle était capable. Il savait qu'elle n'était pas prête pour délivrer son plein potentiel, il avait sentit de l'amour dans son âme, des sentiments humains, comme ceux de Trey, mais plus joyeux, il fallait d'abord la débarrasser de tout cela, et ça prendrait du temps.

Le serpent se retourna ensuite vers le cadavre de Trey.

-Allez.. debout mon vieux.. On a du boulot ehehe..ricana-il avant de plonger une autre lame dans son bras droit. Il souleva alors le vieux guerrier du sol, qui peinait a garder les yeux ouvert, une marque se propageait vers son œil droit, qui commençait a jaunir également.


-On va appliquer ce que tu disais tout a l'heure n'est-ce pas ? Oui.. je t'ai entendus ! Tu les hais ! Ils te haïssent, ils pensent que tu viens détruire leur ville alors que tu désirais les protéger… mais regarde toi ! On dirait que tu as échoué..AHAHA ! Allez viens, nous allons te venger…


La matière noire sur le dos de Trey cessa alors de couler comme un vulgaire liquide et se solidifia autour de l'homme. Les plaques se superposaient et recouvraient bientôt la quasi-totalité du corps de Trey, des sculptures décoratives apparaissaient sur ses épaules et son torse : la matière noire se transformait en une armure…

Mais Aexon restait sur ses gardes, car le temps qu'il prenne totalement le contrôle sur son hôte, il était encore vulnérable.. de plus sa condition freinait ses pleins pouvoirs, il ne pourrait pas retrouver sa puissance d'antan, mais surement qu'il pourrait découper quelques gardes avant de devoir battre en retraite.L'un d'entre eux se porta volontaire pour être le premier, c'était le géant. Mais en dépit de sa taille il s'approcha très rapidement du serpent qui en fut surpris, notamment par la taille de l'épée : il donna un formidable coup d'espadon ascendant. Aexon tenta de stopper la lame en durcissant trois tentacules en les parant d'écailles rigides. Mais la lame les traversa avec aisance tant le coup était puissant. Le démon soupçonna l'espace d'un instant le guerrier de posséder une lame enchantée. Elle découpa également une de ses corne.

Les tentacules découpés s'agitèrent dans les airs, puis partirent en poussière. La progression de la matière noire sur le corps de Trey, ainsi que ses marques, en furent stoppées..Aexon lança un regard mauvais a l'homme, et tenta de l'immobiliser en solidifiant la boue a ses pieds. Peut être que cela allait être plus compliqué que prévut... Et de son coté, Trey s'agitait.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Zodiac le Jeu 16 Juin - 19:11

#Bordel mais ils se fichent de moi ou quoi ?#


Karl restait perplexe devant leurs discussions, il savait ce qu'était un démon mais pas leurs pouvoirs. Là où un homme pouvait gagner face à des monstres tels que ces deux oiseaux était la réflexion martelée par des années de guerre perpétuelle. Là où les embuscades et les moindres changements de tactique de l'ennemi pouvait causer la perte d'une armée entière. Ils avaient beau être dotés d'une puissance dépassant l'entendement, Karl avait obtenu son surnom en faisant face à une centaine d'homme en maniant son épée d'une seule main, bien qu'il ait vieilli depuis, l'adrénaline retrouvé le rendait heureux, il était à nouveau dans son élément, ce pourquoi il avait été élevé, le combat.



Son coup avait porté au but, il avait senti une sorte de résistance lors de l'assaut, comme si quelque chose s'était solidifié, il fallait qu'il agisse au plus vite, si c'était le cas, toute la peau de la créature pourrait se retrouver aussi dure que la pierre. Tandis qu'il réfléchissait à sa prochaine approche, il sentit un poids au niveau de ses bottes, d'un bond sur le côté suivi d'un tour sur lui-même, il observa la terre changer de couleur là où il se trouvait. Karl devait rester en mouvement, il ne devait pas se retrouver vulnérable et immobilisé. Bien qu'il ait l'avantage de la portée, les tentacules l'empêchaient d'approcher.

Sa posture changea, rapprochant sa prise près du côté droit de son bassin, sa main gauche saisit le morceau de cuir au dessus de la garde, passant en demi-épée. Il gardait ainsi la portée et pourrait assaillir ces créatures de coups d'estoc et dévier leurs attaques. Certains gardes voulurent s'avancer, mais Karl leur ordonna de tenir leurs positions et de se lancer à son ordre uniquement. Il ne voulait pas risquer que ses hommes soient blessés, de plus... C'était son combat.

Il fallait séparer les créatures, il observa rapidement les alentours, certaines tables étaient encore couvertes de nourriture et d'assiettes. Il décrivit une spirale de la pointe de son épée et balaya la table du plat de son épée, envoyant sur eux tout ce qui s'y trouva, avant de s'avancer en plantant son arme dans le vent de façon plus que prévisible, ne cherchant pas à les blesser, mais à les mettre contre le mur.
avatar
Zodiac
Légende


Fiche de personnage
Nom: Karl
Race et classe: Humain Lansquenet
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Tinùviel le Jeu 16 Juin - 19:23

Aexon l’écouta parler. Puis il lui dit qu’il ne lui parlait pas de sa famille humaine, mais d’elle. Qu’elle était comme lui malgré son sang impur à cause de son côté humain, une divinité et que dans son sang, il sentait la marque d’un puissant démon, tandis que les ronces de liquide noir s’étaient mises à tourner autour d’elle, lui lacérant la peau et les vêtements et que le liquide déjà présent sur la moitié de son corps rampait pour recouvrir les entailles et absorber son sang. Cela brûlait un peu, mais la pâle jeune femme ne montra aucune émotion à la douleur.
 
Les ronces retombèrent inertes et le serpent s’enroula autour d’elle, plongeant ses yeux jaunes dans les siens et lui murmurant d’une voix hypnotique que son baiser, c’était la mort. A ces mots, elle sourit encore. Puis le démon envoya un de ses tentacules derrière le comptoir pour y repêcher le gérant terrifié et le lâcha dans les ronces noires autour de Garami en lui disant qu’elle pouvait en faire ce qu’elle voulait. Elle avait la tête levée vers Aexon et le regardait avec ce sourire dément sur les lèvres.
 
Et soudain, il fusa vers sa gorge et plongea ses crocs dedans. La jeune femme en eut le souffle coupé, mais elle n’émit pas le moindre gémissement de douleur, pas même quand elle le senti déverser son venin dans ses veines. Les tentacules qui lui emprisonnaient les mains et la substance qui la recouvrait la libérèrent. Puis il relâcha son cou et s’exclama :

- Allez VAS-Y ! MonTrE-mOi ! Montre-moi comment tu joues avec ta proie !

Alors Garami baissa son regard de glace sur le tenancier, tremblant de terreur et de douleur dans les ronces. Elle le regarda avec des yeux inexpressifs, comme morts et presque… vitreux. Puis un large sourire carnassier s’étendit progressivement jusqu’à ses oreilles. Et en un éclair, elle se jeta sur la gorge du pauvre homme. Il essaya de se débattre autant qu’il le pouvait, mais les ronces l’en empêchaient. Quand les dents de Garami percèrent sa chair, il émit un cri, bien vite étouffé par les gargouillis obscènes de son sang remontant dans sa bouche. La semi-démone enfonça encore plus ses dents, au point qu’elle était sur le point de lui arracher la trachée et des bruits de craquements se firent entendre. Et elle se délecta du sang. Cela dura plusieurs interminables dizaines de secondes. Et, juste avant que le gérant du restaurant ne rende son dernier souffle, elle plongea sa main avec une force inhumaine dans la poitrine de ce dernier, dans de grands craquements d’os et la ressortie, tenant le cœur chaud, tout juste arraché des artères, encore palpitant. L’homme s’effondra, inerte, telle une poupée de chiffons abandonnée dans les broussailles. La jeune femme approcha le cœur de sa bouche et le dévora dans d’immondes bruits de chair déchirée et de succion.
 
Au moment où elle finissait son macabre repas, elle releva la tête et vit Trey paré d’une armure de matière noire solidifiée et elle sourit. Mais elle sentit quelque chose approcher dans son dos et vit alors le garde parlant un peu plus tôt à Trey trancher les tentacules et une des cornes d’Aexon d’un ample mouvement du bras, grâce à une épée immense. Elle vit les tentacules découpés remuer dans les airs et tomber en poussière. La matière noire qui rampait pour recouvrir le corps de Trey s’arrêta, ainsi que ses marques qui avaient presque entièrement zébré le corps de l’homme. Elle vit Aexon lancer un regard bestial au garde. Et Trey s'agiter, apparemment en train de reprendre le dessus sur le démon qui le possédait.
 
Puis le géant balaya ce qui se trouvait sur une table intacte du plat de son épée et le projeta dans leur direction. Elle esquiva une assiette de justesse avant qu’elle ne lui percute le visage, ainsi que le coup porté dans le vent pour les faire reculer.
 
Garami sentit alors une rage et une colère fulgurantes se déverser dans ses veines, ces dernières lui semblants devenir des rivières de lave en fusion. Elle poussa un cri monstrueux et le sol se mit à trembler dangereusement sous les pieds du garde et partout autour de lui, mais sans affecter la jeune femme, ni Trey et Aexon.
 
Puis la jeune rousse leva la main et une grande table, de celles restées en dehors de la flaque corrosive de matière noire, se propulsa à une vitesse vertigineuse vers celui qui semblait être le chef de garde, et deux autres, toutes aussi massives, vers les troupes devant la plus proche issue. Ils ne pourraient pas les éviter, pas à la vitesse où elles allaient.
 
En un éclair, Garami fut debout et se mis à courir vers l’endroit où elle avait envoyé les deux tables, causant une brèche dans la défense des gardes :

- Aexon, vient ! IL t’A aFfAiBlI, iL fAuT fUiR ! ViTe !


Dernière édition par Tinùviel le Ven 17 Juin - 14:24, édité 1 fois
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Zodiac le Ven 17 Juin - 13:59

Son plan avait fonctionné, ses ennemis reculaient peu à peu. Ses hommes derrière lui étaient solidement campés sur leurs positions, prêts à les arrêter et à les frapper jusqu'à ce qu'ils soient inconscients et disposés à rejoindre des cellules spécialisées dans l'attente de leur jugement qui serait expéditif. Mort par décapitation. Karl se prépara à donner le signal de l'assaut lorsqu'il s'aperçut que certaines tables se mirent à graviter au dessus du sol, d'instinct, il cria.

"A couvert !"



Mais il était trop tard, les tables percèrent des trous dans la formation, on entendit le bruit d'os se briser, plusieurs gardes tombèrent inconscient sur le coup, la ligne était brisée. Karl quant à lui planta son arme entre deux pavés en diagonale, de façon à pouvoir former un angle du plat de la lame pour dévier le projectile. Il s'accroupit en adoptant une posture basse mais solide. Une main sur la garde, l'autre en appui au milieu pour plus de stabilité. Au dernier moment, il sentit ses clavicules brûler sous le choc, il se trouvait désormais sous la table qui retomba en manquant de lui écraser le visage. Il roula sur le côté mais il était essoufflé lorsqu'il se releva, laissant malgré lui une chance aux démons de s'échapper. Son front ruisselait de sang, tachant sa barbe, son épée avait cognée contre sa tête tant la puissance du jet était puissante. Si il n'avait pas été en mesure d'absorber une partie du choc, il serait sans doutes mort.
avatar
Zodiac
Légende


Fiche de personnage
Nom: Karl
Race et classe: Humain Lansquenet
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Odysseus le Ven 17 Juin - 16:58

Aexon était heureux, il avait trouvé un nouveau moyen de s'amuser, guider les nouvelles âmes vers le chaos et le carnage, le serpent se voyait presque comme mentor, peut être était-cela la réponse qu'il cherchait quant a son existence ? Participer au chaos collectif en le propageant chez ses congénères plus raisonnables que lui, ou qui attendaient d'être guidés ? C'est sans retenue qu'il avait offert une partie de lui a la demoiselle, réveillant en elle ce coté bestial qui faisait sa propre identité.

Lorsqu'il vit la jeune dame regarder le petit homme avec un regard et un sourire dément, il savait ce qui allait se passer.. il avait piégé une autre âme dans sa folie, et il s'en délectait ! Il admirait sa façon de faire, perforant la peau, les organes de l'homme avec ses petites dents d'humaine, inaptes a dévorer la chair crue, mais largement capable avec sa nouvelle force, il l'observait, tandis que déchirant sa chair avec ses ongles, écartant ses côtes de ses petits doigts frileux, elle croqua dans son coeur a pleine dents, comme s'il s'agissait d'une petite pomme, dont le jus rougeâtre coulait lentement de sa bouche…

Un grand rire, rien d'humain, se fit entendre :

-AHAHAHA ! Tu es magnifique ! Puis la tête reptilienne se tourna vers le géant qui chargeait a nouveau. Et toi… tu es bien courageux de vouloir nous affronter seul, mais c'est peut être un peu égocentrique tu ne trouves pas ? Tu n' as AUCUNE chance !

Comme pour répondre a la provocation, le géant du plat de son épée, envoya sur eux quelques assiettes, couverts et viande grillée, Garami n'eu qu'a esquiver, lui ne broncha même pas, une assiette et son contenu se plantèrent dans son corps, qui s'y enfoncèrent lentement jusqu'à n'être absolument plus visibles dans le corps liquide. Devant cette action pathétique, Aexon ne put s'empêcher de rire a nouveau ,le regardant de ses yeux fous.  Il avait envie de torturer, il était toujours amusant de torturer les héros, mais ils n'en avaient pas le temps et lui pas la force : Trey se débattait psychologiquement, et cela l'affaiblissait grandement, il devait assimiler ce corps une bonne fois pour toute. Mais cela l'exposerait de nouveaux aux coups de l'homme, qui, s'il visait Trey avait une chance de les tuer tout les deux. Heureusement Garami, qui avait fini de dîner, prouva que ses dires n'étaient pas mensonges en faisant trembler le sol sous les pieds de leurs ennemis, et léviter les quelques tables qui n'avaient pas fondus sous la boue dévorante, elle en envoya une sur quelques soldats en position de défense, qui se retrouvèrent a terre, certains inconscients, a cause de la vitesse du projectile. Elle en envoya une autre directement sur le géant, qui la prit de plein fouet avant de rouler au sol.

Trey se sentait chavirer, comme si les chaînes rouillaient et que la gravité ne faisait plus effet, il commençait a pouvoir se dégager, il allait peut être reprendre le contrôle. Il donna quelques coups et l'une des chaîne se desserra presque complètement. Quand deux yeux  jaunes apparurent dans le noir, en face de lui.

-Ne te débat pas… laisse moi un peu plus de temps, si tu reprend maintenant le contrôle, nous n'en sortiront pas vivant… Nous sommes bien plus fort lorsque c'est moi qui joue, alors si tu veux vivre laisse toi faire.

Trey était choqué par sa demande, le démon n'avait d'habitude que faire de sa souffrance, tant que le corps survivait il n'avait rien a craindre, cela signifiait que le danger était réel, et il lui semblait effectivement apercevoir de nombreux garde quant il tentait d'utiliser ses yeux morts.

-Je te préviens, si tu essayes encore de me piéger dans ton esprit, je reprendrais immédiatement le contrôle, et si tu tues quelqu'un je le saurais !

Il avait passé un nouveau pacte avec le diable, il sentit alors les chaînes se resserrer, il stoppa de se débattre, et elles cessèrent de le tirer dans l'ombre, mais lui était toujours méfiant, prêt a les briser au moindre mouvements, les yeux disparurent dans un sifflement.

-Entendus.. mais s'ils me gênent trop je les massacrerai …


De retour dans le monde réel, l'attaque de Garami avait laissé le temps a Aexon de s'enrouler autour de Trey pour coller complètement a sa peau et fusionner entièrement avec lui, les lames qui étaient plantées dans ses bras et qui le maintenaient debout se retirèrent du corps et les plaies cicatrisèrent en quelques secondes, laissant échapper une fumée noire intense qui s'éleva autour de lui. Les marques envahirent jusqu'au sommet de son crâne et maintenant des yeux de Trey jaillissait la lumière de deux soleils jaunes, en quelques secondes, on ne pouvait plus rien distinguer d'humain hormis sa forme humanoïde : l'armure noire avait entièrement recouvert un Trey manipulé des cheveux aux orteils par le démon. Elle ressemblait a celle d'un grand chevalier, et lui donnait une bonne quinzaine de centimètres d'épaisseur de plus. Des étranges motifs comportant a la fois de belles courbes et d'étranges zébrures, telles les marques sur le corps de l'homme ( mais qui ne sont maintenant plus visibles ), s'étalaient un peu partout sur ses bras, jambes et épaulettes, qui étaient ornés d'un nombre hallucinant de pics noirs à la forme d'un cristal opaque. Le casque gardait une forme allongée, simulant toujours la forme d'un crâne de serpent mais de façon moins flagrante, et quatre paires de cornes plus sombres que la nuit y poussaient aux extrémités, dont une paire trois fois plus longue que les autres. Sous le heaume rien n'était visible a part les yeux jaunes froids et calculateurs…

Le chevalier sombre referma la main en direction du commandant de la garde, qui se relevait péniblement du choc, et la marrée noire encercla très rapidement l'homme. Des tentacules jaillirent alors pour saisir le guerrier et le clouer au sol. Aexon mourrait d'envie de le trucider, de s’immiscer dans son corps, envahir ses organes et les perforer, les éclater. mais son acolyte leur avait offert une chance d'échappatoire a ne pas manquer, aussi il se mit a courir vers la brèche, laissant le pauvre homme se noyer sous la masse noire qui le recouvrait presque entièrement sans l'achever.

Au moment ou il coupa le contact avec la matière noire au sol, qui se faisait jusque là par les pieds de Trey, elle se craquela, telle la terre asséchée par le soleil, et se solidifia afin de devenir extrêmement dure. Ainsi le prisonnier du liquide se retrouvait temporairement piégé dans de la roche plus dure que l'acier, il fallait encore compter une petite dizaine de secondes de plus avant que les tentacules figées en l'air tel des statues et la prison noire ne partent en poussière, d'ici là Aexon et Garami avaient le temps de prendre de la distance. Et ils n'étaient pas encore sans solutions pour quitter la ville.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Tinùviel le Ven 17 Juin - 21:05

Tandis que Garami courrait pour échapper à la garde et pouvoir quitter Clantor, suivie par Aexon contrôlant le corps de Trey – afin de sauver leurs existences à tous deux -  la jeune femme réalisa soudain, dans un éclair de lucidité, qu’elle venait de tuer un homme innocent ; de dévorer son cœur et boire son sang ! Elle sentit une nausée lui tordre l’estomac et remonter dans sa gorge, mais elle ravala la bile en se disant que de toute façon, elle ne pouvait pas revenir en arrière et elle refusait de se laisser bien gentiment exécuter par la justice Clantorienne.
 
Elle repensa à Manée et Nahoy, les deux taverniers qui l’avaient recueillie et soignée alors qu’elle accouchait de deux autres enfants difformes et mort-nés. Qu’auraient-ils pensé d’elle ? Ils l’auraient certainement vue en monstre. Et l’évidence s’imposa à son esprit : elle était un monstre. C’était en elle depuis sa naissance. C’était pour cela qu’elle se sentait différente. Elle ferma les yeux un instant, continuant de courir, afin de chasser cette culpabilité qu’elle ressentait, mais elle ne se doutait pas que c’était le venin qu’Aexon lui avait injecté qui la poussait à le faire.
 
La grand-rue, dans laquelle ils avaient débouchés après être sortis de la place du marché où se trouvait le restaurant, était animée, et ils ne manquaient pas de se faire remarquer par les passants : elle la bouche et les mains couvertes de sang et Aexon avec ses yeux jaunes en armure intégrale noire et heaume en forme de tête de serpent cornu. Les passants s’écartaient, effrayés par leur vitesse et leur allure étrange, mais cette artère de la cité était le plus sûr chemin pour quitter Clantor sans risquer de se perdre dans le dédale des ruelles du fait qu’elle ne connaissait pas bien la ville.
 
Elle ne savait pas précisément ce qu’Aexon ferait quand ils seraient sortis de la cité, mais elle voulait toujours se venger de cette ville damnée où elle avait vu le jour 25 ans plus tôt. Elle devrait certainement remonter le fleuve au bord duquel la capitale avait été battit, vers les montagnes, pour échapper à la garde dans le cas où on déciderait la pourchasser, puis obliquer plein Nord au-delà du cratère.
 
Soudain, un garde parcourant les rues quelques dizaines de mètres plus loin les aperçus et fonça droit sur eux dans l’espoir de les arrêter. Sortant de ses pensées, la jeune femme redoubla de vitesse et, toujours sous l’influence du venin d’Aexon, envoya un violent coup de poing dans la mâchoire dudit garde quand elle arriva à sa hauteur, le faisant décoller d’un bon mètre et retomber deux fois plus loin en arrière, assommé. Garamo n’avait pas cherché à le tuer, juste le neutraliser afin de pouvoir continuer de s’enfuir hors de Clantor. Et elle ferait de même avec les autres gardes se trouvant sur leur chemin.

Elle ne s’en était pas aperçue, ne pouvant se regarder dans un miroir en cet instant, mais, sans doute du fait du venin libérant ses pouvoirs et sa part démoniaque, sa peau, ses cheveux et ses yeux avaient changés : la première était devenue d’un blanc fantomatique effrayant, les seconds avaient pris une couleur beaucoup plus vive qui faisait réellement penser à des flammes, mais également teintée de reflets sanglants sans que Garami n’ait eu de sang sur les cheveux, tandis que les derniers avaient pris un aspect étrange.

Yeux de Garami:
avatar
Tinùviel
Princesse du Nord


Fiche de personnage
Nom:
Race et classe:
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Zodiac le Sam 18 Juin - 20:25

"Lucius ! Daven ? Corty ?! Capitaine Siegmeyer ?! Vous-là ! Rattrapez-les bordel !"


La panique, dans le coeur de ses hommes. Il avait beau être à moitié conscient, Karl savait que toute cette opération s'était révélée être un parfait échec. Il était là, allongé sur le flanc, avec une douleur lancinante dans le thorax, peut-être une côte brisée ou pire encore. Il étouffait. Dès que la masse noire se dissipa, un sergent approcha et tâta son cou.

"Il est vivant !"



Des pas, des cloches qui sonnaient. Les monstres étaient en fuite et la ville entière était à leur poursuite, pourrait-ils les arrêter ? Il en doutait fort. Il sentit une main douce se poser sur son front et une énergie douce comme un vent frais d'été l'aida à respirer. Karl releva le torse d'un coup et se mit à cracher ses poumons. A ses côtés, un mage encapuchonné de la garde. L'homme faillit parler mais le capitaine le stoppa net.


"Vous étiez-où putain ! Occupez-vous de mes gars plutôt !"
"Nous avons déjà fait notre maximum... Il y a des morts."

Karl tourna la tête et essuya le sang séché qui lui obscurcissait la vue. Trois draps laissant deviner des formes humaines étaient alignées, là, sous ses yeux. Il avait déjà vu des frères d'armes mourir sous ses yeux, mais là, il n'avait pas été en mesure de leur apprendre à se protéger face aux créatures démoniaques. Il posa son énorme main sur son visage et serra les dents, comme pour s'empêcher de hurler. D'une voix autoritaire, il tonna.


"Retrouvez-moi ces saloperies, placardez leur tronche à toutes les rues, à toutes les portes, faites passer l'info' aux autres villes, je les veux décapités sur la place publique dans les plus brefs délais ! Exécution !"


De voir un modèle de patience et de calme rougir de haine impressionna les sous-officiers en présence qui n'hésitèrent qu'une seconde avant de faire passer les ordres. Manus tâta à ses côtés, sa Zweihander était ébréchée, fendue. Son père avait pour habitude de dire que l'âme d'un guerrier était liée à son arme. Ces deux clébards de l'enfer avait osé souiller le dernier souvenir de son défunt père. Il resserra sa main sur la poignée de cuir... Vandalisme, meurtre d'un civil, trois gardes tués dans l'exercice de leurs fonctions et quantité de blessés... Ces monstres avaient beau avoir droit à une quelconque forme de procès. Maintenant, c'était personnel.
avatar
Zodiac
Légende


Fiche de personnage
Nom: Karl
Race et classe: Humain Lansquenet
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Odysseus le Sam 18 Juin - 21:37

C'était triste, laisser filer tant de petits jouets, tant de petites âmes qu'il pouvait capturer et dévorer, alors qu'il avait l'unique occasion de manipuler son hôte, il ne pouvait profiter de cela si souvent ! Aexon se sentait comme un enfant a qui on avait retiré ses cadeaux de Noël. Mais la récompense était ailleurs, au fond de la jeune fille qui courait devant lui, il ne devait pas la laisser partir, il devait faire ce qu'Hagentor avait fait autrefois pour lui, il devait la guider vers la voie de la domination, de la destruction ! Elle était encore fragile après tout, une part d'elle était humaine, une trop grosse part, il fallait simplement... l'effacer...

Mais pour l'instant il fallait éviter que tout deux ne s'effacent de l'histoire, certes, les petits gardes étaient adorables dans leurs mignonnes armures inutiles, et ni leurs épées ni leurs flèches ne pouvaient rien contre lui, mais la garde clantorienne avait forcément a sa disposition des mages capables de le neutraliser, car certaine magies, pas des plus connues heureusement, pouvait avoir des effets dévastateurs sur ses pouvoirs, ou sur son lien avec Trey, qui s'il était coupé, entrainerait forcément sa mort... a quelques exceptions prêt...

Mais ce problème n'était pas encore d'actualité. Ainsi Aexon, après avoir sauté au travers de la garde, en faisant jaillir quelques filets de sang au passage, sprinta dans la même direction que Garami, il ne devait pas la lâcher, et sortir très rapidement de la ville. Ils empruntèrent alors la grande-rue, qui avait un accès direct aux portes de la ville, mais ils n"y seraient pas de sitôt, la ville était grande et les gardes auraient forcément le temps de former un barrage plus loin. Ce n'était pas un réel problème mais si les magiciens y étaient il ne fallait pas tenter le diable...

Le diable ? Oh attendez, mais ça c'était lui ! Et il allait le prouver !

Alors que Garami s'attardait pour donner un puissant uppercut, qui témoignait largement de la force révélée par son venin, Aexon s'immobilisa un instant et produisit deux surplus de matière noire dans son dos, dont jaillit deux fines formes squelettiques qui s'étendaient a plusieurs mètres de chaque cotés de lui. Au niveau de ses omoplates, l'armure perdait de sa netteté car redevenue liquide, et ce liquide grimpait a présent le long des branches squelettiques, qui formaient un squelette complet d'ailes de chauves-souris. Alors qu'Aexon se retournait pour observer les gardes foncer vers lui, la substance vivante s'accrochait de branche en branche pour former la fine membrane de ses ailes. Il adressa un sourire sadique et moqueur aux gardes encore trop loin pour tenter quoi que ce soit, eux même médusés devant le corps de Trey, dont jaillissait ailes et tentacules, et dont un bras ne se distinguait plus que par une gigantesque lame aussi sombre que la nuit.

Il se retourna vers Garami qui le regardait également, et les tentacules se plantèrent dans le sol devant et derrière lui, puis il chargea et utilisa la force de traction de ses membres visqueux pour se donner de la vitesse, avant de se jeter dans les airs et de donner un puissant battement d'ailes afin de se propulser a une vitesse alarmante vers la jeune femme, dont il remarqua avec surprise que ses yeux inquiets avaient pris une teinte intrigante. Il agrippa fermement par le bras avant de la tirer contre lui. Puis plaça sa lame devant lui afin que les passants affolés s'écartent sous peine d'être découpés, et enfin il repris lentement de la hauteur : malgré la taille de ses ailes, elles étaient difficiles a manipuler, car son armure et le passager supplémentaire complexifiaient la tâche, cela les ralentirait certainement.

-Par avance, ne bouge pas trop s'il te plait. dit-il en s'adressant a la demoiselle.

Enfin, le démon reprit rapidement une position verticale moins dangereuse et beaucoup plus stable, a une demi-douzaine de mètres au-dessus du sol. Il tapa du pied sur un ou deux bâtiments pour se propulser par delà la grande rue et virer rapidement au-dessus des ruelles et des bâtiments : les hommes au sol auraient bien plus de mal pour les suivre car ils ne pourraient se contenter de courir tout droit.

Edit :
Hrp : Zod : a moins que tu n'es les moyens de stopper notre progression ( a l'aide de pnj mago par exemple ), je t'invite a organiser une traque extérieure et a participer occasionnellement dans notre rp "privé" ( je considère que ce mot ne veut pas dire grand chose ici ) pour nous emmerder un peu de temps en temps Very Happy
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Zodiac le Lun 20 Juin - 1:20

HRP : D'accord.



Les gardes eurent du mal à les stopper, à vrai dire, les cloches avaient beau sonner et la présence de deux être maléfiques dans un tel état ne pouvait rester inaperçu. Malheureusement ils n'étaient pas en mesure de les affronter. Pourtant, quelqu'un se dressa sur leur chemin. Alors que le démon était à hauteur d'un toit assez bas, près d'une grande cage, un vieillard nourrissait les pigeons voyageurs. Il se tourna lentement, comme dérangé dans son travail. Il ne fut pas effrayé, au contraire, une lueur d'amusement parut apparaître sur son visage ridé dont les yeux gris-bleus pénétrants laissaient transparaître quelque chose d'inquiétant.



"Amusant, voilà qu'on laisse les rejetons des enfers se balader tranquillement en ville, ah... Quelle époque."




Sa longue toge était rapiécée, sa capuche relevée, pourtant il faisait chaud et l'ombre de bâtiments plus grands rafraîchissait la température de ce lieu. Dans la cage, les rats des villes battaient des ailes, cherchant en vain une sortie. L'homme inspira profondément et son ton se fit plus menaçant.




"Fais-moi plaisir et va-t-en, tu effraye les oiseaux."
avatar
Zodiac
Légende


Fiche de personnage
Nom: Karl
Race et classe: Humain Lansquenet
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Odysseus le Mar 21 Juin - 15:51

Bien, c'était gagné, ils ne pourraient probablement plus rien faire contre eux maintenant. Ils avaient pris une avance considérable, et Aexon avait trouvé un équilibre stable et pris un rythme de battement d'ailes approprié : Il volait maintenant tel un anges noir au dessus des pauvres mortels en panique, tenant la semi-démone dans ses bras, qui s'accrochait autour de son cou, patiente, reprenant petit a petit ses esprits...

Et alors qu'ils approchaient des murailles de Clantor, ils virent sur un petit bâtiment, une silhouette encapuchonnée qui attira l’œil d'Aexon un moment. Il s'arrêta, curieux de voir comment ce qui s'apparentait être un vieillard allait fuir pour sa vie... s'il bloquait l'unique sortie, sauterait-il du toit ? Il eu l'envie d'essayer mais vit bien vite que ce n'était pas la peine : il arborait maintenant un visage amusé, vieux comme il était, peut être aimait-il voir de l'animation dans sa ville ? Aexon était dans ce cas très heureux de lui rendre service.

Ils se regardaient tout deux, le démon dominait l'homme de sa taille, de son armure, de ses yeux a la fois vides et profonds, de sa position supérieure : il faisait même de l'ombre au vieillard tant ses ailes cachaient le soleil, mais lui se contentait de nourrir deux ou trois bestioles insignifiantes. Il adressa un sourire a l'homme, il admirait son courage et sa tranquillité, c'était des choses tellement amusantes a briser...

Mais il n'en avait pas le temps, les gardes les avaient repérés et les cliquetis métalliques des armures des soldats envahissant les rues se faisaient entendre , et Garami tourna la tête vers la sienne pour savoir ce qu'il faisait. Aexon adressa un dernier sourire au vieillard, presque amical.

-A votre service. Lui dit-il avec simplicité

Et réalisant qu'il avait passé plus de dix secondes sur place, il plongea dans une ruelle, utilisa la force de la gravité pour reprendre de la vitesse, afin de remonter dans une dernière course contre le temps a une vitesse folle, et passer au-dessus des murailles sous une pluie de flèches qui n'atteindraient jamais leurs cibles... les démons s'étaient échappés de la ville, qui sait maintenant ce qu'ils comptent faire ?

Hrp : moi je sais, la suite est ici pour ceux qui veulent suivre. Sortie de Trey/Aexon et de Garami Nameza.
avatar
Odysseus
Apprentissage terminé


Fiche de personnage
Nom: Aexon
Race et classe: Seigneur démon
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Zodiac le Mer 22 Juin - 3:00

Peu après leur départ, le vieillard passa une main sur son menton et le frotta lentement comme si il était étonné. Il avait néanmoins obtenu ce qu'il désirait. Il se mit à rire au ralenti. Rabaissant sa capuche, il se retourna vers les oiseau et fit mine de leur jeter du grain, mais les graines lui glissaient le long des doigts. L'homme rabaissa sa capuche, dévoilant des cheveux coupés courts qui s'agitaient, pourtant il n'y avait aucun souffle de vent. 



"Garami... Trey... Aexon... Etrange, je n'aurais pas pensé que ce gars puisse contenir deux esprits dans un même corps... Ce sera facile de le maîtriser, pour la femme... Je ne sais pas encore... Bah..."


Il s'assit au bord du toit en tailleur et joignit les pouces, ce bref contact mental avec leurs souvenirs l'avait épuisé. Le vieillard réfléchit un moment. Peut-être que quelqu'un était désireux de se venger d'eux en ville. Et ce quelqu'un en aurait probablement des cauchemars ce soir, parfait. Il sourit, le soleil allait bientôt traverser les nuages. Il ferma les yeux. Dès que les premiers rayons touchèrent le toit, le vieillard avait disparu.
avatar
Zodiac
Légende


Fiche de personnage
Nom: Karl
Race et classe: Humain Lansquenet
Compétences:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marché

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum